La liste noire du téléchargement US

0

Tous les gouvernements, du moins lorsqu’ils sont engagés dans une politique de contrôle et de gestion du téléchargement illégal, dressent des « listes noires » répertoriant les sites qui font le plus de dégâts en raison de leur faculté à diffuser ou profiter de contenus illégaux. Aujourd’hui c’est au tour des Etats-Unis de divulguer leur palmarès par le biais d’un rapport de l’USTR, le bureau du Représentant américain au commerce, membre de la branche exécutive du gouvernement fédéral des États-Unis et du Bureau exécutif du président des États-Unis.

Ainsi de nombreux sites sont pointés du doigt comme susceptibles de porter atteinte aux principes du droit d’auteur en proposant de télécharger ou de consulter de manière illégale un contenu (film, musique, etc.). Sans surprise nous retrouvons Megaupload et The Pirate Bay en tête de gondole, suivis d’Allofmp3, Sogou MP3, Gougou, Taobao, Modchip.ca, Consolesource, IsoHunt, torrentz.eu, le réseau russe vKontakte, Putlocker ou encore Warez-bb. Le rapport liste aussi les « zones géographiques » qui accueillent plus facilement la contrefaçon et le piratage comme la Chine, l’Inde, l’Indonésie, l’Equateur, la Colombie, la Thaïlande ou le Mexique. Pour autant, il n’est pas question pour l’USTR d’entamer des poursuites, de prendre des sanctions, ni même de désigner ses sites comme illégaux, mais d’attirer l’attention du pouvoir exécutif américain afin qu’il puisse prendre les mesures qui s’imposent le cas échant.

USTR.jpg

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here