Happn, l’application de rencontre au coeur d’un scandale

0

Application HappnL’application Happn est pointée du doigt car elle est suspectée d’utiliser les données de ses utilisateurs en les envoyant aux Etats-Unis.

C’est une application française axée sur la rencontre qui a vu le jour en Janvier 2014, à Paris. Elle permet aux personnes de rentrer en contact avec d’autres personnes totalement inconnues et ce, peu importe où elles se croisent car l’application fonctionne avec un système de géolocalisation. Elle a jusqu’à présent séduit exactement 10 millions d’utilisateurs mais se retrouve aujourd’hui au coeur d’un scandale qui ne risque pas de lui faire que de la bonne publicité.

La polémique autour de Happn

C’est UFC-que-choisir, association au service des consommateurs pour les informer, conseiller et défendre qui a soulevé le problème et qui a alerté la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) à ce sujet. L’association française s’est basée sur une analyse réalisée par des confrères norvégiens qui soulignent « de possibles transferts de données réalisées par la société Happn vers des entreprises tierces, d’origine américaine« . Mais depuis l’annulation du safe harbor (accord qui permettait de contrôler les échanges de données personnelles entre les Etats-Unis et l’Union Européenne), le transfert de données personnelles n’est plus accepté depuis le 31 Janvier 2016, même en passant par la CNIL.

La loi française informatique et libertés permet aux utilisateurs de l’application de supprimer toutes leurs données ainsi que les cookies. Mais en décembre 2015, les analystes norvégiens démontrait que « même après la suppression de l’application, subsisterait un cookie communiquant avec les serveurs de la société Happn » et c’est ainsi que certaines données continuent à être récupérées.

Pour pouvoir régler ce problème très embêtant pour les utilisateurs de l’application de rencontre, les autorités européennes de protection des données vont se réunir cette semaine-ci à Bruxelles. Elles établiront un bilan sur cette situation critique et trouveront un moyen que cela ne se reproduise pas.

Une réaction sur le sujet ? N’hésitez pas à nous laissez un commentaire.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire