Liberty Land : comme Zone Telechargement, le site a affaire à la justice

6

Le site de téléchargement illégal Liberty Land est visé par la justice française tout comme le fut Zone Telechargement. Le tribunal correctionnel de Rennes donnera sa décision le 8 mars prochain.

Liberty Land : tout comme Zone Téléchargement, le site a affaire à la justiceZone Telechargement a été fermé il y a déjà un peu plus d’un an par la gendarmerie mais des clones ont rapidement émergé. La copie avec l’extension .ws est celle qui a rencontré le plus de succès. Pour éviter un blocage et un déréférencement, le site a changé de domaine pour devenir zone-telechargement1.com. Le site de téléchargement direct Liberty Land avait fait de même après une fermeture en mai 2011. Ses administrateurs, qui ont été jugés le 30 janvier, vont connaître leur peine le 8 mars à Rennes.

La justice n’a pas encore eu raison de Liberty Land et de Zone Telechargement !

Pour rappel, l’un des sites internet les plus visités en France regroupait des liens permettant de télécharger, des films, des jeux vidéo ainsi que de la musique. Il était également possible de regarder des contenus en streaming. Lors de sa fermeture en mai 2011, le site comptabilisait 2 millions d’utilisateurs mensuels. Quatre administrateurs ont été jugés mardi dernier pour « contrefaçon en bande organisée » et « reproduction ou diffusion non autorisée ». Les admins de Zone Telechargement ont été touchés par les mêmes accusations.

Ouest-France relaie les propos de la défense dans ses lignes. Pour l’avocat des deux administrateurs principaux de Liberty Land, Denis Hubert, ils ont « profité d’un vide juridique ». Il affirme que « techniquement, le téléchargement ne passait pas par eux. ». Il n’en demeure pas moins qu’ils ont bien profité de ce vide juridique puisque Ouest-France nous apprend que ces deux admins principaux avaient mis en place une société offshore aux îles Vierges britanniques et un compte bancaire en Lettonie. Ce compte aurait abrité entre 200 000 et 300 000 euros.

Le procureur de la République demande des peines de 6 et 12 mois de prison avec sursis pour trois administrateurs de Liberty Land ainsi que des amendes de 4 000 à 10 000 euros. Une peine de jours-amende est souhaitée pour le dernier.

Dans tous les cas, Liberty Land n’est pas près de mourir. Deux adresses (.tv et .co) sont visées par une demande de blocage des FAI émanant du tribunal de grande instance de Paris ainsi que par un déréférencement de Google. Zone Telechargement a également été la cible de ces mesures sauf que le site a tout simplement changé de domaine et de propriétaire.

Que pensez-vous de cette news ? Dites-le nous dans les commentaires !

Liberty Land : comme Zone Telechargement, le site a affaire à la justice
3 (59.22%) 51 votes

6 COMMENTAIRES

  1. Je pense qui devrait plus se mêler de ce qu il ne leur regarde pas et qui se concentre un peu plus sur immigration et autre

  2. Je pense que la plupart des sites permettant de laisser un commentaire sur un billet devraient les fermer (lesdites zones). Cela éviterait aux fachos fâchés facétieux de répandre au lieu d’apprendre, des inepties fort peu polies !

  3. La prochaine étape est-elle la fermeture des médiathèque ?

    En cette année record d’entrée dans les salle cette censure est malvenue.

    Par contre la pollution engendrée par leurs productions, est largement partagée.

    Liberté – Égalité – Fraternité

  4. Oui, qu’ils nous laissent télécharger tranquillement, en quoi cela les dérangent-ils. Leurs enfants font probablement la même chose…

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here