[ par François Arias
Asus Transformer Book Trio : brelan gagnant
Asus continue sa tradition d’hybrides innovants avec ce Transformer Book Trio. Au menu de cet appareil « trois-en-un » la possibilité de passer d’Android à Windows 8 en appuyant sur un bouton.
8
Trois fonctions vraiment utilisables
Bonnes performances en mode notebook
Prix raisonnable
Android et Windows
Deux appareils utilisables indépendamment
Trop lourd
Partie tablette manquant d’autonomie
Clavier manquant de rigidité
Le processeur aurait mérité d’être plus musclé
 Prix en boutique (hors frais de port)
ASUS Transformer Book Trio TX201LA CQ014P - 11.6 - Core i5 4200U - Windows 8 Pro 64 bits / Android 4.2 - 4 Go RAM - 320 Go HDD - eBook Fnac.com Marketplace 919.00 €
DURAGADGET séparateur jack rouge 3.5 mm pour smartphones Asus Transformer Book Trio, Trio TX201LA,T100TA, T300 Chi, V PriceMinister 13.64 €
DURAGADGET séparateur jack vert 3.5 mm pour smartphones Asus Transformer Book Trio, Trio TX201LA,T100TA, T300 Chi, V PriceMinister 13.64 €
DURAGADGET séparateur jack rose 3.5 mm pour smartphones Asus Transformer Book Trio, Trio TX201LA,T100TA, T300 Chi, V PriceMinister 13.64 €
DURAGADGET séparateur jack noir 3.5 mm pour smartphones Asus Transformer Book Trio, Trio TX201LA,T100TA, T300 Chi, V PriceMinister 13.64 €
Voir tous les prix !


Asus Transformer Book Trio : il fait tout ?



ASUS-Transformer-Book-Trio-9.jpg


Un ultrabook, une tablette et un ordinateur de bureau, le tout dans un seul appareil, c’est ce que promet l’Asus Transformer Book Trio ! On doit bien avouer que la promesse d’Asus nous a laissé un peu circonspects. Après tout l’appareil adopte un form-factor très classique. On trouve un dock dans lequel vient s’enficher l’écran. Là où Asus a été malin, c’est en exploitant pleinement l’espace disponible. Habituellement le dock est en effet au mieux doté de batteries et au pire un poids mort lesté pour éviter que l’ensemble ne bascule. Ici le « dock » est occupé par une configuration complète d’Ultrabook. L’écran n’est lui pas un simple affichage mais une tablette à part entière dotée de son propre processeur et fonctionnant sous Android. Encore plus intéressant, la base peut être utilisée seule à la façon d’une unité centrale.

Une finition satisfaisante



ASUS-Transformer-Book-Trio-5.jpg


Extérieurement cet hybride n’est pas fantastique. C’est très propre et tant l’assemblage que les matériaux sont de qualité mais on doit bien avouer que le design est assez passe partout alors que Asus nous avait habitué à un peu mieux sur ses Ultrabooks haut de gamme. Difficile de vraiment leur en vouloir cependant, pour faire entrer autant de composants dans une seule machine des compromis étaient inévitables en particulier du point de bue de l’épaisseur et du poids. Avec 1,7 Kg, le Trio est très lourd pour un appareil doté d’un écran de 11,6 pouces. Même pris en mode tablette, les 700 g sont difficiles à tenir longtemps d’une seule main. La taille de l’écran pose aussi quelques problèmes d’ergonomie tactile, impossible par exemple d’atteindre tout l’écran en tenant la tablette des deux mains. On devra souvent bouger ses mains pour atteindre le centre de l’écran.

ASUS-Transformer-Book-Trio-6.jpg


Ceci dit tout n’est pas noir, loin de là. La connectique est très correcte au vu du format avec deux ports USB, deux sorties vidéo (HDMI et Display Port). Un lecteur micro-SD est présent sur la partie tablette, mais un simple lecteur SD, plus commun sur les appareils photos, aurait cependant été appréciable. Malgré le peu de place imposé par la taille de l’écran, le clavier est plutôt confortable, avec des touches à la résistance agréable. Il est cependant dommage que son support ne soit pas plus rigide. Le plastique s’enfonce en effet fortement dès que l’on appuie. Le touchpad en verre est lui précis et assez grand pour être confortable.

Un véritable Ultrabook



ASUS-Transformer-Book-Trio-11.jpg


L’écran de 11,6 pouces adopte une résolution Full HD et comme de coutume chez Asus, il est de très bonne qualité. Luminosité et couleurs sont bien réglées et on pourra tout juste reprocher un pitch un peu petit. Un passage par les options d’affichage de Windows pour activer le zoom de l’interface. La partie notebook est techniquement très classique : un Core i5-4200U accompagnée 4 Go de mémoire vive. Coté stockage pas de SSD mais un disque dur classique de 500 Go. Certes on perd en réactivité mais le choix est plutôt intelligent. L’espace supplémentaire est en effet plus qu’appréciable pour un PC « fixe ». Pour une consultation rapide il suffira d’utiliser la tablette en mode Android. L’autonomie est bonne puisque nous avons dépassé de peu les 7 heures sur une charge en lecture vidéo. En utilisation « mixte » mêlant surf, bureautique légère et vidéo HD nous avons tenu un peu moins de 6 heures.

De Windows à Android avec la pression d’un bouton



ASUS-Transformer-Book-Trio-4.jpg


Une fois le Trio allumé, il est aisé de basculer d’Android à Windows et inversement. Si la tablette est dans le dock on devra appuyer sur la touche dédiée du clavier qui effectue le switch en une paire de secondes. C’est habituellement efficace mais on remarque quelques petits défauts : par exemple les deux systèmes devront être allumés pour que le switch s’effectue. Quelques bugs sont aussi présents, un écran noir par exemple lors que l’on bascule d’Android vers Windows après un long moment (la faute probablement à un Windows en veille). Ceci dit dans l’ensemble, tout marche plutôt bien, avec une tablette un peu lourde mais aux performances passables. L’Atom Z2560 utilisé n’est pas un foudre de guerre, mais il suffira pour la grande majorité des usages. On n’aurait pas dit non à une puce un peu plus puissante ceci dit. L’autonomie est médiocre : à peine plus de 5 heures, la faute à une batterie clairement sous dimensionnée, dommage... Le dernier mode d’utilisation est pour nous le plus malin : plutôt que de rendre la base inutile une fois l’écran enlevé Asus a rendu la base utilisable. Il suffit de brancher un câble vidéo à un moniteur et l’on est en possession d’un ordinateur complet. Bien entendu les performances sont à des lieues d’un véritable PC fixe mais le fait d’avoir deux véritables appareils utilisables séparément est une excellente idée, qui plus est plutôt bien réalisée.

Asus Transformer Book Trio : surprise, ça fonctionne bien



ASUS-Transformer-Book-Trio-1.jpg


Je dois bien avouer que bien que le concept soit intéressant je partais avec de gros doutes. En effet plus on tente d’en faire plus les risques de se rater sont importants. Après quelques jours d’usage intensif j’ai dû revoir ma position. L’Asus Transformer Book Trio appareil à clairement ses défauts, on aurait aimé un ensemble plus léger et une tablette plus puissante. Mais Asus a réussi à proposer un appareil extrêmement polyvalent à un tarif moins élevé que la moyenne des Ultrabooks. On trouve mieux dans chaque catégorie mais cela vous coutera bien plus cher !

Caractéristiques :
- Écran : 11,6 pouces IPS 1920 x 1 080 pixels
- Processeur : Intel Core i5-4200U
- Mémoire : 4 Go
- Autonomie : 352 min (PC) 310 Min (tablette)
- Disque : 500 Go
- Poids : 1,7 Kg (tablette seule 700g)
- Dimensions : 304,92 x 193,78 x 23,6

Prix : 880 euros
8/10

L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire