Aux États-Unis, on pense à équiper les poulets d’un casque de réalité virtuelle dans des fermes d’élevage intensif

0

Poulets casque de réalité virtuelleOui, vous avez bien lu, des poulets pourraient bientôt être équipés d’un casque de réalité virtuelle. C’est en tout cas le projet d’Austin Stewart, un assistant professeur en développement de l’Université de l’Iowa.

Vous avez vu la pub de Samsung où une autruche a sur les yeux le Gear VR ? Eh bien dans la réalité, ce sont des poulets américains qui vont peut-être porter des casques de réalité virtuelle pour résoudre le problème majeur des élevages intensifs : le manque d’espace et de lumière.

Le casque de réalité virtuelle permettrait aux poulets industriels de se sentir mieux

Concrètement, ces poulets ne vont pas gambader dans de vraies prairies mais plutôt dans un monde virtuel. Austin Stewart veut tout simplement mettre sur la tête de ces animaux un casque VR. Ils verraient alors un espace vert en 3D animé par un cycle jour/nuit et auraient l’impression de bouger dans cette prairie grâce à un tapis multidimensionnel. Ainsi, l’idée serait de réduire le stress auquel sont soumis quotidiennement ces poulets d’élevage entassés dans des cages. À cause de cela mais aussi du manque de lumière et d’une nourriture peu réjouissante, la viande produite est de faible qualité. Austin Stewart pense que la casque de réalité virtuelle est la solution pour avoir une viande de meilleure qualité étant donné que les poulets d’élevage pourront courir sur leur tapis comme s’ils étaient en plein air et ne seront pas plongés dans un stress chronique. Cependant, il restera toujours le problème de l’alimentation. Si Stewart est prêt à se lancer dans ce projet, le but recherché en le faisant connaître via le journal The Telegraph était de rappeler aux gens dans quelles conditions étaient élevés ces poulets.

Donnez votre avis sur cette idée dans les commentaires !

Aux États-Unis, on pense à équiper les poulets d’un casque de réalité virtuelle dans des fermes d’élevage intensif
Noter cet article

Pas de commentaires

Laisser un commentaire