SkyDrive, Microsoft met la nudité à l’index

0

SkyDrive.jpgAvec la démocratisation du stockage sur Internet aussi appelé Cloud, de plus en plus d’utilisateurs basculent sur ce système pour y stocker leur contenu numérique. Mais les conditions générales d’utilisation peuvent parfois être contraignantes comme celle du géant de Redmond concernant SkyDrive. Ainsi en épluchant les conditions générales d’utilisation on s’aperçoit que Microsoft n’entend pas laisser la possibilité de stocker toute donnée ayant attrait à la nudité. Evidement, sont concernés les films pornographiques mais aussi les productions artistiques, les bandes dessinés, les photos d’art ou encore les mangas. Voici l’extrait du règlement de SkyDrive :

« Vous vous engagez (…) à ne pas utiliser le service d’une façon qui expose des scènes de nudité de tout type, y compris de nu intégral ou partiel d’êtres humains ou non (bandes dessinées, photos artistiques ou mangas) ».

Officiellement il s’agit de lutter contre la pédophilie ce qui est une bonne chose mais il n’était pas certain que ces conditions restrictives soient acceptées par les artistes et autres créateurs notamment. Affaire à suivre…

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here