Accueil Mobilité Apple iPad Air 2 : Encore plus impressionnant

Apple iPad Air 2 : Encore plus impressionnant

    0
    L’Apple iPad Air 2 rompt avec les habitudes de la marque à la pomme. Plutôt que de se contenter d’itérer, Apple a franchement amélioré sa tablette phare, la portant à des sommets encore jamais atteint.

    ouverture-02.jpg

    Avec l’iPad Air l’an dernier, Apple avait fait subir à sa tablette phare sa plus grosse évolution depuis sa naissance. On s’attendait très honnêtement à ce que l’iPad Air 2 se contente du service minimum : un processeur plus puissant, peut-être un capteur Touch ID ajouté mais rien de plus. C’est pourquoi ce nouveau modèle nous a agréablement surpris. Voyons donc ce qu’Apple nous a réservé.

    12 mois d’affinage

    Apple-iPad_Air_2-9.jpg

    Première constatation : l’Air 2 est fin ! Encore plus fin que le modèle de l’an passé en fait. Le châssis passe de 7,5 à 6,1 mm d’épaisseur ravissant ainsi la palme de la 10 pouces la plus fine du marché à la Xperia Z2 Tablet de Sony. En plus de l’épaisseur on perd aussi quelques grammes pour atteindre les 437 grammes. Cette petite cure d’amincissement rend ce nouvel iPad encore plus agréable à prendre en main que son prédécesseur qui se plaçait pourtant comme une référence. L’utilisation de l’Air 2 à une main est plus qu’envisageable. Au point d’ailleurs que l’on en est presque à trouver l’iPad Mini encombrant… L’affinage ne change quasiment pas le design, seul le bouton de « lock » disparait. Ca ennuiera quelques-uns mais ce bouton n’est pas aussi utile sur un iPad que sur un iPhone, surtout avec un iOS 8 qui permet d’accéder aux réglages rapides en un instant. Autre petit changement esthétique, Apple introduit une variante dorée de l’iPad. Nous ne sommes pas vraiment fans du petit côté « émir sur le retour » mais on a toujours le choix entre un alu brut classique et un gris foncé plutôt joli.

    Apple-iPad_Air_2-2.jpg

    Un écran laminé

    L’autre changement majeur de cet iPad est à trouver du côté de l’écran. Si on garde la même résolution et la même taille, Apple s’est finalement décidé à utiliser une dalle laminée. Pour les trois du fond qui n’ont jamais entendu le terme, petit rappel : un écran classique est composé de trois parties : la dalle elle-même, le panneau tactile et la vitre. Ces trois éléments habituellement séparés sont ici fusionnés, avec de nombreux effets positifs. Le premier est un encombrement réduit (ce qui permet d’affiner le produit) et le second est une forte diminution des reflets et une image qui « ressort » nettement plus.

    Apple-iPad_Air_2-1.jpg

    En pratique, l’écran de l’iPad Air 2 est donc nettement plus lisible et agréable à l’œil que celui de l’iPad Air. La technologie entraine cependant quelques compromis puisque l’on remarque une légère baisse de luminosité et des couleurs un peu moins justes.

    Apple-iPad_Air_2-3.jpg

    Le capteur photo monte à 8 Mpixels et c’est l’un des meilleurs que nous ayons pu essayer sur une tablette. On cherche toujours son utilité en dehors de prises de vue ponctuelles mais c’est toujours bon à prendre. En revanche on apprécie franchement l’utilisation du même capteur frontal que sur l’iPhone 6, ce qui permet d’obtenir une excellente qualité d’’image en chat vidéo.

    Apple-iPad_Air_2-5.jpg

    Pour ce qui est du son, c’est assez propre pour une tablette aussi fine et le haut-parleur intégré suffira à la plupart des usages.

    Apple-iPad_Air_2-6.jpg

    Dernière évolution : l’intégration du Touch ID introduit l’an dernier sur l’iPhone. La fonction est toujours aussi efficace mais on rêve toujours d’une gestion de différents profils en fonction de l’empreinte utilisée…

    L’A8 passe la troisième

    Apple-iPad_Air_2-10.jpg

    Sous le capot une petite surprise. On pensait que le processeur A8X n’était qu’une version un peu plus rapide de l’A8 introduit sur l’iPhone 6 mais la puce est au final dotée non pas de 2 mais trois cœurs ! C’est la première fois qu’Apple va au-delà de deux cœurs sur une de ses puces mobiles. Plus étonnant, Apple introduit une fragmentation très inhabituelle pour une marque qui faisait jusqu’ici l’effort de conserver une plate-forme relativement uniforme. Sans surprise les performances sont de tout premier ordre. L’iPad Air 2 explose tout ce qui se fait actuellement du le marché haut la main. Au point d’ailleurs que l’on atteint des performances brutes proches de ce que proposait un ultrabook il y a quelques années. L’autonomie en prend d’ailleurs un petit coup, l’Air 2 tenant un peu moins la charge que son grand frère avec tout de même une bonne dizaine d’heures.

    Apple-iPad_Air_2-11.jpg

    Quelques mots pour finir sur iOS 8.1. Arrivée à peine un mois après iOS 8, cette mise à jour apporte quelques nouveautés intéressantes, en particulier si vous avez un ordinateur fonctionnant sous OS X. Ainsi, les iMessages (et SMS sur l’iPhone) sont transmis à OS X. On peut les lire, y répondre ou même prendre des appels depuis son Mac. Un usage présent depuis quelques années sur Android mais qui restait impossible sur iOS. On remarque aussi une intégration bien plus poussée d’iCloud dans le stockage de photo. Utile, certes, mais cela n’est vraiment utilisable que si l’on utilise exclusivement l’écosystème Apple.

    Apple iPad Air 2 : un millésime solide, mais sans grandes nouveautés

    Apple-iPad_Air_2-1.jpg

    Apple a parfois la désagréable tendance à itérer sans innover. Mais l’iPad Air 2 nous prouve le contraire. A l’exception de l’autonomie il est meilleur que ses concurrents sur tous les points. Apple place la barre encore un peu plus haut dans la catégorie des tablettes 10 pouces.

    Alors que vaut cet iPad Air 2 face à un iPad Mini 3. Contrairement à l’an passé ce dernier n’a pas droit à la parité avec son grand frère. Pour tout vous dire, l’iPad Mini 3, c’est un peu le parent pauvre de cette fin d’année chez Apple. Pas d’écran laminé, pas d’affinage ni même de nouveau processeur. Les seules nouveautés sont donc le Touch ID et la finition dorée. C’est peu, trop peu. Certains diront même qu’Apple se fout un peu du monde à ce niveau. La situation est d’autant plus risible que l’iPad Mini 2 est toujours en vente pour 100 € de moins. Si vous voulez une bonne tablette compacte évitez donc cette nouvelle itération et partez donc sur un iPad Mini 2 tant qu’il est au catalogue…

    Caractéristiques :
    – Taille d’écran : 9,7 pouces LED
    – Résolution : 2 048 x 1 536 pixels
    – Processeur : Apple A8X 1,5 GHz triple cœur
    – Mémoire : 16, 64 ou 128 Go
    – Connectivité : Wi-Fi ou Wi-Fi + 3G/4G prise jack audio 3,5 mm, prise Lightning
    – Autres : microphone, haut-parleurs, gyroscope, accéléromètre, capteur de luminosité ambiante
    – Caméras : une à l’arrière et l’autre en façade
    – Autonomie : 10 heures
    – Dimensions : 240 x 169,5 x 6,1 mm
    – Poids : 437 grammes

    Prix : 490 euros