Accueil News Au Japon, c’est Twitter qui domine Facebook

Au Japon, c’est Twitter qui domine Facebook

    0

    twitter japondrapeau

    Partout dans le monde, Facebook a plus d’utilisateurs que Twitter. Sauf au Japon où le petit oiseau bleu est plus populaire. 

    Dans tous les secteurs en croissance, il y a souvent deux géants qui s’affrontent. Sur les réseaux sociaux c’est pareil. D’un côté nous avons Facebook et de l’autre Twitter. Sauf que l’affaire semble déjà pliée depuis plusieurs mois. Le réseau de Mark Zuckerberg compte 1,59 milliards d’utilisateurs mensuels, contre seulement 320 millions pour Twitter. L’écart risque encore de s’accentuer dans les années qui viennent. Facebook innove tous les jours pour séduire de nouveaux utilisateurs. De son côté, l’oiseau bleu a beau vouloir innover, son nombre d’utilisateurs actifs n’augmentent plus. 

    Twitter inquiète ses actionnaires

    twitter japon

    Une situation inquiétante qui a provoqué un grand ménage chez l’équipe dirigeante du réseau social. Depuis, ils veulent prendre des risques, quitte à s’éloigner de l’ADN de Twitter. Ils ont ainsi remplacé les « favoris » par des petits cœurs, modifié l’algorithme du fil d’actualité , ils ont même reparlé de supprimer la limite de 140 caractères aux tweets. Une rumeur qui a fait polémique, vous imaginez bien.

    Twitter va mal et cela se voit. C’est dans ce contexte là que le Wall Street Journal a publié un article qui explique que Twitter est plus populaire que Facebook au Japon. En chiffres, le petit oiseau bleu possède 35 millions d’utilisateurs actifs mensuels, contre 25 millions pour Facebook. Une répartition qui serait expliquée suite à un tragique événement, il y a maintenant 5 ans. Le Japon a été frappé par un violent séisme, qui entraînera l’accident de Fukushima. A ce moment là, les japonais se sont inscrits en masse sur Twitter pour suivre l’avancée des événements et garder contact avec leurs proches.

    Ce qui est certain, c’est que cet article du Wall Street Journal a clairement été rédigé pour rassurer les investisseurs de Twitter. Est ce que cela sera suffisant ? On ne pense pas .