MSI GT80 Titan : Délicieuse démesure

0

Avec ce GT80 Titan, l’objectif de MSI est simple : proposer le portable gamer le plus puissant du moment. Un pari réussi mais qui se fait au prix fort.

Si la tendance est à des portables gamers toujours plus fins, il existe cependant toujours un marché pour des machines très puissantes. Et pour faire rentrer une paire de 980M, pas de miracle, il faut un gros châssis. Cependant avec le GT80, MSI pousse le bouchon un peu loin puisque c’est tout simplement le plus gros laptop que j’ai jamais testé !

MSI_GT80-01.jpg

Il existe des clichés pour ce qui est du design des produits destinés aux joueurs et ce GT80 n’y échappe qu’à moitié. On retrouve ainsi un châssis noir souligné de rouge et décoré en quelques endroits de dessins de dragons.

MSI_GT80-08.jpg

Ceci dit l’ensemble à le bon gout de rester relativement sobre et de ne pas se transformer en sapin de noël sous LSD lorsqu’il est allumé. Que l’on apprécie ou pas le design on note que la finition est bonne, avec des pastiques solides et parfaitement ajustés ainsi qu’une utilisation généreuse de métal.

MSI_GT80-10.jpg

Une fois ouvert, grosse surprise première grosse surprise : on trouve un clavier mécanique. Oui, un clavier mécanique Cherry (Mx Red) identique à ceux qui se multiplient sur nos bureaux depuis quelques années. Le choix d’une telle technologie force d’ailleurs MSI à repenser l’ergonomie de son appareil. Le touchpad classique passe à la trappe et le clavier est positionné au bord du châssis.

MSI_GT80-11.jpg

Un combo pavé numérique/touchpad est positionné sur la droite mais le GT80 est clairement pensé pour être utilisé avec une souris (qui est d’ailleurs fournie). On avait quelques doutes quand au confort d’une telle configuration mais en pratique c’est plutôt correct pour peu que l’on utilise le repose poignet fourni. Le « layout » du clavier n’est pas exactement azerty et demandera donc un petit temps d’adaptation.

MSI_GT80-06.jpg

Coté connectique on est bien servis : 5 ports USB, 3 sorties vidéo (un HDMI et deux mini Display Port) des sorties Jack et optiques, un lecteur de cartes et pour finir une prise RJ-45.

MSI_GT80-03.jpg

En plus de la souris, MSI à le bon gout de livrer son mastodonte avec un sac à dos, indispensable pour qui veut transporter le GT80 sans se casser le dos. On trouve aussi dans la boite un tapis de souris et des touches de remplacement dorées pour le quatuor ZSQD. A moins d’être particulièrement portés sur l’esthétique « pimp » on se demande bien qui pourra les utiliser.

Très puissant et très bruyant

MSI_GT80-09.jpg

En interne, le GT80 est autant voire même plus impressionnant qu’a l’extérieur. Pour accéder aux entrailles de l’engin on doit enlever une bonne dizaine de vis. Contrairement à la plupart des portables ces derniers temps seul le processeur est soudé. On peut ainsi facilement changer mémoire vive, stockage ou même les cartes graphiques. Ces dernières sont en effet au format MXM et MSI a déjà annoncé que des modèles de remplacement seront proposés l’an prochain chez quelques revendeurs.

MSI_GT80-04.jpg

La configuration elle-même est la plus musclée que nous ayons rencontrée sur un laptop. Outre la paire de GTX 980M, on trouve un Core i7-4720HQ (quatre cœurs cadencés à 2,6 GHz), 16 go de mémoire vive ainsi que deux SSD en Raid. Un disque sur classique de 1 To complète le tout. A noter que certaines variantes du GT80 son encore mieux fournies, en particulier au niveau du stockage. Deux emplacements pour SSD au format M2 supplémentaires sont en effet inoccupés. Si les tests synthétiques sont excellents restait cependant à voir comment le GT80 se comporte en jeu. MSI s’étant contenté d’une « simple » dalle 1080p, ce laptop n’aura donc aucun problème à faire tourner tous les jeux du moment en poussant au taquet les options graphiques. On pourra même ajouter des mods graphiques gourmands voir même s’essayer au supersampling.

MSI_GT80-07.jpg

Avec une telle configuration ça chauffe et le GT80 doit pousser ses ventilateurs pour maintenir une fraicheur adéquate. Malheureusement cela se fait au prix du silence, mais ce défaut est mitigé par le fait que le souffle est souvent couvert par les sons du jeu lui même. Les hauts parleurs intégrés (deux classiques et un caisson de basse) produisent d’ailleurs un volume élevé qui a le mérite d’être relativement propre à défaut d’être très équilibré (les aigus sont sous représentés). L’écran de 18,4 pouces est mat et plutôt lumineux. On lui reprochera tout de même des couleurs assez fantaisistes…

MSI_GT80-02.jpg

On conclut ce test par quelques mots sur l’autonomie qui comme toujours est franchement limitée si l’on utilise les « grosses » cartes graphiques. Ne comptez ainsi pas plus d’une heure en jeu. En revanche, il est possible de basculer totalement sur le circuit graphique du processeur. Auquel cas vous pourrez tirer trois bonnes heures d’utilisation bureautique.

MSI GT80 Titan : Sans compromis

Le GT80 Titan est un portables hors catégories. MSI a décidé de produire le laptop le plus puissant du moment et y est arrivé. Une démesure qui a un cout, près de 3000 euros pour la version la plus abordable. Inutile de dire que pour ce prix là on peut se monter un PC fixe absolument monstrueux … Au delà d’un rapport qualité/prix un peu douteux pour la plupart des joueurs, le GT80 n’en reste pas moins ce qui se fait de mieux pour qui cherche un PC joueur « transportable ».

MSI_GT80-05.jpg

Caractéristiques :
– Processeur : Intel Core i7-4820HQ à 2,6 GHz
– Carte graphique : SLI Nvidia GeForce GTX 980M
– Mémoire vive : 16 Go
– Stockage : 256 Go SSD et 1 To disque dur
– Ecran : 18,4 pouces Full HD
– Dimensions : 456 x 330 x 49mm
– Poids : 4,5 kg

Prix : 3 200 euros

Pas de commentaires

Laisser un commentaire