[ par François Arias
Acer S7 : ultrabook d’exception sous Windows 8
L’Acer S7 est un ordinateur ultra-portable tactile sous Windows 8 qui joue la carte de la séduction en affichant une finesse extrême, un look ravageur et des performances du meilleur niveau. Certes, une telle débauche a un prix mais celui qui cherche l’exception sera bien servi.
9
Design original
Finesse et poids
Superbe écran
Onéreux
 Prix en boutique (hors frais de port)
PC portable Acer ASPIRE S7-392-74508G Darty.com 1499.00 €
PC portable Acer ASPIRE S7-392-54218G12tws Darty.com 999.00 €
ACER TRAVELMATE P653-M 15.6 i7 2.2GHz RAM 4GB-HDD 500GB-WIN 8/7 PROF ITALIA (NX.V7EET.030) PriceMinister 1051.91 €
Ordinateur portable S551LN-CJ148H ACER Carrefour 729.30 €
PC portable Acer ASPIRE E5-571PG-78S7 Darty.com 699.00 €
Voir tous les prix !


Acer S7 : tout de blanc vêtu



Acer_S7-04.jpg


L’ordinateur Acer S7 surprend à la sortie du carton. Dans le bons sens d’ailleurs. On est interpellé par les progrès accomplis en termes de design et de finition. Ce n'est pas la première fois que nous faisons la remarque au sujet des appareils du géant mondial de l’informatique, mais elle est plus vraie que jamais. Acer veut effacer son image de constructeur d'entrée de gamme et le S7 est l’incarnation de cette volonté.

Sacrément fin



Acer_S7-07.jpg


Entre le Macbook Air et autres Ultrabooks, on peut dire que l’on a eu plus que notre dose d'ultra-portables ces derniers mois. Le S7 réussi tout de même à surprendre grâce à son design pour le moins original. Loin des teintes foncées plutôt masculines qui habillent l'essentiel de la production, l'appareil séduit avec sa robe mêlant verre blanc et aluminium. C'est très joli et toute la rédaction a adhéré mais il est possible que ce parti-pris ne plaise pas à tout le monde. En même temps, il faut oser pour se démarquer et c’est réussi. On peut avoir quelques doutes sur l'utilité de la dalle de verre présente au dos de l'écran et qui représente un point de faiblesse potentiel. De ce point de vue, la finition tout alu de la variante 11,6 pouces est préférable.

Acer_S7-08.jpg


Quoi qu’il en soit, le design est franchement réussi, le S7 est extrêmement fin et affiche des lignes originales. La finition est dans l’ensemble très haut de gamme même si l'on remarque quelques points qui auraient mérité un peu plus d'attention. On aurait par exemple aimé voir la connectique directement découpée dans l'aluminium plutôt qu'être entourée de plastique. Tout n'est donc pas parfait mais c’est le plus bel ordinateur de l'histoire d'Acer et certainement l'un des plus jolis de ces dernières années, toutes marques confondues. Une sacrée performance quand on réfléchit à ce qui se faisait sur le marché PC il y a encore quelques années.

La finesse se paie



Acer_S7-11.jpg


Avec un ordinateur aussi fin, on ne peut pas s’empêcher de craindre que le clavier se révèle inconfortable. Si le clavier chicklet du S7 est large et bien agencé, il n'est en effet pas le plus confortable car les touches manquent de profondeur et la résistance à la pression est minime. Cela s’explique sans doute par la place disponible et on ne peut pas tout avoir. Cela ne vous empêchera pas de taper du texte même long mais on a vu plus agréable, et ce même sur un ultraportable. On peut citer le Lenovo Yoga ou encore le UX32VD d’Asus.

Acer_S7-10.jpg


Le touchpad est lui efficace, précis sans être immense. Il faut d'ailleurs garder à l'esprit que dalle tactile oblige, on l'utilise nettement moins souvent que sur la ligne d’ordinateurs précédente. Toujours au rayon ergonomie, nous devons évoquer un petit défaut au niveau des bords de l’appareil. Ces derniers sont en effet particulièrement acérés. Vous n’allez pas vous couper mais ils se révèlent inconfortables quand on laisse ses poignets reposer dessus.

Rien que pour vos doigts



Acer_S7-02.jpg


Comme le Lenovo Yoga, le S7 est un Ultrabook « classique » auquel on a ajouté une dalle tactile. Les deux produits expriment pourtant des philosophies bien différentes. Le S7 utilise une charnière se limitant à 180° d’ouverture là où le Yoga opère un retournement complet de la dalle. Il est donc possible ici d'abaisser l'écran sur la table (pour une présentation par exemple) mais pas de le renverser totalement. Pas de transformation en tablette donc mais un usage agréable tout de même car l’écran n’est pas top loin des doigts.

Acer_S7-16.jpg


En revanche, on gagne 250 grammes par rapport au Yoga. Comme nous l'avions remarqué en apercevant la machine à l'IFA, la charnière offre d’ailleurs une résistance très élevée nécessaire pour une utilisation tactile.

Acer_S7-19.jpg


La dalle en elle-même est très satisfaisante. Utilisant la technologie IPS et une résolution Full HD, l'écran offre une très belle image. Luminosité et contraste sont au rendez-vous, tandis que les couleurs sont plutôt fidèles et légèrement saturées. Ce n’est pas le plus juste mais c’est plus flatteur à l’œil. Le seul défaut reste la présence de reflets induits par la surcouche capacitive ce qui est inévitable. A noter que la vitre de surface est une Gorilla Glass 2 ce qui devrait assurer une résistance très élevée aux chocs. Le son est aussi une bonne surprise. Malgré la finesse, Acer a réussi à offrir un volume généreux et plutôt équilibré.

Puissant mais sans surprises



Acer_S7-14.jpg


Le S7 est disponible en plusieurs versions, allant du Core i5 au Core i7 et doté de 128 ou 256 Go d’espace en SSD. On apprécie les possibilités de choix, la configuration unique étant trop souvent la norme. Notre modèle de test n’était équipé « qu’en » Intel Core i5 mais les performances se sont avérés plus que satisfaisantes avec un Windows 8 décidemment peu gourmand en ressources. Toutes les tâches sont possibles dans de bonnes conditions et avec le SSD en couple, on n’attendra jamais longtemps un enregistrement ou une ouverture de programme. Autant dire que pour l’interface et les applications HTML, c’est vraiment parfait. Pour le montage vidéo lourd, on pourra toujours préférer du Core i7 mais il faut en avoir l’utilité.

Acer_S7-03.jpg


Avec si peu de place pour la batterie, l'autonomie n'est pas exceptionnelle mais reste dans la norme de l’Ultrabook. Comptez environ 4h45 sur une seule charge et en vidéo ce qui devrait permettre de tenir plus de 5 heures en bureautique. Le S7 est malheureusement assez bruyant, ce qui est d'autant plus ennuyeux que le ventilateur fonctionne quasiment en permanence. Une conséquence probable de la finesse encore une fois. En revanche, la dissipation de chaleur est très bonne, aucun endroit du châssis ne chauffe trop.

Acer S7 : l’Ultrabook le plus séduisant



L’ultrabook Acer S7 est sans conteste l'un des notebooks les plus impressionnants de cette génération, voire de tous les temps, et ce n’est sans doute pas pour rien que Microsoft l’a mis en avant dans sa promotion de Windows 8. Acer a réellement effectué un superbe travail de design sur ce modèle. Tout n'est pas encore parfait mais on s’en approche. Concernant l'utilisation tactile sous Windows 8, le S7 n'est clairement pas le plus innovant. Pour autant, l’expérience est très agréable et on a recours au tactile naturellement dès que l’occasion se présente. Acer utilise une excellente dalle et la charnière est bien étudiée pour résister à la glisse en utilisation tactile. Cependant, il ne faut pas tromper, le S7 est un notebook, un vrai. On ne peut cependant pas s’empêcher d’imaginer le S7 doté d’une solution de transformation en tablette pour former l’hybride ultime. Si Acer pouvait nous entendre…

Acer-S7.jpg


Reste la question épineuse du prix. Si Acer nous avait habitués jusqu'ici à des produits au tarif raisonnable, ce n'est plus vraiment le cas ici. Le S7 est un Ultrabook résolument haut de gamme, et cela se paie cash, 1300 € pour la version « de base » en Core i5 et SSD 128 Go. Ce n'est pas déraisonnable au vu des qualités de ce notebook mais on y réfléchira à deux fois. Reste aussi que le S7 est pour le moment sans réel concurrent direct, seules des versions tactiles des Zenbooks d'Asus ou du Série 9 de Samsung pourraient rivaliser mais rien à l’horizon pour l’heure.

Caractéristiques :
- Écran : 13,3 pouces, IPS, 1920 x 1080, tactile
- Processeur : Intel Core i5 3317U
- Mémoire : 4 Go
- SSD : 128 Go
- 32,3 x 22,3 x 1,2 cm/ 1,3 Kg
- Autonomie : 289 minutes

Prix : 1300 €

Retrouvez tous les tests d’ordinateurs / ordinateurs portables dans nos pages.
9/10

L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire