Snapchat : il envoie une photo obscène à sa nièce, il est condamné

0

Un homme d’une quarantaine d’années vient d’être condamné pour avoir envoyé une photo de son sexe à sa nièce de 12 ans sur Snapchat.

Snapchat : il envoie une photo obscène à sa nièce, il est condamné

Snapchat est l’une des applications les plus prisées par les amateurs de réseaux sociaux. Pour ceux qui ne connaissaient pas encore la plateforme du fantôme, le principe est simple : elle permet d’envoyer et de recevoir des photos et/ou vidéos à ses amis, les poster en story durant 24 heures et y ajouter des filtres ou encore du texte. Au fil des années, Snapchat s’est encore plus modernisé, en rendant possible l’échange de messages et d’appels. Seulement, il est important de surveiller l’usage qui en est fait…

Un homme condamné pour une photo envoyée sur Snapchat

Récemment, un homme s’est retrouvé devant la justice après avoir envoyé une photo obscène à sa nièce de 12 ans sur Snapchat. Il s’agissait en réalité de son sexe. Après avoir été mis au courant, les parents ont décidé de porter plainte pour « diffusion d’un message violent, pornographique ou contraire à la dignité accessible à un mineur ».

Mais devant les tribunaux, l’homme n’a pas de réelles explications à donner. Il n’a pas l’air de réaliser l’impact de son geste : « Mon cerveau s’est retournée, le mal été fait quand j’ai envoyé la photo, j’ai dit qu’est-ce que j’ai fait ? ». Il affirme également avoir pris rendez-vous pour comprendre les raisons de son acte. Ce qui dénote avec l’attitude qu’il a eue. En effet, il aurait demandé à sa nièce de ne rien dire à ses parents. Et va même jusqu’à déclarer que cette dernière lui aurait envoyé une photo d’elle en position équivoque, également sur Snapchat. Une déclaration qui scandalise la procureur, qui lui demande : « Un tonton normal qui verrait que sa nièce lui envoie une photo d’elle en culotte, il ferait quoi ? Il la rouspèterait. Lui envoyer une photo de son sexe, c’est approprié ? ».

Il ne passera pas au travers de sa peine et écopera douze mois de prison, dont huit avec mise à l’épreuve et sursis. Son nom apparaitra dans le fichier des délinquants sexuels.

Aussi, cette histoire permet de rappeler l’importance à la surveillance des réseaux sociaux et la dangerosité que peuvent avoir Snapchat, Instagram et autres plateformes de partage, particulièrement sur les mineurs.

Snapchat : il envoie une photo obscène à sa nièce, il est condamné
4.5 (90%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here