La plainte de Zenimax envers l’Oculus Rift s’intensifie

0

oculus zenimax

Oculus, le constructeur derrière le casque de réalité virtuelle, est accusée par Zenimax d’avoir volé ses idées. Et aujourd’hui, Zenimax en rajoute une couche.

C’est en mai 2014 que l’affaire est remontée. Oculus, constructeur du futur Oculus Rift, est alors opposé à Zenimax, éditeur de Id Software et Bethesda, notamment (Skyrim, Doom, Fallout, RAGE…). Zenimax pense en effet qu’il y a violation de propriété intellectuelle. Mais aujourd’hui, Zenimax réaffirme sa volonté de poursuite en justice, en affirmant que John Cormack, principal acteur de l’actuel Oculus Rift et ancien employé de Zenimax, a volé les projets de la seconde entreprise pour fonder la première. Thèse plausible, mais pas encore avérée. 

« Il s’est progressivement et fallacieusement hissé dans les médias »

Ainsi, d’après Game Informer, Zenimax a déclaré récemment : « Juste avant son départ de Zenimax, [John] Carmack a secrètement et illégalement copié des john carmackmilliers de documents concernant la propriété intellectuelle de Zenimax […] vers un périphérique de stockage USB qu’il a injustement ramené à Oculus« . De plus John Carmack serait revenu dans l’entreprise, après son éviction, pour voler un « outil customisé« .

Carmack n’est pas le seul à être conspué par Zenimax. Palmer Luckey, figure de la réalité virtuelle, est également la cible de l’éditeur.

« Oculus […] a déclaré une fausse et fantaisiste histoire à la presse, dans laquelle Luckey était le brillant inventeur de la réalité virtuelle, et qu’il l’a développé dans le garage de ses parents. […] Cette histoire est honteuse et totalement fausse :palmer luckeyLuckey n’avait ni les compétences, ni l’expertise, ni les moyens pour commercialiser une technologie VR faite pour le grand public, ses compétences de programmations étaient rudimentaires, et il comptait sur le programme de Zenimax pour montrer le prototype de l’Oculus Rift. […] Luckey s’est progressivement et fallacieusement hissé dans les médias, se comportant tel le développeur visionnaire de l’Oculus Rift… Laquelle a été développé par Zenimax sans le moindre accord financier avec Luckey« .

En tous cas, cela semble clair. Oculus a répondu, bien évidemment, mais dans le plus grand des calmes, en affirmant que cette déclaration sera mise en pièce devant le juge. Wait & see.

Que pensez-vous de cette plainte ? Croyez-vous Zenimax ou Oculus Rift ?

oculus

Pas de commentaires

Laisser un commentaire