Test HP Pavilion X2, un petit hybride convaincant

5

Le Pavilion X2 est la réponse un peu tardive de HP au retour en grâce des netbooks. Remis au goût du jour sous la forme d’hybrides, ces petits portables abordables ont été l’un des grands succès de l’an passé. Le fabricant américain vient donc chasser sur les terres de l’Asus T100 Chi ou encore de l’Acer Switch 10E. Les configurations et les prix étant quasi-identiques d’un netbook à l’autre, le Pavilion X2 compte sur sa connectique fournie et son design pour se démarquer.

HP 111.JPG
Premier constat : il est loin le temps ou une machine à 300 € était synonyme de qualité de fabrication douteuse. Les plastiques utilisés sont de qualité et agréables au toucher tandis que l’assemblage est parfait. Tablette comme clavier sont très rigides et respirent la solidité. Le Pavilion X2 est réussi esthétiquement surtout dans ses finitions grises ou rouge. La version blanche que nous avons testée est jolie, mais très salissante. La connectique est complète pour un appareil aussi compact puisque l’on a droit à un port USB plein format, une sortie micro-HDMI et un lecteur micro-SD. Plus original, un connecteur USB type C est aussi présent. Pour ceux à qui cela ne dit rien, l’USB Type C est la norme qui est en passe de remplacer le bon vieux port USB que nous utilisons depuis maintenant 18 ans. Plus compact (il est proche du micro USB), plus solide et réversible (pas moyen de se tromper de côté !), ce nouveau connecteur est aussi bien plus versatile. Dans le cas du Pavilion X2, il sert à la fois de port de charge et connecteur USB. Très peu de périphériques sont disponibles pour le moment, mais ce connecteur garantit une certaine évolutivité au Pavilion X2. Avec 595 grammes sans son dock, la tablette est confortable à utiliser, grâce à des boutons bien placés.

Un écran précis et réactif

Le Pavilion X2 adopte comme beaucoup d’hybrides un format tablette/dock. Dans ce cas précis, le mécanisme d’attache est magnétique, il suffit donc de poser la tablette pour qu’elle soit verrouillée. Point positif, les aimants sont assez puissants pour que l’on puisse transporter l’appareil en le tenant par son écran ou son clavier sans que l’autre moitié se détache. Malgré sa petite taille, le clavier est étonnamment confortable. Il utilise quasiment tout l’espace disponible et les touches offrent un toucher agréable. En revanche le touchpad est moins satisfaisant, bien que précis il manque de hauteur. Cela oblige à des allers-retours inutiles même pour des taches aussi simples que faire bouger son curseur du haut au bas de l’écran … L’ajout d’une souris pourra donc être intéressant, voir indispensable si vous comptez travailler longtemps. Le dock ne comporte aucune connectique ou disque dur, ce qui a permis à HP de l’affiner. En revanche la conception de charnière fait que ledit dock doit être lesté pour que la tablette ne bascule pas. Résultat, bien que dénué de composants le dock pèse aussi lourd que la tablette. À choisir, on aurait préféré que HP remplisse son dock de batteries… Pour ce qui est du tactile rien à redire, l’écran est précis et réactif.

HP 2222.JPG

L’écran de 10.1 pouces (1280×800 pixels) utilisant la technologie IPS, on a donc droit à des angles de vision quasi parfaits. La dalle utilisée est cependant décevante : la luminosité est faible, ce qui pose des problèmes de lisibilité. Le contraste est élevé et la température des couleurs bien réglée, mais le rendu global est mauvais. Les responsables : un gamma trop élevé qui brûle les blancs et des couleurs mal calibrées. Si le premier problème peut être aisément mitigé en baissant le gamma dans les options d’affichage, difficile de régler le second sans passer par une sonde de calibration coûtant la moitié du prix de l’ordinateur …

La fluidité au rendez-vous

Comme l’immense majorité des appareils de ce type, le Pavilion X2 est construit autour d’un processeur Intel Atom Z3736F (quad core cadencé à 1.33 GHz). Il est accompagné par 2 Go de mémoire vive et un disque SSD de 64 Go. Les performances sont quasi identiques à celles de ses concurrents directs. On peut donc effectuer des taches légères (traitement de Word, Excel, navigation web, vidéo) avec une bonne fluidité. Le SSD rend le démarrage rapide et l’OS très réactif. C’est exactement ce que l’on demande de ce genre de petite machine abordable. Pas question en revanche de jouer ou de réaliser des tâches gourmandes comme de la retouche photo. Malgré l’absence de ventilateur, la dissipation thermique est maîtrisée. Même après plusieurs heures d’utilisation, la coque reste assez fraîche pour être tenue sans inconfort.

HP 333.JPG

Malgré le logo Bang & Olufsen apposé en évidence sur la tablette, les haut-parleurs ne nous décoiffent pas. Le son est clair et le volume correct, mais avec aussi peu de place les basses et les médiums sont logiquement aux abonnés absents. On n’a rien en revanche à reprocher à la sortie jack, les distorsions sont mineures et la puissance de sortie suffisante pour la majorité des casques.

Une autonomie correcte

En tenant 6h40 sur une charge, le Pavilion X2 se place au milieu du peloton des appareils de ce type. À titre de comparaison, le T100 Chi d’Asus, notre référence dans ce domaine avait tenu un peu moins de 7h30.

Avec un design aussi compact les possibilités de modifications sont réduites au strict minimum : l’ajout d’une carte micro SD pour gonfler un peu le stockage.

Des atouts à mettre en avant

Avec ce Pavilion X2 HP se propose une alternative crédible aux autres netbooks hybrides disponibles. On apprécie en particulier son design et sa qualité de fabrication ainsi que sa connectique, plus riche que celle d’un Asus T100 Chi. Le clavier est aussi l’un des plus confortables que nous ayons rencontré à ce niveau de prix. Dommage tout de même que le même soin n’ait pas été apporté à la sélection de l’écran. La dalle aurait gagné à être mieux réglée et plus lumineuse … Sans être indispensable, le choix d’une résolution Full HD, comme sur l’Asus T100, aurait aussi été un plus. Le Pavilion X2 est donc un PC équilibré proposé à un tarif adapté, mais il ne bouleverse pas la hiérarchie actuelle des petits portables à bas prix

HP 444.JPG

Caractéristiques

Ecran
10.1 pouces IPS 1280 x800 pixels
OS
Windows 10
Processeur
Intel Atom Z3735F
Mémoire vive
2 Go
Stockage
64 Go SSD
Autonomie
6h30
Dimensions
264x173x19, 8 mm (avec clavier)
Poids
595 g / 1,01 Kg (avec clavier)

Les trois concurrents

Acer Switch 10 E  300 euros
Asus T100 Chi   300 euros
Toshiba Click Mini   300 euros

Prix

HP Pavilion X2   330 euros (version 64 Go)

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour , j’envisage d’acheter ce produit. J’ai juste une ou deux question..
    Est-il possible de faire un peu de montage vidéo dessus ?
    Et est ce que les jeux du windows store sont fluides dessus ?
    Merci pour votre temps

    • Bonjour , c’est un PC entrée de gamme . Donc c’est possible que si votre logiciel de montage vidéo est lourd, que le PC chauffe un peu . Pareil pour les jeux .

    • Bonjour, les risques , c’est qu’il lague vraiment. Avec 2 Go de RAM, cela m’étonnerais que PH fonctionne dessus

  2. Bonjour, quelle est la référence complète de cet hybride ?
    Il me semble que au niveau des différents Pavilion x2, il n’y a pas vraiment de différence, aussi qu’est-ce qui explique ces différentes références ?
    Ex : HP Pavilion x2 10-n121nf
    HP Pavilion x2 10-n129nf
    HP Pavilion x2 10-n113n. Les mêmes ces 3 là ?

Laisser un commentaire