Accueil News L’@robase est en deuil

L’@robase est en deuil

    1
    ball-862130_1280

    Le père de la messagerie électronique, Ray Tomlinson, est décédé à l’âge de 74 ans. Il est à l’origine de l’email et de l’utilisation du symbole @.

    Copyright Vint Cerf AVBSans Ray Tomlinson, nos adresses emails n’auraient sûrement pas la même allure et n’existerait peut-être pas, ou du moins pas sous cette forme.

    Ray Tomlinson était un ingénieur américain qui a travaillé au sein de la société Bolt Beranek and Newman (BBN) à l’origine d’Arpanet, le réseau informatique qui annonçait l’arrivée d’Internet.

    Avant son travail, les messages électroniques chez BBN, qui existent depuis les années 1960, étaient très rudimentaires et se faisaient par l’intermédiaire d’une seule machine sur laquelle les utilisateurs se connectaient à distance.

    En 1971, Ray Tomlinson développe le programme SNDMSG (Send Message) qui permet d’envoyer un message sur le réseau vers une autre machine. Parallèlement, il développe le programme ReadMail qui permet de récupérer et de lire les messages expédiés avec SNDMSG. La messagerie électronique était née.

    @

    L’autre idée de Ray Tomlinson qui restera est l’utilisation du symbole arobase (@) dans l’adresse email afin d’identifier l’auteur et le ou les destinataires d’un email. Ce symbole sera ensuite réutilisé dans d’autres programmes et services (Twitter, Facebook) afin d’identifier plus généralement un compte.

    Ray Tomlinson n’a peut-être pas eu la renommée comme celle de Bill Gates ou Steve Jobs, mais son travail a grandement fait avancer un pan complet de l’informatique que nous utilisons tous les jours.

    En homm@ge, le même @rticle, différemment,


    Le père de l@ mess@gerie électronique, R@y Tomlinson, est décédé à l’âge de 74 @ns. Il est à l’origine de l’em@il et de l’utilis@tion du symbole @.

    S@ns R@y Tomlinson, nos @dresses em@ils n’@ur@ient sûrement p@s l@ même @llure et n’exister@it peut-être p@s, ou du moins p@s sous cette forme.

    R@y Tomlinson ét@it un ingénieur @méric@in qui @ tr@v@illé @u sein de l@ société Bolt Ber@nek @nd Newm@n (BBN) à l’origine d’@rp@net, le rése@u inform@tique qui @nnonç@it l’@rrivée d’Internet.

    @v@nt son tr@v@il, les mess@ges électroniques chez BBN, qui existent depuis les @nnées 1960, ét@ient très rudiment@ires et se f@is@ient p@r l’intermédi@ire d’une seule m@chine sur l@quelle les utilis@teurs se connect@ient à dist@nce.

    En 1971, R@y Tomlinson développe le progr@mme SNDMSG (Send Mess@ge) qui permet d’envoyer un mess@ge sur le rése@u vers une @utre m@chine. P@r@llèlement, il développe le progr@mme Re@dM@il qui permet de récupérer et de lire les mess@ges expédiés @vec SNDMSG. L@ mess@gerie électronique ét@it née.

    @

    L’@utre idée de R@y Tomlinson qui rester@ est l’utilis@tion du symbole @rob@se (@) d@ns l’@dresse em@il @fin d’identifier l’@uteur et le ou les destin@t@ires d’un em@il. Ce symbole ser@ ensuite réutilisé d@ns d’@utres progr@mmes et services (Twitter, F@cebook) @fin d’identifier plus génér@lement un compte.

    R@y Tomlinson n’@ peut-être p@s eu l@ renommée comme celle de Bill G@tes ou Steve Jobs, m@is son tr@v@il @ gr@ndement f@it @v@ncer un p@n complet de l’inform@tique que nous utilisons tous les jours.