Pixel Buds, Home Mini et Home Max : Google veut rivaliser avec Amazon, JBL et Apple sur le terrain du son !

0

Pendant sa conférence, Google a dévoilé les Google Pixel 2 et Pixel 2 XL ainsi que le Pixel Book mais ce n’est pas tout. Le géant américain a aussi présenté, les Pixel Buds, ses premiers écouteurs Bluetooth, et les enceintes connectées Google Home Mini et Home Max. Objectif ? Concurrencer Apple, Amazon, JBL ou encore Sonos.

Google Pixel BudsLes Google Pixel 2 et Pixel 2 XL ainsi que le PC 2-en-1 Pixelbook nous ont impressionnés avec leur fiche technique plus que séduisante. Malheureusement, les premiers ne seront pas disponibles en France pour le moment et ce ne sont pas les seuls.

Pixel Buds : des écouteurs Bluetooth qui prennent en charge Google Assistant

Les Pixel Buds sont des écouteurs Bluetooth mais pas wire-free. Ils sont reliés par un fil mais cela ne devrait pas jouer sur le confort d’utilisation. On est face à des écouteurs boutons plutôt élégants. Leur autonomie est de 5h. Comme pour les AirPods, les Pixel Buds peuvent être rangés mais également rechargés dans un boîtier. On arrive à une autonomie de 24h.

Google Pixel BudsL’association se fait via Google Assistant mais votre smartphone doit tourner sous Android 6.0 Marshmallow minimum si vous voulez profiter au maximum des capacités des Google Pixel Buds. Sinon, ils deviendront de simples écouteurs si vous utilisez un téléphone sous Android 5.0 Lollipop ou iOS 10.0.

L’utilisateur pourra utiliser Google Assistant en laissant son doit sur la surface de l’écouteur de droite. Vous aurez aussi la possibilité de vous servir de Google Traduction (40 langues sont prises en charge).

Les Pixel Buds seront commercialisés aux États-Unis, en Allemagne (à 179 euros), au Royaume-Uni, en Australie et à Singapour pour l’instant.

Voulez-vous voir les Google Pixel Buds en France ? Dites-le nous dans les commentaires !

Google Home Mini et Home Max : deux enceintes intelligentes pour toucher toutes les catégories de consommateurs

Lors de son événement organisé à San Francisco, Google a présenté les Home Mini et Home Max. L’objectif premier est de concurrencer les Amazon Echo.

Google Home Mini : dépenser peu pour profiter de Google Assistant

On en avait déjà parlé dans l’un de nos articles, le Home Mini est une enceinte intelligente vendue à un prix très raisonnable. Pas de fioriture à l’extérieur, il n’y a aucun bouton physique et seulement quatre LED. Le Google Home Mini est tactile, vous n’avez qu’à appuyer dessus ! Grâce à Google Assistant, vous pourrez lui poser toutes les questions que vous voudrez et commander les objets connectés qu’il y a chez vous. La France aura le droit à cette enceinte à partir du 19 octobre. Il faudra débourser 50 euros pour se l’offrir.

Google Home MiniGoogle Home Max : plus puissante et plus performante

La version Max du Google Home embarque deux woofers. Le son s’adaptera à la pièce grâce à la technologie SmartSound. On l’attend aux États-Unis à 399 dollars. Elle sera déployée dans les autres pays début 2018.

Google Home MaxQue pensez-vous de ces enceintes ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Pixel Buds, Home Mini et Home Max : Google veut rivaliser avec Amazon, JBL et Apple sur le terrain du son !
4 (80%) 1 vote

Pas de commentaires

Laisser un commentaire