[ par Pierre Stemmelin
6 minichaînes stéréo haut de gamme : Toujours plus connectées
Comme pour les stations d'écoutes, l'essor de la musique dématérialisée et des services de musique en ligne a totalement chamboulé l'offre en matière de minichaînes stéréo, mais une chose est sûre : les performances sonores font toujours partie des priorités des constructeurs.
 Prix en boutique (hors frais de port)
Ampoules connectées Awox STRIIM LIGHT WIFI SL-W10 Darty.com 105.99 €
Edimax Pack 4 prises connectées Wifi - Smart Plug SP-1101 Materiel.net 179.99 €
Chargeur Secteur De Première Qualité Pour Montres Connectées Samsung Galaxy Gear 2 & Gear 2 Neo (Tizen) - Par Duragadget PriceMinister 14.50 €
Cable XLR Stereo Haute Fidelite - 2m - Serie Executive - Tres Haut de Gamme PriceMinister Occasion 761.58 €
Chiffon microfibre nettoyant doux pour écran de montres connectées Garmin Approach S2, Approach S3, Approach S4, f?nix, f?nix 2 PriceMinister 11.50 €
Voir tous les prix !


Ouverture.jpg


Pour écouter de la musique chez soi, il existe aujourd'hui une multitude de solutions et de sources. Entre les stations d'écoutes pour iPod, les haut-parleurs Bluetooth, les enceintes amplifiées pour ordinateur, le choix est pléthorique. Néanmoins, pour l'utilisateur qui recherche une restitution sonore de qualité, avec un son en relief (c'est-à-dire en stéréo), la minichaîne Hi-Fi haut de gamme reste une des meilleures options pour ce qui est du rapport performance/prix avant de passer à un ensemble Haute Fidélité en éléments séparés souvent beaucoup plus coûteux.

Pour ce dossier, nous nous sommes donc intéressés à cette frange de systèmes, à la fois performants et compacts, qui, comme nous allons le voir, proposent de plus en plus souvent des fonctions liées aux sources de musique en ligne ou en réseau.

Un modèle convergent pour les chaines connectées



ouverture-01.jpg
En mode DLNA, les minichaînes connectées sont en mesure d'exploiter les formats de codages audio les plus courants (MP3, WMA...). Par contre, les formats plus qualitatifs (Apple LossLess, LPCM ou FLAC) ne sont pas tous supportés, à moins d'utiliser le mode AirPlay ou de se tourner vers l'Onkyo CS-N755.
Pour répondre aux nouvelles habitudes du mélomane moderne qui stocke sa musique sur son ordinateur, sur son smartphone et même, parfois, dans le Cloud, les minichaînes haut de gamme sont de plus en plus souvent connectées. Parmi les références que nous avons testées, cinq sur six sont dans ce cas. Elles possèdent une liaison filaire Ethernet ou sans fil Wi-Fi pour communiquer avec les ordinateurs du réseau domestique ou avec Internet. Les services proposés par ce biais ne sont pas toujours les mêmes. Néanmoins, un modèle commun à la plupart des minichaînes connectées est en train d'émerger.

Pour commencer, la réception des webradios et l'homologation DLNA constituent le minimum syndical. Il en va de même concernant la liaison avec un iPod, un iPhone et éventuellement un iPad. Elle revêt souvent la forme d'une station d'accueil (dock) encastrée au sommet de l'unité centrale de la minichaîne. Mais ce peut également être un port USB compatible.

Ensuite arrivent les services additionnels. Parmi eux, un des plus répandus est la compatibilité avec le protocole AirPlay d'Apple, dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises et qui permet de diffuser facilement de la musique depuis un ordinateur Mac ou PC, ou encore depuis un périphérique iOS vers la minichaîne. Il y a également la connexion au service de musique en ligne Spotify. Les utilisateurs qui disposent d'un abonnement peuvent ainsi retrouver leurs listes de lecture ou leurs favoris et écouter les dernières nouveautés...

ouverture-02.jpg
Les fonctions réseau coûtent encore cher. La preuve, certaines minichaînes connectées que nous avons testées sont parfois également disponibles dans des versions allégées (sans fonctions réseau), commercialisées entre 100 et 150 € de moins.
Puis enfin, arrivent les services optionnels que l'on ne trouve que chez quelques marques : mode Party Streaming chez Sony ou Aupeo!, Last.fm et Simfy (pour la Belgique) chez Onkyo par exemple.

Pour gérer toutes ces fonctions et tous ces services connectés, la meilleure solution, qu'adoptent maintenant pratiquement tous les constructeurs, est de fournir gratuitement à l'utilisateur une application pour smartphones et tablettes iOS ou Android (les versions Windows Phone ne devraient pas tarder, du moins on l’espère). On bénéficie alors d'une belle interface graphique et tactile pour choisir le morceau de musique que l'on veut écouter, faire une recherche ou sélectionner une webradio.

Enfin, on remarque que l'époque ou certaines minichaînes intégraient un disque dur afin de stocker la musique et jouer le rôle de serveur audio est révolue. Le principe, trop fermé, pas assez flexible, pas assez évolutif n'a pas fait recette (et puis surtout, cela évite aux constructeurs d’intégrer la taxe sur les supports de stockages numériques dans le coût des minichaines, NDLR). Le mélomane moderne préfère généralement stocker sa bibliothèque musicale ailleurs et la gérer depuis un ordinateur pour éventuellement l'exporter ensuite sur un périphérique externe comme un iPod ou un smartphone Android.

Difficile de les départager



ouverture-03.jpg
Beaucoup de minichaînes disposent d'une sortie subwoofer. Y raccorder un caisson permettra de décupler les performances du système dans le grave, mais aussi obtenir une impression de puissance acoustique bien plus importante et un meilleur équilibre tonal global.
Bien qu'un modèle économique commun se dessine, les minichaînes testées nous ont montré qu'il existe encore de grosses disparités d'un système à l'autre. Chacune possède des arguments qui, selon les services et performances que vous recherchez, sont susceptibles de faire la différence. Il n'y a pas vraiment de mauvais système, mais des appareils plus ou moins adaptés à l'usage que vous voudrez en faire. Dans notre notation, nous avons naturellement accordé une importance toute particulière à la qualité du rendu sonore et aux performances acoustiques. Dans ce domaine, deux minichaînes se détachent des autres : l'Onkyo CS-N755 et la Sony CMT-G2NiP. Elles sont suivies de prés par la Yamaha MCR-750 tandis que la Panasonic SC-PMX5 est un net cran en dessous, tout en restant très étonnante pour son prix. La Denon CEOL Picollo quant à elle propose une restitution bien équilibrée, mais avec une puissance acoustique moindre.

Un autre critère important est l'ergonomie des fonctions et notamment la facilité avec laquelle on peut piloter celles dédiées à la lecture de musique en réseau. À ce jeu, ce sont souvent les minichaînes compatibles AirPlay qui gagnent. La Denon CEOL Picollo, qui est déjà un produit de seconde génération, creuse l'écart avec ses concurrents tandis que la Pioneer X-HM81 avec son grand afficheur couleur apporte un confort que l'on ne retrouve pas ailleurs.

On note aussi que les applications de pilotage pour Smartphones et tablettes ont certes beaucoup de points communs, mais elles sont de qualité inégale selon les marques et surtout plus ou moins rapides et réactives. Onkyo et Denon, par exemple, qui ont déjà beaucoup d'expérience dans le domaine de la lecture en réseau, fournissent des applications qui semblent plus abouties, cohérentes sans trop de lenteurs ou de bogues.

Au final, il se dégage tout de même une gagnante. Il s'agit de la minichaîne Sony CMT-G2NiP que nous avons déjà testé il y a presque un an. Elle constitue toujours le meilleur compromis entre performances et ergonomie pour un prix sensiblement inférieur à la plupart de ses concurrentes, comme quoi, certaines références sont faites pour durer.
/10


Sony CMT-G2NiP : minichaîne audiophile et connectéePanasonic SC-PMX5 : classique et abordableOnkyo CS-N755 : conception audiophile
Avec cette élégante minichaîne, Sony fait la liaison entre la haute-fidélité et la musique connectée. Sous son look sage est légèrement vintage, la CMT-G2NiP dispose de tous les atouts pour répondre aux attentes d'un audiophile moderne qui a déjà la tête dans le Cloud.La Panasonic SC-PMX5 est une minichaîne façon "début du siècle" qui dispose d'un dock pour iPod/iPhone, mais pas de liaison réseau. Cela permet à Panasonic de la proposer à un prix très attractif.Onkyo fut le premier constructeur à proposer des amplis pouvant se connecter à Spotify. Il continue aujourd'hui à faire un peu bande à part. Sa minichaîne Onkyo CS-N755 n'est pas compatible avec le protocole AirPlay, mais elle a de nombreux autres atouts et offre une qualité sonore de premier ordre.
9 /10
8.5 /10
8 /10
Voir le test du Sony CMT-G2NiP : minichaîne audiophile et connectéeVoir le test du Panasonic SC-PMX5 : classique et abordableVoir le test du Onkyo CS-N755 : conception audiophile


Yamaha MCR-750 : Une minichaîne stéréo qui aime la vidéo en 3DPioneer X-HM81 : Esquisse presque parfaiteDenon CEOL Piccolo (N5) : bijou d'intelligence
Pour cette minichaîne stéréo semi haut de gamme, Yamaha a choisi la transversale Home Cinéma. La chaine Yamaha MCR-750 n'a donc pas de fonction spécifiquement dédiée à la musique dématérialisée, mais elle intègre un lecteur de Blu-Ray 3D, compatible DLNA.La Pioneer X-HM81 est une minichaîne extrêmement complète, proposant des fonctions réseaux évoluées, d'une réalisation très soignée et qui pourtant reste d'un prix raisonnable.Denon fut la première marque à lancer une minichaîne compatible avec le protocole AirPlay d'Apple. Elle commercialise donc maintenant ses produits de secondes générations et, visiblement, maîtrise parfaitement son sujet quand on voit ce sont est capable cette Denon CEOL Piccolo.
8 /10
7.5 /10
7.5 /10
Voir le test du Yamaha MCR-750 : Une minichaîne stéréo qui aime la vidéo en 3DVoir le test du Pioneer X-HM81 : Esquisse presque parfaiteVoir le test du Denon CEOL Piccolo (N5) : bijou d'intelligence


L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire