Dell XPS 14Z : le notebook ne dit pas son dernier mot

0

Alors que les ultrabooks semblent dominer les petites diagonales, Dell vient nous prouver avec cet XPS 14Z que les portables classiques n’ont pas dit leur dernier mot.

Trouver un ordinateur vraiment nomade et puissant était difficile à moins d’investir des fortunes. Une situation qui a changé ces derniers mois avec l’arrivée massive des ultrabooks. Reste à voir si ce Dell XPS 14Z parfait représentant de cette catégorie est à même de rivaliser avec les ultrabooks.

Sous le signe de la pomme

Dell_XPS_14z_1.jpg

Le Dell XPS 14Z reprend le même design que son grand frère de 15 pouces. On est donc en présence d’une machine en aluminium pas tout à fait unibody. Une fois fermé, le portable à une ressemblance plus que frappante avec certains portables siglés d’une pomme. La qualité de fabrication est bonne mais reste un cran en dessous de ce que propose un Macbook Pro.

Dell_XPS_14z_7.jpg
Dell_XPS_14z_9.jpg

Les charnières de l’écran sont particulièrement décevantes, elles sont en plastique. Contrairement à la tendance actuelle, la connectique est regroupée à l’arrière de l’ordinateur. On perd un peu plus de temps pour brancher un périphérique mais cela évite de se prendre les bras dans des câbles et autres clefs USB.

Dell_XPS_14z_10.jpg

Par contre Dell a été un peu chiche sur le nombre de prises avec seulement deux ports USB, de l’HDMI, du Display-Port et un connecteur RJ-45. On aurait volontiers troqué le Display-Port contre des ports USB supplémentaires, quitte à devoir utiliser un adaptateur comme certains constructeurs le font. Le 14Z est solide et bien pensé même si certains choix comme les charnières en plastique peuvent surprendre. A noter que la machine est relativement compacte. Ses dimensions sont plus proches d’un 13 pouces traditionnels que d’un 14 pouces. Avec un tout petit peu moins de 2 Kg sur la balance, ce notebook est nomade mais il ne peut pas rivaliser avec la légèreté des ultrabooks.

Dell_XPS_14z_6.jpg

Les surprises continuent avec le clavier. De type chicklet, ce dernier à des touches rétro-éclairées arrondies. Malgré leur apparence quelque peu enfantine, ces touches sont confortables. Le touchpad est très grand et confortable aussi. Il est même plus spacieux celui que nombre de notebook 15 pouces passés dans notre laboratoire.

Dell_XPS_14z_5.jpgDell_XPS_14z_8.jpg

L’XPS 14Z est doté d’un processeur Intel Core i5 2430M (double-cœur 2,4 GHz), de 4 Go de mémoire vive et d’un disque dur de 500 Go. Notre modèle de test se contentait du circuit graphique intégré au processeur pour une configuration toute à fait classique mais avec assez de puissance pour la majorité des applications. Le processeur en particulier sera plus à même d’encaisser des tâches gourmandes que ceux utilisés par les ultrabooks. Disque dur classique oblige, la machine est nettement moins réactive que si elle était dotée d’un SSD. Si vous avez les moyens, nous vous conseillons vivement de prendre l’option équipant cet ordinateur d’un disque à mémoire flash. Le confort apporté est inégalable. Un graveur DVD est de la partie et apporte une plus grande versatilité à l’ordinateur même si il faut bien avouer qu’il est de moins en moins utilisé avec le temps.

Dell_XPS_14z_13.jpg
Dell_XPS_14z_14.jpg

Point important : la version commercialisée actuellement est différente de celle testée. Elle embarque en effet une puce graphique dédiée sous la forme d’un GeForce 520M de Nvidia.

Dell_XPS_14z_12.jpg

Le 14Z ne chauffe que très peu et ne sera donc pas gênant s’il est posé sur vos genoux. Par contre, cette bonne gestion de la chaleur se fait aux dépends des nuisances sonores qui montent vite lorsque la machine atteint la pleine charge (ce qui reste toutefois assez rare).

Dell_XPS_14z_11.jpg

L’autonomie est très correcte au vu des composants puisque nous avons atteint un tout petit peu plus de 5 heures dans notre test de lecture vidéo.

Un écran brillant

Dell_XPS_14z_3.jpg

Concluons ce tour du propriétaire par quelques mots sur l’écran. Ce dernier affiche des bords très fins ce qui explique comment Dell a pu faire entrer une dalle de 14 pouces dans un châssis aussi compact. Malheureusement, le traitement est brillant ce qui peut le rendre difficile à lire malgré une luminosité élevée. Les angles de vision latéraux sont bons mais on perd rapidement sur le plan vertical. Les haut-parleurs sont eux tout à fait médiocres. On sait que c’est la norme mais on espérait que Dell aurait suivi les bonnes résolutions de certains constructeurs dans ce domaine.

Dell XPS 14Z : confortable mais sans surprise

Dell_XPS_14z_4.jpg

Le 14Z n’est ni le plus puissant, ni le plus joli, ni même le mieux doté des notebooks nomades que nous avons testés mais il n’en demeure pas moins très agréable à utiliser. On saluera en particulier l’excellent couple clavier/touchpad mis au point par le constructeur américain. Reste que son prix (minimum 900 euros) le met en concurrence directe avec les ultrabooks. S’il est plus puissant et réussit même à rivaliser avec ces derniers en termes d’autonomie, il est toutefois bien plus encombrant. Tout sera donc question d’usage. Si vous recherchez la mobilité à tout prix, un ultrabook sera le bon choix. Si par contre vous devrez effectuer des tâches un peu plus gourmandes, l’XPS 14Z apporte nettement plus de flexibilité. A noter que la configuration peut être choisie à la commande en faisant varier le processeur, la mémoire vive et la taille du disque dur.

Caractéristiques :
– Processeur : Intel Core I5-2430M à 2,4 GHz
– Mémoire : 4 Go
– Écran : 14 pouces (1366 x 768)
– Puce graphique : Nvidia GeForce 520M
– Disque dur : 500 Go
– Lecteur optique : DVD±R/RW
– Autonomie : 302 minutes

Mesures
– PCMark Vantage : 7752
– 3DMark Vantage : 1874 (version sans puce graphique dédiée)

Prix : 900 euros

Pas de commentaires

Laisser un commentaire