Pour la première fois, le CA des montres connectées bat les montres classiques

0

SmartwatchesIl semblerait que les montres suisses se soient trop reposées sûr leur lauriers car aujourd’hui, elle en paye le prix.

Les montres suisses, ça donne l’heure. Les montres connectées, ça sert à tout sauf à donner l’heure. Plus sérieusement, les smartwatches viennent porter assistance à notre smartphone dans le but de pouvoir le laisser de coté en continuant à être connecté à au monde car la smartwatche permet de consulter ses mails, passer des appels, lire ses SMS, consulter son rythme cardiaque,…C’est sûrement grâce à ce large éventail de fonctions que propose les montres connectées, que pour la première fois, ces dernières ont dépassé les montres suisses en terme de ventes.

La révolution des smartwatches

Des analystes ont obtenu le résultat que, pour l’année 2015, les ventes de montres connectées s’élèvent à 8,1 millions contre 7,9 millions pour les montres suisses. Le directeur exécutif de Strategy Analytics (qui regroupe une combinaison de chercheurs, d’experts et d’analystes dans le but de couvrir tant la l’offre que la demande dynamique du marché secondaire) nous explique la raison de ce revirement de situation ; « L’industrie de la montre suisse a été très lente à réagir au développement des smartwatches » et « L’industrie de la montre suisse a fait la stratégie de l’autruche et a juste pensé que les montres connectées disparaîtraient ». Mauvais calcul.

C’est bien évidemment Apple et Samsung qui sont en tête des plus grosses ventes réalisées au cours de l’année 2015. les deux géants ont respectivement vendu  5,1 millions et 1,3 million d’appareils. Cela représente 79% des ventes globales. Le chiffre d’affaires des montres connectées ne fait qu’augmenter et pour se faire, la AppleWatch a bien aidé ; sa part de marché, a elle seule, dans le secteur des smartwatches fournies en 2015 est de 63%. Alors que les ventres de montres classiques régressent de 5%.

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire