New York retire les tablettes de ses bornes Wi-Fi

0
new-york-14480

Alors que l’Union européenne veut le Wi-Fi gratuit pour tous, la ville de New York fait machine arrière et modifie le fonctionnement de son projet LinkNYC.

Fin 2015, la ville de New York annonçait la création du projet LinkNYC dont le but était double. Recycler les cabines téléphoniques en bornes Wi-Fi avec tablettes intégrées et proposer cette connexion sans fil gratuitement. Mais, même pas un an après son lancement, la mairie de Big Apple décide de modifier son projet.

Porno et alcool

Initialement et principalement destinées aux touristes, ces bornes Wi-Fi devaient permettre de prendre connaissance d’informations sur la ville, de la météo et permettait aussi de recharger smartphones et tablettes. Mais l’utilisation a été tout autre que cela.

En effet, malgré les systèmes de protection et de filtrage, des personnes, disons douteuses, utilisaient ses bornes pour regarder des sites pornographiques tout en consommant de l’alcool. Ce n’est pas un tableau idéal pour une ville de l’envergure de New York.

Ce sont les habitants et les commerçants qui se sont plaints de cette situation, amenant la mairie à modifier le projet. Ainsi, les tablettes intégrées aux bornes sont purement et simplement retirées. Par contre, la mairie précise qu’une solution est recherchée et que, pendant ce temps-là, la connexion Wi-Fi est toujours disponible, mais que l’utilisateur doit avoir son propre matériel (smartphone, tablette ou portable).

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here