Libertyland : les administrateurs condamnés en prison, comme Zone Telechargement

4

Après Zone Telechargement, la justice française a rendu son verdict sur Libertyland. Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné les quatre administrateurs du site de téléchargement illégal à des peines allant de deux mois de prison avec sursis à trois mois ferme.

Libertyland : les administrateurs condamnés en prison, comme Zone TelechargementTout comme le fut Zone Telechargement, Libertyland a rapidement été visé par la justice française. L’un des sites internet les plus visités en France regroupait de manière illégale des liens permettant de télécharger films, séries, logiciels et musiques, ou de regarder du contenu en streaming. Il avait été fermé en mai 2011 après l’interpellation de ses quatre administrateurs, aujourd’hui âgés de 29 à 36 ans. Jugés le 30 janvier dernier, le verdict a donc été rendu par le tribunal correctionnel de Rennes.

Libertyland : l’affaire n’est pas terminée

Hébergé au Canada, Libertyland a permis de générer plus de 300 000 euros de recettes entre janvier 2009 et mai 2011, simplement grâce à son audience phénoménale et aux bandeaux publicitaires.  Les quatre administrateurs ont ainsi été reconnus coupables de « contrefaçon en bande organisée » et « reproduction ou diffusion non autorisée », soit les mêmes accusations ayant touchées les admins de Zone Telechargement.

En conséquence, le tribunal a confisqué les sommes issues de l’activité du site Libertyland, soit 176 300 euros. Deux prévenus ont écopé de six mois de prison avec sursis et de 3 000 euros d’amende, un a été condamné à deux mois avec sursis, et le dernier à trois mois ferme et 1 500 euros d’amende.

Pour autant, l’affaire ne s’arrête pas là. Le 18 septembre, le tribunal étudiera les demandes de dommages et intérêts déposées par les parties civiles, dont la Sacem qui protège les œuvres et permet aux auteurs de recevoir des droits relatifs à leur utilisation. Elles réclament 60 millions d’euros.

Malgré tout, cette affaire ne sonnera pas le glas de Libertyland. Le site existe toujours, sous un nouveau nom et après plusieurs changements de domaines. Une technique qui a également permis à Zone Telechargement de survivre.

Libertyland : les administrateurs condamnés en prison, comme Zone Telechargement
3.4 (68%) 5 votes

4 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire