Les Anonymous ont piégé le FBI et Donald Trump avec #OpTrump

0
anonymous-158434

En déclenchant l’#OpTrump, le groupe d’hacktiviste Anonymous a, en fait, voulut piéger les FBI et Donald Trump pour soutenir une autre opération : #OpWhiteRose.

Apparement, les Anonymous se sont bien amusés. En effet, hier la guerre totale annoncée par le groupe d’hacktiviste semblait être déclarée avec la publication d’informations personnelles sur le candidat aux primaires républicaine pour l’élection présidentielle américaine. Ces informations concernaient le numéro de sécurité sociale, son adresse physique, mais aussi son numéro de téléphone portable et des informations sur sa famille.

Pot au miel

Évidemment Donald Trump et le FBI se sont empresser d’enquêter sur la révélation de ces données et en parlant de piratage. Mais voilà, tout cela était un piège orchestré par les Anonymous.

Le but de ce piège, de ce Honey Pot, était de démontrer ce que Donald Trump voulait faire avec les États-Unis en voulant les transformer en « dictature fasciste où tout le monde peut être arrêté pour avoir diffusé des informations anciennes ». Car le piège était là. Toutes les informations diffusées par les Anonymous sur Donald Trump était déjà en ligne depuis… 2013.

Donc, avant même de vérifier la provenance des informations, les Anonymous ont été accusés de piratage, alors qu’il n’en est rien.

Ainsi, les Anonymous se sont joués des autorités avec l’#OpWhiteRose et s’en moquent encore dans une seconde vidéo expliquant le piège :

Pas de commentaires

Laisser un commentaire