Facebook, les nouveaux boutons sont enfin dispo !

0

facebook nouveaux boutonsLe réseau social Facebook propose enfin plusieurs émojis pour que l’on puisse adapté notre manifestation du post sur lequel on souhaite réagir.

Beaucoup de liens, d’articles, de photos ou de vidéos sont publiés sur Facebook par un bon nombre d’utilisateurs de l’application. Les « amis » de ces personnes qui publient du contenu y ont accès et s’ils trouvent cela intéressant ou s’ils apprécient la photo d’un paysage de rêve, alors ils ont tendance à « liker » la photo pour montrer que cela leur plait. C’est simplement en cliquant sur le bouton « j’aime » que l’on peut manifester son approbation.

Cette simple action représente l’interaction phare du réseau social mais elle n’est pourtant pas toujours très adaptée à la situation, et cela a beaucoup été pointé du doigt. Vous imaginez bien que si un abonné de votre compte annonce qu’il a le cancer et que vous souhaitez le soutenir, vous n’allez pas cliquer sur j’aime, c’est un peu délicat…

Facebook et ses nouveau boutons

Facebook a bien pris en compte les plaintes des internautes et annonce enfin le déploiement mondial de sa nouvelle gamme d’interaction qui est disponible depuis n’importe quel terminal (smartphones, ordinateurs, tablettes,…). Le fameux like, en tant que pionnier en la matière ne disparaît pas. Dorénavant, il sera accompagné de nouveaux émojis qui représentent chacun différentes émotions/réactions. Nous pourrons donc trouver l’emoji like, love (coeur), Ahah (rires), Wow (surpris/choqué), triste et énervé. C’est en plaçant la souris sur le célèbre bouton « j’aime » qu’un petit menu apparaît et il est alors possible de choisir une émotion que l’on juge plus appropriée. Sur le téléphone portable, il faut appuyer longtemps sur le bouton pour pouvoir faire apparaître la liste des réactions et en choisir uneDommage que l’on ne puisse toujours pas « ne pas aimer » quelque chose mais au moins, maintenant, les confusions pourront être évitées.

nouveaux émojis sur Facebook

Pas de commentaires

Laisser un commentaire