Accueil Informatique Lenovo U260 : matériaux de luxe et poids plume

Lenovo U260 : matériaux de luxe et poids plume

    0
    Alors que les ultra-portables adoptent traditionnellement une diagonale de 13,3 ou 11,6 pouces, le Lenovo U260 coupe la poire en deux avec un écran de 12,5 pouces. Lenovo associe cette taille originale à un châssis séduisant et à des composants plutôt musclés.

    U260.jpg

    Depuis que le netbook est devenu très populaire, les ultra-portables sont de plus en plus à la mode aussi et c’est une bonne chose car ils allient mobilité extrême à performances généralement suffisantes. Plutôt renommé pour ses modèles professionnels depuis son rachat d’IBM, Lenovo propose aussi des modèles grand public séduisants comme cet IdeaPad U260. Au menu donc une diagonale originale et des composants qui devraient garantir un certain punch à l’ensemble.

    IMG_0160.jpg

    Extérieurement, le U260 séduit. Il est parfaitement plat (pas de batterie disgracieuse) et relativement fin. Le châssis est composé d’un alliage d’aluminium et de magnésium qui garantit une bonne résistance, notamment de l’écran rigide à souhait. Le tout est recouvert à l’extérieur d’un traitement soft touch plutôt joli et agréable au toucher mais qui soulève toutefois quelques inquiétudes. On peut en effet avoir quelques interrogations sur la façon dont ce revêtement va vieillir. Il est notamment à craindre qu’il ne s’abîme dans un sac. Avec 1,38 kg sur la balance, le poids est très contenu mais reste légèrement supérieur à celui du Samsung Série 9 d’autant plus que le chargeur n’est pas des plus compacts.

    IMG_0168.jpg
    IMG_0173.jpg

    Avec deux ports USB, des sorties HDMI et VGA ainsi qu’une prise RJ-45, la connectique est honorable. On regrettera tout de même l’absence de tout lecteur de cartes même si un modèle USB comblera ce vide pour quelques euros. La finition est donc de bonne facture avec des matériaux de qualité et un assemblage sans faille.

    Une bonne ergonomie

    IMG_0164.jpg

    Dans la tradition de la marque, le clavier est un vrai bonheur à l’utilisation, tout juste pourrait-on lui reprocher que certaines touches (Verr Maj par exemple) sont un peu trop petites. Bonus appréciable pour les maladroits, ce clavier est résistant aux liquides et devrait donc résister aux chutes malencontreuses de café et autres soda (oui, ça sent le vécu).

    IMG_0182.jpg

    Le touchpad est moins convaincant. Bien que confortable, on l’aurait souhaité un peu plus grand. Les clics sont eux assez étranges car très mous et profonds. Ce n’est pas très gênant mais demande un certain temps d’adaptation. Le clavier est entouré de cuir très agréable au toucher, mais là encore on se demande comment la machine va vieillir avec une matière aussi fragile.

    Lenovo aime le soleil

    IMG_0163.jpg

    S’il est le premier ordinateur portable à utiliser une dalle de 12,5 pouces, le U260 conserve la même résolution (1366×768) que les plus courants 12 pouces. Résultat, le pitch est un peu plus grand mais reste tout à fait acceptable. On félicite par contre Lenovo pour le traitement mat antireflets appliqué à l’écran. Il est extrêmement efficace et on peut même dire que c’est l’un des meilleurs que nous ayons rencontrés. Ajoutez à cela une luminosité correcte et vous avez un modèle parfait pour travailler en extérieur (ou tout simplement dos a une fenêtre). Comme les couleurs sont assez justes aussi, on peut dire que cette dalle est vraiment un bon choix. Pour regarder une vidéo en déplacement, le confort est correct mais on a tout de même plus l’impression d’une taille netbook. 13,3 pouces sont de ce point de vue quand même plus immersifs. En revanche, le poids est moindre. En matière d’informatique nomade, il n’y a que des compromis.

    IMG_0172.jpg

    Le son est moins bien loti puisque l’on ne trouve que deux petits hauts parleurs de 1 W chacun. Bien que certifiés Dolby Advanced Audio, ces derniers ne font pas de miracles. Nous ne pouvons que vous conseiller d’investir dans un casque ou des écouteurs corrects pour écouter de la musique ou regarder un film.
    IMG_0178.jpg

    Le U260 est équipé d’un Core i5-470UM (dual core cadencé à 1.33 GHz). Malheureusement, ce processeur n’est pas un Sandy Bridge et ne bénéficie pas des améliorations apportées par la dernière génération de processeurs Intel. A fréquence égale, il consomme donc plus et offre des performances légèrement en retrait. Plus ennuyeux, il n’est pas doté de la partie graphique intégrée. On doit donc se contenter du chipset Intel GMA HD offrant des performances plus que médiocres. Si les activités bureautiques et multimédia s’exécuteront parfaitement, il faudra faire une croix sur tout ce qui est un peu plus gourmand. Pas de jeu vidéo ou de montage pour cette petite machine. Coté mémoire, on trouve 4 Go de RAM et un disque dur de 320 Go. Ce dernier tourne à 5400 tours/ min ce qui n’est pas idéal pour la réactivité. On aurait préféré un SSD bien plus indiqué pour ce genre de machine.

    Dernier point ô combien important pour un ultra-portable, l’autonomie est bien trop courte puisque nous avons tenu à peine trois heures en lecture vidéo. Ce n’est pas du tout en rapport avec les ambitions nomades de cet ordinateur. On ne comprend pas vraiment ce qui a pu passer par la tête des concepteurs à l’heure où un netbook performant tient au minimum cinq heures en lecture vidéo.

    Certes anecdotique, le logiciel de reconnaissance faciale embarqué fonctionne pour une fois assez bien. Il est ainsi possible de se connecter en quelques secondes. Assez gadget mais on aime.

    S’il n’y avait l’autonomie

    IMG_0163.jpg

    Le Lenovo U260 avait tout pour plaire : une finition et un écran de premier ordre ainsi qu’un design très séduisant. Cette machine souffre néanmoins de deux défauts majeurs : d’une part elle a une génération de retard sur les composants et de l’autre son autonomie est médiocre. Malgré un prix assez attractif (750 euros, voire moins chez certains web-marchands), il nous est donc assez difficile de vous conseiller cette machine. Les amateurs d’ultra-portables seront mieux servis par un Macbook Air ou un Samsung Série 9 en 11,6 pouces ou pour encore moins cher par un Acer TimelineX 3830T. Certes, il pèse 400 grammes de plus mais ils sont bien investis ! Dans ce registre, il sera également intéressant de voir ce que proposeront les ultrabooks et dont les premiers représentants devraient être présentés cette semaine à l’occasion de l’IFA (voire notre couverture de l’évènement).

    Caractéristiques :
    – Processeur : Intel Core i5-470UM 1.33 GHz
    – Mémoire : 4 Go
    – Ecran : 12,5 pouces (1366 x 768)
    – Puce graphique : Intel GMA HD
    – Disque dur : 2 x 500 Go
    – Lecteur optique : /
    – Poids: 1,4 kg

    Prix : 750 euros