Emmanuel Macron souhaite faire payer une nouvelle taxe à Google, Microsoft, Apple, Facebook et Amazon

0

Emmanuel Macron souhaite faire payer une nouvelle taxe à Google, Microsoft, Apple, Facebook et AmazonIl y a quelques jours, on relatait dans nos lignes les propos de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique, qui voulait faire payer plus d’impôts à des sociétés comme Apple ou Google. Le président de la République française Emmanuel Macron et le Ministre de l’économie Bruno Le Maire le rejoignent.

Emmanuel Macron en a assez de voir les multinationales comme Google payer moins d’impôts grâce à des stratégies fiscales bien ficelées. Par exemple, Apple a choisi l’Irlande pour déclarer la majorité de ses revenus puisque c’est le pays en Europe où le taux d’imposition est le plus avantageux et ce n’est pas la seule firme à faire ça. Pour lutter contre l’optimisation fiscale, Emmanuel Macron souhaite mettre en place une nouvelle taxe en partenariat avec l’Allemagne.

Emmanuel Macron veut s’unir avec l’Allemagne contre les stratégies fiscales de certaines multinationales comme Google et Apple

Bruno Le Maire a fait part de son mécontentement et dénoncé les inégalités fiscales lors d’une interview accordée à Bloomberg : « L’Europe doit apprendre à défendre son intérêt économique plus fermement. La Chine le fait, les États-Unis le font. Vous ne pouvez pas prendre le bénéfice de faire du business en France ou en Europe sans payer les impôts que d’autres sociétés françaises ou européennes paient« . Même constat pour Emmanuel Macron qui compte mettre fin à l’optimisation fiscale sur le « Vieux Continent ». Le président de la République française veut dans un premier temps « harmoniser le paysage fiscal entre l’Allemagne et la France » comme l’a déclaré Bruno Le Maire. C’est en 2018 que la nouvelle taxe devrait être appliquée pour parvenir à cette harmonisation.

Que pensez-vous de la position d’Emmanuel Macron et de Bruno Le Maire à l’égard de l’optimisation fiscale en Europe ? Dites-le nous dans les commentaires !

Pas de commentaires

Laisser un commentaire