Test Beats Solo 2 Luxe Edition : Un casque nomade qui manque de nuances

0

Beats Solo 2 Luxe Edition

Passé dans le giron d’Apple la marque Beats essaye de toucher un public plus large que les amateurs de Rap, les peoples et les pros du ballon rond. Cette version Luxe du Solo 2 est surtout l’occasion de proposer de nouvelles couleurs : bleu, rouge, noir et argent. Cette déclinaison propose une finition brillante et reprend les autres caractéristiques de la version Solo 2.

Au déballage

Beats Solo 2 Luxe Edition

Ce casque Beats est livré dans un coffret noir et rouge, cela tranche avec une finition moins tape à l’œil du casque. Le logo de Beats est présent sur les deux oreillettes mais l’ensemble est mieux fini et plus élégant que précédemment. Ce supra auriculaire est pliable, pas complètement, un système de charnière permet aux écouteurs de se replier vers l’arceau mais pas à plat. Le plastique domine les matériaux tandis que la réglette de réglage de l’arceau et les charnières sont en métal. Les coussinets sont épais et à mémoire de forme, ils sont bien aérés pour éviter un échauffement après plusieurs heures d’écoutes. Ils isolent bien des bruits extérieurs, néanmoins, sur notre modèle et pour notre physionomie la pression était un peu trop forte. Si l’arceau n’est pas très rembourré, le casque pèse peu sur la tête avec ses 205 grammes. Il est muni de transducteurs de 40 mm diamètre et d’une prise jack 3,5 mm. Un câble jack de 1,36 m est livré avec le Beats, il est amovible ce qui est un bon point. Au niveau des accessoires, on a droit à une sacoche de transport de forme ovale et un mousqueton pour son accrochage à la ceinture. Le câble intègre une télécommande avec microphone intégré, cela fonctionne bien avec les appareils iOS par contre sur Android on perd certaines fonctions selon les smartphones (réglage du volume sur Samsung, prise d’appels impossible sur Sony).

Comment il sonne ?

Beats Solo 2 Luxe Edition

Si vous aimez la transparence, la profondeur et la dynamique ce casque n’est pas fait pour vous. La signature sonore est marquée par une prédominance du grave, un registre médium qui semble à l’étroit et des aigus en retrait. Ce casque est plus à son aise avec du rap ou de l’électro, c’est moins performant sur du jazz et il faut éviter la musique classique. L’ouverture et la profondeur sont également moyennes. La scène sonore semble peu profonde et on a du mal à ressentir la largeur d’une salle. Les voix sont moins présentes que sur d’autres casques et les aigus arrivent à saturation si on pousse le volume. C’est mieux que d’habitude mais cela reste marqué par des écoutes privilégiant le grave.

Les raffinements

Beats Solo 2 Luxe Edition

Ce Beats Solo 2 Luxe Edition est livré avec un câble jack de la couleur du casque. Ce câble est amovible, d’une bonne longueur et la télécommande intégrée est près du visage. Une simple pression au centre permet de prendre un appel, de raccrocher, d’enclencher la lecture ou de mettre en pause la musique. On peut également monter ou diminuer le volume en appuyant en haut ou en bas de cette télécommande. Le microphone est de qualité et les appels sont audibles avec des voix claires et intelligibles.

Notre Avis

Ce casque nomade reste marqué par le son Beats, c’est à dire un excès de grave, un médium fermé et une puissance moyenne. Cette version Solo 2 améliore l’équilibré tonal, le grave est moins marqué, mais pour les amateurs de musique d’autres casques font mieux.

Les trois concurrents

Denon AH-MM300 : 189 euros

B&W P3 : 199 euros

Beyerdynamic T51P : 239 euros

Caractéristiques

– Type : casque fermé supra auriculaire

– Sensibilité : NC

– Impédance : NC

– Réponse en fréquence : 15 Hz à 20 KHz

– Connecteur : jack 3,5 mm

– Longueur du câble : 1,36 m

– Télécommande avec micro pour iOS

– Poids : 205 g

Notes

Qualité de fabrication : 7/10

Fonctionnalités : 6/10

Performances : 6/10

Ergonomie : 7/10

Rapport qualité/prix : 7/10

Note finale : 6,5/10

 

Le prix : 200 €

Pas de commentaires

Laisser un commentaire