Apple n’échappe pas à la terrible attaque des ransomware !

1

Apple victime de ransomwarePour la première fois, Apple est victime de ransomware (logiciels rançons) qui ne touchaient jusqu’à présent seulement les ordinateurs Windows.

Nous avons appris la présence d’un logiciel rançon répondant au nom de Locky qui est en train de faire des siennes depuis le mois dernier. Les logiciels rançon ou ransomware sont pires et plus pervers que les malware « basiques » car ils s’en prennent directement aux données personnelles. Et pour pouvoir récupérer ces dernières, à part passer par la case portefeuille, ce n’est pas possible de les reprendre. Ces ransomware seraient propres à Windows mais des chercheurs de Palo Alto Networks (entreprise américaine qui construit du matériel de télécommunications et qui est spécialisée dans les solutions de sécurité pour les réseaux et les ordinateurs) viennent de s’apercevoir que des utilisateurs Apple en ont été victime ce week-end.

Apple non plus n’est pas à l’abri

Les ransomware sont malheureusement très efficaces et difficiles à tracer. Une fois qu’ils se sont introduits dans vos données personnelles de façon subtiles, une rançon en monnaie numérique est demandée pour pouvoir les récupérer. Ryan Oslon, un expert de Palo Alto Networks a confirmé, dans The Guardian, que le logiciel de rançon KeRanger est « Apparu vendredi 4 mars, c’est le premier ransomware fonctionnel attaquant les ordinateurs d’Apple« .

Le déroulement de l’attaque

L’utilisateur a installé une mauvaise version de Transmission (permet le téléchargement et la création de torrent). Ce logiciel est apprécié des utilisateurs Mac car avec, il est possible de récupérer des vidéos, de la musique, des documents, etc, et ce, de manière gratuite. Suite à cette installation, un autre malware s’immisce dans que l’utilisateur ne s’en rende compte et chiffre les données de l’ordinateur. Pour le moment, l’empleur de ce ransomware ne peut être évaluée qu’après la rançon réclamée auprès des utilisateurs. Il serait donc préférable pour la marque à la Pomme de vite réagir.

1 commentaire

  1. Voyons-le comme un signal que le côté obscur de l’informatique, les Filthy Few du numérique qui envahissent notre plateforme dans un sens nous rendent hommage, en nous mettant sur le carton de nominés.

Laisser un commentaire