[ Jeudi 21 décembre 2006 ] par Benoît Dupont
TV LCD 32 pouces : l’heure du choix
|
 Prix en boutique (hors frais de port)
pneu K 525 WLT 123pneus 132.90 €
Ahead WLT 5B Crossroad Serie Covers pour baguettes en aluminium Bax-shop.fr 4.33 €


Toshiba 32WLT68 : pour quelques Hertz de plus



Chez Toshiba, point de ségrégation et on peut avoir le 100Hz en mode VGA aussi. Du coup, on peut vous montrer la différence. Le système M100 choisi par Toshiba est différent de celui de Samsung, et il n’a rien à voir non plus avec ce qu’on peut trouver chez Benq. Lorsque l’on active le M100, on gagne grosso modo 10 ms de latence comme on peut le voir sur les courbes ci-dessous mais l’impact est très variable en fonction du contenu comme nous allons le voir.



Sur cette première courbe, le M100 est désactivé, on retrouve des chiffres de latence relativement mauvais puisqu’on dépasse les 30ms.



Là, on commence à causer. Une fois le M100 mis en route, on voit que la latence est nettement plus faible. Cependant, il faut raison garder, si ces chiffres sont bons, ils ne sont pas exceptionnels.

Dans la pratique

Qualité vidéo

Le téléviseur présente une bonne fidélité des couleurs, c’est un fait. Mais la richesse des couleurs ne fait pas le poids face aux solutions Sony et Samsung de ce comparatif. Si l’activation du mode 100Hz permet effectivement de gagner un peu en fluidité, ce n’est pas la révolution non plus. Dans les films affichés, l’image est effectivement un peu plus fluide mais sans plus. En revanche, l’écran Toshiba brille par ses qualités vidéo exceptionnelles. Il faut dire aussi que Toshiba a mis le paquet avec un processeur Faroudja en renfort et une chaîne de traitement sur 10bits. Le traitement d’image est ici de premier plan avec très peu de fourmillements à l’écran en haute comme en basse définition. Le contraste affiché est excellent mais attention toutefois, les teintes sombres ont un peu tendances à se boucher lorsque le contraste est trop appuyé.

Définition

En définition standard, l’image est de belle qualité mais la netteté est moindre. Les textures gardent leurs modelés mais les contours des objets et personnages ne sont pas toujours bien dessinés. En revanche, les images haute définition sont un peu plus douces qu’à l’accoutumée. Les contours ne sont pas aussi francs que sur les téléviseurs concurrents. C’est une question de choix. Vous êtes nombreux à préférer des images moins tranchées, y compris en HD, et dans ce cas, le Toshiba remplit bien son office. A noter que le 1080p est accepté comme format d’entrée. Quel intérêt me direz-vous sur un écran HD-Ready ? Aucun. Et sur un écran Full-HD? on cherche encore.


Vidéo

Jeu vidéo

Si le M100 est assez respectueux de films, son influence est plus marquante dans les jeux vidéo, consoles y compris. Cela dit, on ne retrouve pas les sensations rencontrées sur le LE32M73. Malgré tout, ne faisons pas la fine bouche, les images sont fluides au possible. C’est juste que l’impression de profondeur constatée sur le LE32M73 n’y est pas.


Jeu vidéo

Mode PC

Le Mode PC ne fonctionne pas bien. C’est assez difficile à mettre en place, l’image est floue et pas toujours centrée. On peut rattraper le centrage en jouant sur la mise à l’échelle de la carte plutôt que celle du téléviseur mais cette manipulation n’est pas franchement grand public.

Qualité sonore

Toshiba a fait appel à Onkyo pour la partie sonore. Et à l’essai, on s’aperçoit que c’était une riche idée. Le son est de bonne qualité. Les basses sont bien présentes et les aiguës sont d’une grande clarté, à volume raisonnable.


Performance / prix

Conclusion

Le 32WLT68 est à l’évidence un excellent cru Toshiba. Cependant, on peut s’interroger sur son positionnement car par rapport au LE32M73, il n’apportera rien aux joueurs sur console. En effet le produit Toshiba est avant tout un produit audiovisuel, conçu pour le home cinéma. C’est un appareil de cinéphile. Il chasse donc plutôt sur les terres du LE32N73 ou du Sony KDL32V2000. Et si la fluidité des images est meilleure sur le produit Toshiba, le rendu des couleurs est en retrait. La richesse des couleurs n’est pas au niveau. Le 32WLT68 est donc un excellent téléviseur, mais il reste un peu cher à mon goût.


Note globale



< Toshiba 32WLT68 : stricto-sensuSony KDL32V2000 >

 COMPARATEUR DE PRIX 
Trouvez le meilleur prix
OK