Zone Telechargement : le point sur la guerre des clones

2

Suite à sa fermeture en 2016, le site Zone Telechargement a connu l’ouverture de nombreux clones et semble adopter un profil serein pour l’avenir.

Zone Telechargement : le point sur la guerre des clones
Zone Telechargement a été cloné une multitude de fois !

Si vous êtes un adepte du téléchargement de films et séries, vous êtes sans doute déjà passé par le célèbre site Zone Telechargement. C’est volontairement qu’aucune extension ne sera donnée à cette adresse, car dans cet article, ZT doit être considéré comme une institution dont le clonage n’a de cesse depuis 4 ans.

Zone Telechargement a connu un succès exponentiel

Le célèbre site de téléchargement ouvert en 2012 a rapidement été l’un des sites les plus visités du web. Il était en 2016, avant la procédure judiciaire qui a conduit à sa fermeture, le quinzième site le plus visité de France. Est-ce à dire que son succès a conduit à sa perte ? Il y a peu de chance de pouvoir l’affirmer, car les nombreux clones qui ont été créés conduisent à s’interroger sur la légitimité du téléchargement audio et vidéo en France.

En effet, quelques semaines seulement après la fermeture du site de téléchargement, c’est une extension en .ws qui est mise en ligne. Zone Telechargement retrouve alors une nouvelle vie et propose à nouveau une offre de téléchargement très complète. L’offensive des forces de l’ordre a très rapidement continué, sans doute par peur que le phénomène reprenne une ampleur non maîtrisée, ce qui a à nouveau conduit à la fermeture du site en décembre 2017.

C’est alors un second clone possédant une extension .com qui naît, mais qui sera alors rapidement attaquée et ne permettra plus de garantir la sécurité des données des utilisateurs. À ce jour, la liste de Zone Telechargement pourrait être longue. Des extensions .org ou .lol sont aujourd’hui utilisables par les internautes qui souhaitent télécharger. C’est à se demander si la fermeture d’un site par les autorités n’a pas pour effet de voir l’ouverture de deux clones de ce dernier. La guerre du gouvernement contre le téléchargement illégal pourrait donc être mise en échec.

Les droits d’auteur très peu appréciés en France

Si le téléchargement illégal est si développé en France, c’est parce qu’il est gratuit. Il paraît aujourd’hui inconcevable pour de nombreuses personnes, parfois par principe et parfois par nécessité, de payer un seul film entre 10 et 20 euros en DVD ou en téléchargement. Il en est de même pour les albums musicaux. En effet, le visionnage régulier de contenus vidéo (films ou séries) peut rapidement conduire à un budget audiovisuel très élevé.

En revanche, il convient de noter que les Français sont plus ouverts au paiement d’un abonnement mensuel élevé de quelques euros. Le phénomène peut expliquer le succès de Netflix et de Spotify. La vérité serait-elle alors que le prix des DVD est trop cher ? En tout état de cause, il est certain que le législateur devrait réfléchir à la place du marché du cinéma en France et revoir les règles en matière de téléchargement. Car les nombreux clones du site Zone Telechargement démontrent clairement que l’action des pouvoirs publics sur la fermeture des sites de téléchargement est vouée à l’échec. C’est donc toute une politique audiovisuelle qu’il faut mener afin de concilier les différents intérêts en présence.

Réagissez sur cet article dans les commentaires !

Zone Telechargement : le point sur la guerre des clones
3.5 (69.6%) 25 votes

2 COMMENTAIRES

  1. En même temps, quand t’achète un DVD légalement, tu perd cinq minutes à chaque démarrage du film entre des publicité et une vidéo ou on te fait la morale sur le téléchargement illégal d’un contenu que tu a payé .

  2. impossible il y a tout un business qui c’est mis en place autour de la chasse au fraudeur, il est maintenant impossible de revenir en arrière, il aurait été beaucoup plus simple d’ajouter une taxe sur les abonnements pour les ayants droit et laisser telecharger n’importe quoi que de mettre des coups d’épée dans l’eau et payer des sociétés spécialisée dans la traque pour le compte de hadopi, mais c’est la France, c’est comme lorsqu’il y a une faille de sécurité informatique on préfère ajouter une loi pour punir ceux qui l’exploite plutôt que de corriger la faille ( affaire Olivier Laurelli, parodie de justice et incompétence monstrueuse en informatique des services publiques français ), en gros ceux qui prennent des décisions sur le sujet sont totalement incompétent et ça à tous les niveaux de pouvoir des services publiques français, donc n’attendez pas des décisions intelligente et vu le flicage actuel, ça ne m’étonnerait pas qu’on finisse tous par basculer vers le darknet, ou il n’y a aucun contrôle possible de l’état

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here