MSI GS60 2QE-085FR Ghost Pro 4K : La (trop) haute résolution pour jouer

0

Jusqu’ici un portable pour joueur était synonyme d’une machine monstrueusement lourde et épaisse, plus transportable que portable. L’évolution des composants permet cependant depuis peu d’affiner fortement ces machines. Le MSI GS60 est l’un des modèles qui nous font repenser le portable gamer.

Après des années sans grands changements, le petit monde des laptops pour joueurs commence à bouger. La réduction de la consommation des processeurs et cartes graphiques fait que les constructeurs peuvent réduire l’encombrement de leurs portables. Le châssis de 4 cm d’épaisseur pesant plusieurs kilos n’est donc plus une obligation ! De quoi obtenir des portables joueurs vraiment joueurs. MSI est l’un des premiers constructeurs à proposer de tels châssis avec ce GS60 que nous testons de plus ici dans une variante dotée d’un écran 4K.

MSI_GS60_2QE-02.jpg

Fin et presque sobre

Je vais être tout à fait honnête avec vous : je ne suis d’une manière générale pas fan des codes esthétiques que l’on attribue aux produits dits « gamers » entre les couleurs criardes, les designs de mauvais gout et les éclairages dignes d’une 205 tunée et faisant des courses sur un supermarché du nord pas de calais. Ainsi beaucoup de produits « joueurs » font un peu mal à mon âme d’amoureux de design industriel et de la sobriété.

MSI_GS60_2QE-04.jpg

Avec ce GS60, MSI nous rend une copie propre et relativement sobre. Les lignes sont épurées et la finition en métal noir plutôt sympathique (même si ayant tendance à attirer les traces de doigts). Je ne suis personnellement pas très fan du logo dragon au dos mais on peut faire abstraction. Là où le GS60 impressionne vraiment c’est de par ses mensurations : avec 19,9 mm d’épaisseur et 1,9 Kg sur la balance ce portable est plus fin que l’immense majorité des ordinateurs multimédia. Et on ne parle même pas des PC dédiés aux joueurs !

MSI_GS60_2QE-06.jpg

La connectique reste très correcte avec trois ports USB, des sorties HDMI et Display Port ainsi qu’un connecteur RJ-45. Un lecteur SD complète le tout et on a donc au final quasiment autant de sorties que sur une machine deux fois plus épaisse.

MSI_GS60_2QE-07.jpg

Le clavier chicklet est signé SteelSeries et offre un toucher plutôt agréable. Petite surprise, son rétro-éclairage est programmable et peu adopter à peu près toutes les couleurs imaginables et ce sur différentes zones. Ce n’est pas indispensable mais il est agréable de pouvoir choisir sa couleur favorite. Le touchpad est grand mais pour jouer il sera bien plus pratique d’utiliser une souris.

MSI_GS60_2QE-08.jpg

Trop tôt pour la 4K

Avec cette version, MSI tente d’impressionner en utilisant une dalle 4K de 15,6 pouces. Si effectivement la densité est excellente le reste est un peu moins intéressant. La luminosité n’est pas très élevée, ce qui couplé au rendu glossy limite parfois la lisibilité. Les couleurs sont bien réglées mais le contraste est lui un peu faiblard. Pour ce qui est des angles de vision il n’y a rien à redire, l’écran utilisant la technologie IPS.

MSI_GS60_2QE-03.jpg

Si le 4K est impressionnant sur le papier en pratique il est totalement (et sans surprise) inutilisable. Même en jouant au maximum avec la mise à l’échelle de nombreux éléments sont trop petits pour une utilisation confortable. On évoquera les performances graphiques, elles aussi problématiques un peu plus bas. Les hauts parleurs intégrés réussissent à produire un volume élevé mais c’est là leur seule qualité. Basses comme aigus sont sous représentés et il vaudra mieux utiliser la très propre sortie casque.

Surpuissant, mais…

En interne on constate que malgré la finesse aucun compromis n’a été fait sur la configuration. On trouve donc un Core i7-4710HQ accompagné par une GTX 970M et 16 Go de mémoire vive. Le stockage est assuré par un SSD de 256 Go épaulé par un disque classique de 2 To. Là encore c’est ce que l’on trouvait jusqu’ici sur une machine deux fois plus épaisse. On avait quelques craintes quant au dégagement de chaleur et son évacuation mais l’utilisation d’un GPU Maxwell fait des merveilles avec des nuisances sonores limitées et une machine qui reste assez fraiche pour que le throttling (ralentissement) ne soit pas un problème même après de longues heures de jeu.

GTX970M.jpg

Les performances globales sont excellentes mais le choix d’une dalle 4K entache sérieusement la copie. C’est simple : la plupart des jeux sont injouables en résolution native. Si l’on joue en 1080p en revanche, le GS60 est une véritable machine de guerre. Pour ce qui est de l’autonomie, pas de miracle, on tient 3 heures en lecture vidéo et une petite heure dans un jeu moderne.

MSI GS60 2QE-085FR Ghost Pro 4K : Oui mais…

Le MSI GS60 2QE-085FR Ghost Pro 4K est une démonstration étrange. D’un côté MSI propose un PC portable surpuissant, offrant une excellente finition et des composants de qualité. De l’autre ces efforts sont rendus inutiles par l’utilisation d’une dalle 4K qui au-delà des problèmes de gestion d’une telle densité par Windows rend le jeu impossible. Heureusement MSI a pour tradition de proposer de multiples variantes d’un même châssis. On vous conseille donc la version 1080p de ce modèle (répondant à la dénomination MSI GS60 2QE-040XFR Ghost Pro) est qui de plus est vendu 650 € moins cher. La note finale porte donc sur la version 4K mais ajoutez donc deux points pour la version 1080p (soit 9/10).

MSI_GS60_2QE-05.jpg

Caractéristiques :
– Ecran : 15,6 pouces IPS 3840 x 2160
– Processeur : Intel Core i7-4710HQ quad core 2,5 GHz
– Mémoire vive : 16 Go
– Carte graphique : Nvidia GTX 970M
– Stockage : SSD 256 Go + disque dur 1 To
– Dimensions : 390 x 266 x 19,9 mm / 1,9 Kg
– Autonomie : 176 min

Prix : 2299 € et 1549 € pour la version 1080p

Pas de commentaires

Laisser un commentaire