Acer H9500BD : simplement efficace

0

Peu souvent cité en exemple par les passionnées de Home Cinéma, Acer propose depuis quelques temps déjà une gamme de vidéoprojecteurs dit « de loisirs » tout à fait dans l’air du temps. Avec son fleuron, l’Acer H9500BD, le fabricant aux multiples facettes fait une entrée remarquée dans le monde de la vidéo-projection Full HD et 3D. L’appareil n’est pas sorti hier, mais nous y revenons suite à sa récente baisse de prix. Est-ce pour autant une bonne affaire ?

H9500BD_1.jpg

Le cœur du vidéo-projecteur Acer H9500BD est des plus conventionnels. Il renferme une puce Texas Instrument DLP Darkchip 2 que l’on trouve sur maints modèles de la concurrence comme le Vivitek H1080. Pourtant le constructeur a eu la bonne idée d’y ajouter un lens-shift horizontal et vertical. Cette fonctionnalité assez rare sur les vidéoprojecteurs DLP fait déjà du modèle Acer un excellent élève en terme de flexibilité d’installation. Par la même occasion, cela lui permet de se détacher de la concurrence. Toujours dans cet esprit d’originalité, on trouve un convertisseur 2D/3D, rare dans cette gamme de prix et fort pratique d’autant que la paire de lunettes est fournie. Bien sûr ce vidéoprojecteur est compatible avec toutes sortes de sources 3D comme les Blu-ray 3D, la Playstation 3, ou encore les démodulateurs satellites. La matrice Full HD sera capable de diffuser les Blu-ray dans leur résolution d’origine tandis que la puce vidéo fera la mise à l’échelle des contenus SD comme les DVD.

Plus traditionnellement, Acer propose quelques traitements vidéos plus ou moins maison comme le Acer Color Boost II+ qui comme son nom l’indique donne un coup de fouet aux couleurs, améliore la température et leurs naturels en fonction du contenu. Toujours pour les couleurs, on notera la présence du Acer ColorSafe II assurant la non dégradation dus couleurs dans le temps.

Pour satisfaire les amateurs de fluidité, l’Acer H9500BD est doté d’un procédé nommé Acumotion. Il s’agit en fait d’un interpolateur d’image qui permet de donner plus naturel aux mouvements tout en réduisant les effets d’escalier. On pourra bien sûr le désactiver si nécessaire.

Présentation

H9500BD_5.jpg

Il est difficile d’ignorer que le modèle Acer H9500BD est issu du monde du data. Sa coque de forme quelconque, son optique excentré sur la droite et surtout la housse de transport en font un parfait représentant de son domaine. Bien heureusement, ce modèle appartenant à la gamme Loisir, Acer a ajouté un dessus de coque laqué blanc, un liseré de couleur inox brillant et une télécommande blanche, qui embellissent bien l’ensemble. Finalement, il trouvera facilement sa place dans un salon, d’autant plus son optique permet sans problème d’afficher une belle taille d’image (2,5 mètres de base avec un bon 3,8 mètres recul au minimum). De plus le lens-shift vertical et horizontal permet de déplacer l’image de +70 % et -45 % en hauteur et +/- 15 % en largeur. Attention toutefois, les deux pieds à l’avant ne sont pas réglables, donc impossible de jouer sur la planéité du support, si par exemple vous compter installer votre joujou sur une tablette murale. Sachez aussi que les bouches d’extractions d’’air sont situées sur les flancs de l’appareil, pratique si l’on compte coller les connectiques au plus proche du mur.

H9500BD_3.jpg

Pour contrôler l’engin, on peut bien sûr passer par les boutons situés sur le dessus de la coque, mais on utilisera surtout la télécommande. Rétro-éclairée d’un léger halo bleuté, sur la partie haute la plus utilisée, la prise en main est immédiate et aucun problème de réactivité n’a été décelé.

Comme le H9500BD est compatible 3D, Acer fournit une paire de lunettes fonctionnant sur pile et assez esthétiques. Blanches et grises, légères, tombant bien sur le nez, on regrettera juste une épaisseur de la monture qu’on aurait aimé plus mince pour ne pas limiter le champ de vision. On aurait aussi aimé une seconde paire de lunettes, plutôt qu’une housse de transport.

Acer H9500BD : installation et réglages

Deux prises HDMI 1.4, idem pour les entrées VGA et encore bien d’autres : pas de doute, le modèle Acer H9500BD est prêt à accueillir toutes sortes de sources. La détection de ces dernières est automatique, on entre alors immédiatement dans les menus de réglages. Pas de surprise à ce niveau, mais tout y est. On trouve même huit modes d’images préréglées allant du cinéma sombre, à lumineux en passant par sport, ou encore jeux. Une fois un de ces modes sélectionnés, on aura tout loisir de modifier d’autres paramètres comme le contraste, la luminosité, la netteté, le gamma. Pour une image plus affûtée on aura accès aux réglages des couleurs (RVB), au mode Brillant Color et à l’activation des noirs dynamiques. Bref une palette traditionnelle de réglages pour la 2D. Pour la 3D, un menu viendra s’ajouter lorsqu’une source sera détectée, on pourra alors faire le même type de modifications pour optimiser le résultat. Petite originalité issue du monde du data, on aura aussi la possibilité de choisir la couleur du mur de projection. Nous conseillons bien sûr de projeter une image sur un écran dédié de qualité, ou au pire d’un mur blanc mat parfaitement lisse.

H9500BD_2.jpgMalgré l’utilisation d’une puce DLP de type Darkchip 2, il faut bien admettre que la qualité des vidéos projetées par le Acer H9500BD est au rendez-vous. Avec les sources 576P comme les DVD, il faudra compter sur le scaler de votre ampli home cinéma ou sur celui de votre lecteur de Blu-ray pour contrebalancer un traitement interne assez moyen. On remarque toutefois une image assez dynamique en terme de contraste et de luminosité, que l’on ajustera volontiers après un rapide passage par le menu. Avec les Blu-rays c’est tout autre chose, on gagne évidemment en définition grâce à une résolution native supérieure (1920 x 1080) et surtout on remarque une fois de plus la luminosité généreuse délivrée par la lampe. Les vidéos sont fluides en activant l’Acumotion et il faudra aussi pousser la netteté pour avoir une réelle impression de précision. Le taux de contraste apparaît tout aussi satisfaisant, tout comme la lisibilité des scènes sombres.

H9500BD_4.jpg

On regrettera par contre des noirs pas assez profonds et surtout l’impossibilité d’utiliser l’iris dynamique trop lente à la détente générant ainsi un effet de pompage visible. Dans un autre genre, le mode Brillant Color est aussi à bannir car il engendre trop de bruit sur les aplats de couleur. Les effets d’arc en ciel ne sont pas venus trop envahir l’écran mais les plus sensibles verront tout de même quelques éclats ici et là. Enfin sachez qu’il faudra se contenter du calibrage délivré à la sortie du carton car dans un souci de proposer un produit grand public, Acer a limité les possibilités dans le domaine. On devra choisir un des pré-réglages d’usine et ne pas utiliser les modes « film » ou « cinéma sombre ». Penchez vous plutôt sur le mode présentation bizarrement plus adéquat.

Une 3D en pleine forme

C’est le point fort de cet Acer H9500BD. Le ghosting est quasiment inexistant et les effets de profondeurs sont justement retranscrits. Avec l’interpolation d’image enclenchée, on bénéficie en plus de vidéos très fluides. Encore plus fort, la fonction de conversion 2D/3D donne un réel effet de relief sans aucune trace de ghosting. La luminosité très suffisante délivrée en 2D est ici de bon aloi et permet de regarder des films 3D avec lunettes actives dans de très bonnes conditions. Seule ombre au tableau, le mode lampe haut fait parler le ventilateur.

H9500BD_6.jpg

Acer H9500BD : conclusion

Lancé à 2 499 euros, l’Acer H9500BD a vu son prix grandement diminué. Proposé souvent à moins de 1 800 euros avec une paire de lunette 3D, c’est assurément une bonne affaire pour qui veut une grande image sans se prendre la tête. Après quelques simples réglages, la qualité des vidéos 2D et 3D est satisfaisante, souvent même meilleur que certains modèles plus chers. Si son look un peu data ne vous gêne pas, il deviendra le centre d’une installation milieu de gamme au plus juste prix.

Caractéristiques :
– Technologie : DLP DarkChip2
– Contraste : 50 000:1
– Luminosité : 2000 Lumens
– Résolution : 1920 X 1080
– Connectiques : 2 x HDMI 1.4 a
– Dimensions : 398 x 310 x 130 mm
– Poids : 7,2 kg

Prix : 2499 euros

Retrouvez tous les tests de tablettes dans nos pages.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire