[ par François Arias
Acer Timeline Ultra M3 : l’ultrabook grand format
Le Acer Timeline Ultra M3 est un appareil a part, moins nomade que les ultrabooks rencontrés jusqu’ici il se veut plus grand public avec sa diagonale de 15 pouces. Reste à voir si l’expérience est réussie.
8.5
Puissance
Autonomie
Lecteur optique
Poids et finesse
Écran décevant
Connectique limitée
 Prix en boutique (hors frais de port)
Batterie Ordinateur Portable Acer Aspire M3 - Aspire Timeline Ultra M3 - Aspire M5 - Aspire Timeline Ultra M5 - Aspire Timeline U M3-581tg-72634g25mnkk PriceMinister 74.00 €
65w Acer Aspire Timeline Ultra M3 M3-581t M3-581tg Ac Adaptateur Chargeur Pour Ordinateur Pc Portable - Lavolta ® Notebook Alimentation - 19v 3,42a PriceMinister 25.00 €
Adaptateur alimentation chargeur secteur pour ordinateur portable Acer Aspire Timeline Ultra M3-581TG-52464G12Mnkk Visiodirect PriceMinister 13.50 €
Adaptateur alimentation chargeur secteur pour ordinateur portable Acer Aspire Timeline Ultra M3-581TG-32364G52Mnkk Visiodirect PriceMinister 13.50 €
Dalle Ecran 15,6LED pour ordinateur portable Acer Aspire Timeline Ultra M3-581TG-52464G12Mnkk Visiodirect PriceMinister 62.00 €
Voir tous les prix !


Acer Timeline Ultra M3 : l’ultrabook prend du poids



Acer_Aspire_Timeline_Ultra_.jpg


Le portable Acer Timeline Ultra M3 est le premier ultrabook de 15 pouces que nous testons. Si la catégorie crée par Intel est très largement dominée par les écrans de 13 pouces. Cependant le fondeur n’a posé aucune limite quant à la taille des dalles utilisées. Seule l’épaisseur est un facteur limitant puisqu’elle ne doit pas dépasser les 21mm.

Acer_M3_11.jpg


Vu le prix auquel il est proposé (800 €), ce nouveau Timeline a bien été obligé de tailler quelque part. Oublié le métal ou même la fibre de verre, c’est le bon vieux plastique qui a été retenu. Evidemment le feeling est loin d’être aussi bon qu’avec des matériaux plus nobles mais le design reste relativement séduisant, Acer ayant fait le choix d’un noir mat assez passe partout. Le M3 ne risque pas de gagner un concours de beauté mais l’assemblage et la qualité des plastiques est toutefois correcte. De plus un petit coup d’œil dans le rétroviseur permet d’évaluer les progrès effectués depuis la précédente génération de Timeline.

Connectivité : le strict minimum



Bien que l’engin soit fin, ce n’est pas l’espace qui manque. C’est pourquoi nous sommes un peu déçus par le peu de ports présents à l’arrière de la machine. On ne trouve que trois ports USB, de l’Ethernet et une sortie HDMI. C’est correct pour un ultrabook mais nettement moins pour un portable multimédia classique dont ce notebook est relativement proche d’un point de vue usage. Autre petit problème : la position des connecteurs (à l’arrière n’est pas idéale), même remarque pour le bouton marche/arrêt positionné sur la tranche avant et peu pratique à utiliser.

Acer_M3_10.jpg


15 pouces oblige Acer a de l’espace pour utiliser un grand clavier, qui est notamment doté d’un pavé numérique. On pourra trouver le toucher un peu trop mou mais dans l’ensemble le combo clavier/touchpad est confortable. A noter tout de même que le touchpad est légèrement décalé vers la gauche, ce qui pourra en gêner certains.

Acer_M3_9.jpg


Un écran pas brillant



Enfin si, Acer ayant utilisé une dalle glossy qui servira également de miroir d’appoint. La résolution est assez basse (1366 x 768) et couleurs et angles de vision sont médiocres. C’est là le plus gros défaut de ce notebook. Il serait d’ailleurs temps que Acer se décide à sélectionner des dalles de meilleure qualité et notamment d’une résolution supérieure. Le 1366 x 768 passe encore pour des petites diagonales mais il serait temps de passer à la vitesse supérieure pour les 15 pouces.
Malgré la certification Dolby, la partie sonore est particulièrement médiocre. Vous aurez rapidement envie d’utiliser un casque tant les deux petits hauts parleurs massacrent musique et films.

Acer_M3_6.jpg


Puissant et autonome



Le M3 inaugure aussi une nouvelle mode : celle des ultrabooks dotés d’une puce graphique dédiée. Il y a quelques mois on aurait crié à l’hérésie. Après tout un ultrabook n’a pas vocation à jouer et les progrès effectués par les puces graphiques intégrées au processeur ont rendu inutile les cartes d’entrée de gamme. C’était sans compter avec l’arrivée d’un coté de nouveaux châssis ultrabook, plus grands et plus polyvalents et de l’autre de nouvelles cartes graphiques au rendement amélioré. Nvidia en particulier a frappé un grand coup avec son architecture Kepler. Cette dernière est plus puissante mais surtout bien plus raisonnable du point de vue consommation électrique, ce qui facilite ainsi son implémentation dans les ordinateurs portables. C’est ainsi que l’on trouve une GeForce GT640M aux cotés du Core i5-2410M (double cœur à 1,6 GHz). Coté stockage est présent un disque dur de 500 Go ainsi qu’un petit SSD de 20 Go.

Acer_M3_3.jpg


Dans les faits le M3 se débrouille plutôt bien, il est très fluide en utilisation bureautique et surtout c’est un bonne petite machine de jeu. Loin de moi l’idée de le comparer à un vrai pc gamer mais vous pourrez jouer a des titres modernes pour peu que vous soyez raisonnable dans vos choix d’options graphiques. C’est bien ici le seul point positif de la basse résolution de l’écran. A noter que la carte graphique dédiée apporte également un peu plus de polyvalence pour du montage et de la retouche photo, de nombreux logiciels utilisant l’accélération Cuda. Le driver de la carte graphique étant une version alpha instable nous n’avons pas pu faire arriver à terme les tests 3D Mark et Pc Mark.

Acer_M3_2.jpg


Acer annonce 8 heures d’autonomie. Une proclamation un peu optimiste puisque nous n’avons tenu « que » 6 heures en lecture vidéo. C’est toutefois plus que satisfaisant pour ce genre de machine. Plutôt silencieux en temps normal le M3 se fera tout de même entendre en charge lorsque la carte graphique est lourdement sollicitée.

Acer Timeline Ultra M3 : le futur des ordinateurs multimédia



Acer_Aspire_Timeline_Ultra_.jpg


Le portable Acer Timeline Ultra M3 n’est pas un bon ultrabook. Trop gros, trop lourd, il n’a pas sa place pour une utilisation purement nomade. Toutefois il est loin, très loin d’être dénué d’intérêt. Pour une utilisation plus classique de type ordinateur multimédia, il acquiert un rapport qualité prix excellent. Difficile en effet de trouver un notebook aussi compact et équilibré sans payer bien plus. Toutes proportions gardées nous dirions même que le M3 adopte la même stratégie que le dernier Macbook Pro d’Apple : de la finesse et de la puissance sur un format domestique. Un pari selon nous réussi.

Caractéristiques :
- Écran : 15 pouces (1366 x 768)
- Processeur : Intel Core i5-2410M 1,6 GHz
- Mémoire : 4 Go
- Puce graphique : Intel HD3000 (intégré) et Nvidia GeForce GT 640M (dédié)
- Disque dur : 20 Go en SSD et 500 Go en HDD
- Connexions : USB 3.0, 2 x USB 2.0, HDMI, Ethernet, WiFi n Bluetooth 3.0, lecteur SD
- Dimensions : 376 x 253 x 20,7 mm
- Poids : 2,1 kg

Mesures
- Autonomie : 364 minutes
- PC Mark Vantage : NC
- 3D Mark Vantage : NC

Prix : 800 €

Retrouvez tous les tests d’ordinateurs / ordinateurs portables dans nos pages.
8.5/10

L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire