Volterman : vous ne vous ferez plus jamais voler votre portefeuille grâce à lui

0
Volterman : vous ne vous ferez plus jamais voler votre portefeuille grâce à lui

Le portefeuille reste tout de même un accessoire intemporel, et cela, malgré toutes les innovations technologiques qui ont vu le jour pour faciliter les paiements au quotidien. On pense notamment aux services de paiement tels qu’Apple Pay, Samsung Pay et LG Pay récemment. Il était donc logique de renforcer la sécurité et la praticité de cet accessoire indispensable. C’est la raison pour laquelle Volterman a été conçu. 

Volterman est un projet à financer sur Indiegogo. Il s’agit d’un portefeuille, doté d’une batterie d’une capacité de 2 000 à 5 000 mAh. Qui peut même se recharger sans contact. À l’intérieur, on retrouve également un système d’alarme qui a pour rôle de prévenir son utilisateur lorsque celui-ci s’éloigne du portefeuille en dehors de la portée du Bluetooth.

Volterman : le portefeuille équipé d’un système d’alarme

En plus de servir d’alarme, le portefeuille peut être utilisé en tant que Wi-Fi en 3G. Apparemment, les frais de connexion de celui-ci seraient peu élevés. Volterman va encore plus loin. Il est équipé d’un GPS qui permet de le suivre au quotidien, et ce, partout dans le monde.

Il a également une autre fonctionnalité qui ne revira certainement pas les voleurs. Il s’agit de son appareil photo discret qui est capable de prendre des photos d’un voleur lorsque le portefeuille est réglé en mode volé.

Ce portefeuille pourra comme tous les portefeuilles normaux transporter des billets, des cartes bancaires etc.. Sauf que les pièces ne pourront pas être stockées. Car il n’y a pas d’emplacement pour celles-ci. À l’heure actuelle, le projet a dépassé les 260 000 $, pour un objectif fixé à 45 000 $. Ce qui est plutôt bon signe. Les premières livraisons ont été prévues en décembre. Enfin, en ce qui concerne son prix, le portefeuille sera accessible à 97 $.

Que pensez-vous de ce portefeuille ? Dites-le nous en commentaire.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire