Acer Iconia W510 : premier hybride tablette notebook sous Windows 8

0

L’Acer Iconia W510 est le premier hybride Windows 8 que nous testons. Avec son format tablette 10 pouces et son processeur Atom, c’est à la fois une tablette légère et un netbook confortable. Le meilleur des deux mondes en quelque sorte.

W510-01.jpg

Sous Windows 8, il est possible de réaliser deux types d’hybrides. il y a les ordinateurs qui se transforment en tablettes par un écran qui bascule ou qui glisse. Ils ont pour avantage de pouvoir intégrer des composants standards mais pour inconvénient un poids et un encombrement élevé en mode tablette. Ou alors, il s’agit d’une tablette qui se dote d’un clavier amovible pour former un ordinateur. L’avantage sera l’encombrement comme le poids en mode tablette et aussi de n’emporter le clavier qu’en cas de besoin. En mode ordinateur, c’est en revanche une solution moins élégante avec une glissière un peu difforme à l’arrière. L’hybride Acer Iconia W510 est un représentant de la seconde catégorie avec pour parti pris une mobilité maximale en format d’écran 10 pouces. Du coup, le processeur est un Intel Atom très basse consommation avec une autonomie qui atteint les 17 heures avec le clavier doté d’une batterie supplémentaire. le prix demeure aussi très raisonnable à 600 euros.

Taille de guêpe

Cet hybride est donc composé d’un dock clavier et d‘une tablette autonome de 10,1 pouces très légère puisqu’elle ne pèse que 560 grammes. La finesse est tout aussi impressionnante avec huit millimètres seulement. Elle tient donc très bien en main et ne fatigue pas si on la tient longtemps. Le poids et l’épaisseur sont moindres que l’iPad (650 grammes, 9,4 mm) et équivalent à ce qui se fait de mieux sous Android. Il faut bien avouer que la finesse de cette tablette X86 nous a éblouis.

W510-03.jpg

Le look est globalement réussi aussi avec un écran aux bords noirs qui contraste avec la tranche blanche et le dos argenté certes en plastique mais de bonne qualité. Acer livre aussi un étui semi-rigide de très bonne facture.

Un vrai notebook

W510-07.jpg

La tablette évolue en lui ajoutant son dock. Le branchement se fait en un clin d’œil, il suffit d’insérer la tablette dans la glissière. Une fois enclenchée, la fixation est très solide et on est face à un notebook ultraportable. La charnière est très résistante dès que l’écran/tablette est ouvert ce qui fait sens en tactile pour éviter de l’incliner involontairement. Il est d‘ailleurs possible de l’incliner sur plus de 90 degrés. Le clavier est certes petit mais il est très agréable à manipuler. La frappe ne pose pas de problème. Un petit touchpad complète le tableau pour en faire un notebook classique mais il manque de précision. Il est d’ailleurs étonnant qu’en mode notebook on passe du clavier à l’écran tactile sans même s’en rendre compte en fonction de l’action. Vu la petite taille de ensemble, la distance courte avec l’écran y invite littéralement.

W510-05.jpg

Le dock inclut aussi une batterie supplémentaire ce qui explique le poids assez élevé de l’ensemble. Le poids total est de 1,25 kilo, la norme d’un ultrabook en 13 pouces. A l’usage, on s’aperçoit que ce poids est d’ailleurs nécessaire pour que l’écran / tablette ne fasse pas basculer l’ensemble ce qui se produit tout de même si on incline l’écran / tablette un peu trop loin. En plus de la connectique tablette déjà bien fournie avec une prise mini-HDMI, une mini-USB, un lecteur de cartes micro-SD et une prise propriétaire pour le dock et la recharge, on trouve un port USB classique sur le clavier. A signaler qu’un adaptateur mini-USB vers USB standard est fourni ce qui permet de connecter directement un support de stockage ou un périphérique sur la tablette.

Un bien bel écran

L’écran de cet hybride est très convaincant, notamment en usage tablette. Déjà la dalle est en technologie IPS avec des angles de vision très larges dans tous les sens. Ensuite, sa colorimétrie est plutôt juste et les couleurs sont flatteuses juste ce qu’il faut. Et cerise sur le gâteau, contraste et luminosité sont élevés. Le tactile est tout aussi agréable avec une excellente réactivité et une bonne glisse. Avec une résolution en 1366 x 768, la densité en pixels est satisfaisante en 10 pouces.

Atom autonome

Pour réussir à obtenir une tablette aussi compacte tout en conservant la compatibilité x86, Acer a du piocher dans la dernière génération de processeurs Atom, nommée Clover Trail. L’Atom Z2760 utilisé est en fait une version double cœur du Medfield utilisé dans le smartphone Intel By Orange. Ce dernier gagne 200 MHz en plus de son second cœur et affiche des performances plus que correctes au vu de sa consommation. Attention tout de même, cette puce est largement moins puissante que le premier Celeron venu. Elle rivalise en revanche plutôt bien avec les processeurs mobiles ARM. La partie graphique qui est assurée par du PowerVR vieillissant risque d’être vraiment à la traîne. Il faudra probablement faire une croix sur le jeu 3D un tant soit peu sophistiqué.

W510-02.jpg

En revanche, la bureautique et les activités multimédia ne posent pas de problèmes. On a même pu faire un peu de retouche photo sur Photoshop 7 sans trop attendre l’application d’un filtre… Seul vrai regret : les 2 Go de mémoire vive qui ont tendance à se remplir un peu trop rapidement. Pour le stockage, c’est un SSD de 64 Go qui officie(dont 16 Go occupé par Windows). Ce qu’elle abandonne en performances pures, la W510 l’échange contre de l’autonomie puisque nous avons dépassé les 6 heures sur la tablette et les 16 heures une fois le dock ajouté. L’absence de tout ventilateur garantit le silence mais la tablette chauffe toutefois un peu en charge mais pas plus que l’iPad 3.

Mais où sont mes benchs ?!

Vous remarquerez que vous ne trouverez pas les traditionnels PC Mark et 3D Mark dans ce test. En cause, une combinaison de drivers pas frais et des benchmarks qui auraient besoin d’une bonne mise à jour. On mettra donc à jour cet article une fois en possession des drivers finalisés.

Quid de Windows 8 ?

W510-04.jpg

S’il manquait bien quelques drivers et que l’ensemble sentait encore un peu la peinture, notre version de Windows 8 était tout à fait fonctionnelle. Et il faut bien avouer que ce form-factor se marie particulièrement bien à cette nouvelle version de l’OS. La légèreté de l’engin fait que la W510 est une excellente tablette et le 10 pouces est vraiment parfait pour la consultation dans le canapé. Et le clavier ajoute de la flexibilité à l’ensemble. Le fait d’être dans un environnement x86, avec la compatibilité et la richesse logicielle que cela implique est particulièrement appréciable. On observera toutefois avec intérêt les évolutions de l’offre logicielle utilisant l’interface Windows 8 qui reste pour le moment très limitée et quasi intégralement dédiée à la consultation de contenu.

Acer Iconia W510 : une tablette et un PC

W510-08.jpg

L’Acer Iconia W510 fait partie de ces appareils qui sont en train de changer l’informatique à jamais. Les choix de Microsoft ont entrainé les plus grands changements de format de la courte histoire de l’informatique. Et si certains concepts risquent de ne pas passer l’hiver, le W510 ne sera pas de ceux-là. Son pari, c’est la mobilité maximale dans l’univers x86 et ce sera parfait en second équipement. C’est une tablette qui peut sans problème rivaliser avec les meilleures sous Android. Windows 8 est convaincant dans cet usage avec une interface certes moins immédiate mais qui offre aussi des possibilités inédites comme être informé en tant réel sans avoir à entrer dans une application par les tuiles animées. Une fois doté de son clavier, le W510 devient un notebook ultra-mobile sur lequel il fait bon être productif, créer ou organiser, sans parler de l’interaction du monde PC avec ses fichiers universellement reconnus et sa prise USB tout aussi universelle. Aussi à l’aise en mode tablette que laptop, cet hybride offre une versatilité jusqu’ici inédite dans l’univers mobile. Alors certes on note quelques améliorations possibles comme un touchpad un peu petit mais dans l’ensemble c’est très réussi. On attend avec impatience le match contre la Vivo Tab de Asus qui se pose en concurrente directe.

Caractéristiques :
– Ecran : 10,1 pouces
– Processeur : Intel Atom Z2760 double cœur 1.8 GHz
– Mémoire : 2 Go
– Autonomie : 6h (tablette) 16h (avec clavier)
– Disque : SSD 64 Go
– Poids : 560 grammes / 1,25 kilo avec clavier
Prix : 600 €

Retrouvez tous les tests d’ordinateurs / ordinateurs portables dans nos pages.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire