Megaupload : la justice néozélandaise confirme l’extradition de Kim Dotcom

0

C’est la fin d’une longue bataille judiciaire pour Kim Dotcom, fondateur de Megaupload mais le début d’une nouvelle guerre. Ce 5 juillet, la justice néozélandaise vient de confirmer l’autorisation d’extradition de l’homme a l’origine du site de téléchargement illégal. Celui-ci a été fermé par la justice américaine et accuse Kim Dotcom de pillage en ligne à grande échelle.

Megaupload fondateur justice

Tout le monde connaît le feu site de téléchargement illégal Megaupload ainsi que son funeste destin. Si les successeurs ce sont enchaînés comme Zone Telechargement ou bien T411, la justice essaie tant bien que mal d’endiguer ce fléau. Pour cela, elle compte faire de Kim Dotcom, fondateur de Megaupload un exemple.

Megaupload et Zone Telechargement : des destins liés ?

L’affaire opposant Kim Schmitz à la justice américaine dure depuis 2012. Cette année-ci la police néo zélandaise a fait un descente remarquée au domicile du fondateur de Megaupload. Cela fait suite a un dossier monté par le FBI qui accuse le magnat allemande du téléchargement illégal de « pillage numérique ». En clair, la justice américaine accuse Kim Dotcom d’avoir gagné plus de 175 millions de dollars en violant sciemment les droits d’auteur. La conséquence directe de cela à été la clôture pure et simple du site de téléchargement illégal Megaupload.

Alors que Kim Schimtz devait être extradé vers les Etats-Unis, ce dernier a déposé un recours auprès de la justice néo zélandaise. Celle-ci a estimé que le dossier du FBI était suffisamment solide pour inculper le fondateur et ses associés. S’il s’agit d’un réel camouflet pour les accusés, l’avocat de Kim Dotcom prévoit de faire appel et de saisir la Cour Suprême. L’offensive des gouvernements envers les sites de téléchargements illégaux commence à s’intensifier. Pour rappel en France, c’est le site Zone Telechargement qui a été mis à l’index et ses fondateurs mis en examen. Kim Dotcom estime qu’il s’agit de manœuvres faites pour faire plaisir aux magnats de Hollywood.

Megaupload : la justice néozélandaise confirme l’extradition de Kim Dotcom
2.7 (53.33%) 3 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here