Orange, Bouygues Telecom, Free et SFR : mariage à quatre

2
mariage bouygues telecom orange arcep

Dans la fusion/rachat entre Orange et Bouygues Telecom, les négociations avec les autres opérateurs, Free et SFR, seraient en bonne voie.

Orange et Bouygues Telecom le savent très bien : pour que l’État et les autorités de la concurrence acceptent, ils devront laisser des actifs aux autres opérateurs. C’est donc là que rentrent en jeu Free et SFR.

Selon le journal Les Échos, les négociations entre les quatre opérateurs français seraient bien avancées sur le partage du gâteau.

Gros gâteau

Free et SFR vont en effet se partager plusieurs actifs non négligeables : clients mobiles, boutiques et fréquences. Initialement, Free était pressenti pour prendre une belle part, mais les ambitions seraient revues à la baisse avec aucun client mobile.

Pour rappel, l’État est l’actionnaire d’Orange à hauteur de 23 % et l’arrivée de Bouygues Telecom pourrait faire trop baisser cette participation, ce que ne veut pas l’État. D’ailleurs, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a eu récemment une réunion avec l’État à ce propos sachant que Bougues Telecom aimerait 15 % d’Orange en plus des 10 milliards d’euros.

La fin des négociations entre Orange et Bouygues Telecom est fixée au 31 mars.

2 COMMENTAIRES

  1. Une jolie faute de grammaire s’est glissée dans cette brève par ailleurs un peu cryptique… Saurez-vous la retrouver ?

Laisser un commentaire