[ Jeudi 18 décembre 2008 ] par Stéphane Kauffmann
Conceptronic CFULLHDMA, du PC à la TV sans souci
|
95
Compatible avec tout
Excellente qualité d’affichage
Ergonomie et simplicité sans faille
Traduction des menus
 Prix en boutique (hors frais de port)
Soundkarte Conceptronic CSOUNDU USB PriceMinister Occasion 19.40 €
Casque Conceptronic CGAMESTARU PriceMinister Occasion 56.88 €


Conceptronic CFULLHDMA : Introduction



A ma droite, je vous présente le PC qui contient toutes les vidéos. A ma gauche, le téléviseur géant de plus d’un mètre qui aimerait bien afficher les films de l’ordinateur. Mais comment faire pour qu’ils se comprennent et échangent entre eux ? Il y a bien le stockage nomade comme le disque dur multimédia mais c’est tout de même fastidieux que de devoir copier à chaque fois. Sinon, les consoles telles que la PlayStation 3 ou la Xbox 360 peuvent aller chercher directement le contenu par le réseau et elles sont compatibles DivX. Mais toutes les formes du format ne sont pas reconnues et elles ne sont pas capables d’afficher des sous-titres. Sans compter le manque de souplesse quand à l’organisation du contenu. Reste donc la platine multimédia ou lecteur multimédia ou encore DMA pour Digital Media Adapter en anglais. Mais là encore, c’est compliqué avec des formats qui ne sont pas reconnus comme le MKV et des lourdeurs de maniement sans compter une qualité pas toujours parfaite, surtout en HD.

La solution


Toutes ces galères appartiennent au passé, Ere Numérique vous a déniché celui qui fait tout à la perfection : le Conceptronic Grab’n’Go CFULLHDMA. Certes le nom n’est guère folichon mais les caractéristiques le sont avec une sortie Full-HD en 1080p et la reconnaissance de tous les formats, dont le MKV. Et de plus cette merveille est élégante et très peu encombrante. D’une forme ovoïde, elle peut se placer à plat ou à la verticale grâce au support fourni. Elle est en métal et sa finition est irréprochable, la grande classe. A l’arrière se trouvent les connexions habituelles mais surtout une prise HDMI 1.3. Pour la vidéo, il y également du S-Vidéo, du YUV et du composite mais celui qui achète ce lecteur optera pour le HDMI. L’audio dispose de sorties stéréo et numérique coaxiale. Un port USB permet de brancher une clef ou un disque dur externe pour lire tout type de fichier. La connexion réseau complète le tableau avec un interrupteur qui permet d’éteindre physiquement l’appareil. Et autre bonne surprise, tous les câbles sont fournis y compris un réseau et un HDMI de qualité avec des contacts dorés. C’est suffisamment rare pour être signalé. En façade, c’est l’austérité avec juste deux voyants car tout passe par la télécommande et l’écran du téléviseur.




Fil ou CPL >