[ par Benoît Dupont
Samsung MV900F : le compact réversible et connecté
Le Samsung MV900F est un petit appareil photo compact à zoom 5x de conception originale. Conçu à priori pour un public jeune…. Comme le DV300F que nous testions il y a peu, il dispose d’un écran réversible pour les autoportraits et d’une connectivité Wi-Fi ultra complète.
7.5
Construction correcte
Tactile bien pensé
Réactivité
WiFi
Sensibilité encore limitée
Offre de service à compléter
Distance de mise au point
 Prix en boutique (hors frais de port)
Chargeur IA-BP88B pour Samsung MV900, MV900F PriceMinister 10.97 €
Chargeur IA-BP88B pour Samsung MV900, MV900F PriceMinister 10.97 €
BP88B Batterie pour Samsung MV900 / MV900F (600mAh, 3.6V - 3.7V) Lithium-Ion Batterie PriceMinister 14.30 €
6x Savvies SU75 UltraClear film de protection écran adapté pour Samsung MV900F PriceMinister 3.99 €
Batterie LI-ION 600mAh pour SAMSUNG EC-MV900FBPWUS, MV900, MV900F, remplace BP88B, BP-88B, IA-BP88B, PV-BP88B PriceMinister 9.50 €
Voir tous les prix !


Samsung MV900F : le Wifi sauce Samsung



Samsung_MV900F_1.jpg


Le Samsung MV900F est un compact 16MPixel dont la partie arrière se déplie à 180 degrés, de façon à permettre la prise de vue dans toutes les positions possibles jusqu’à l’autoportrait. C’est un peu le grand frère du Samsung DV300F dont il reprend d’ailleurs quelques caractéristiques. Fidèle à son habitude, Samsung a intégré dans cet appareil une connexion WiFi permettant de poster directement ses photos et vidéos sur les réseaux sociaux. Un appareil résolument en avance sur son temps, mais qui n’est pas sans défaut.

DSC_4180.jpg


Du mieux… sur le papier



Cet appareil reprend la partie optique du DV300F mais le petit capteur CCD est remisé au placard au profit d’un CMOS BSI de 16,3Mpixel de résolution. Sur le papier, c’est donc nettement plus intéressant, mais à l’essai, on verra que les performances ne sont pas si différentes que cela. Au dos de l’appareil on trouve en revanche un superbe écran AMOLED de bonne résolution. Il est tactile et l’agrément d’utilisation est au rendez-vous. L’appareil réagit bien et l’intégration du tactile est intelligente. Les boutons ne sont pas trop petits, c’est bien vu.

DSC_4204.jpg


Samsung MV900F : une belle construction



L’appareil est disponible en plusieurs coloris, allant du noir au blanc en passant par deux nuances de roses, tout de même. Si la construction fait la part belle au plastique, l’assemblage est aux petits oignons et la charnière semble suffisamment solide.

DSC_4187.jpg


On regrette qu’un cran supplémentaire ne soit pas disponible en position intermédiaire pour une ouverture à mi ouverture pour les photos en contreplongée. La molette de zoom reste toutefois accessible. En revanche, pour le déclencheur un astucieux bouton supplémentaire est disponible au dos.

DSC_4189.jpg


On notera la différence de texture permettant de trouver facilement le déclencheur du bout des doigts, à l’aveugle. C’est vraiment malin. Au dos de l’appareil on trouve assez peu de boutons : un bouton de revue des images prises et un bouton « home » sont disponibles sur la gauche. Le bouton « home » fonctionne un peu à la manière de ce que l’on trouve chez Apple. Si vous êtes perdu, une pression vous ramène sur l’écran d’accueil. Pour le reste, tout passe par le tactile, avec la gestion de quelques mouvement, comme le glissement pour changer de page. On ne peut pas zoomer avec deux doigts cela étant.

DSC_4191.jpg


Le bouton sur le dessus permet de déclencher une fonction de connectivité du Samsung MV900F au choix. Par défaut, l’appareil cherche un Smartphone Samsung pour relier les deux engins, mais vous pouvez l’assigner simplement à un envoi de mail ou au back-up Cloud. D’ailleurs, c’est toujours la solution Microsoft qui est retenue pour le Cloud et c’est un peu dommage quand on sait que Samsung travaille avec Dropbox pour la Galaxy Camera.

La configuration du réseau sans fil est d’autant plus simple que l’écran est désormais tactile ! En revanche, on sent que le petit processeur de l’appareil est à la ramasse et il ralentit sérieusement la navigation dès que l’on exploite les fonctions connectées. Ça a aussi un impact sur la durée de vie de la batterie puisqu’avec le Wifi, on n’a pu tenir que 100 clichés dument envoyés sur le réseau. Peut-être notre réception Wifi n’était-elle pas optimale ? Toujours est-il que la petite batterie est un souci et il faudra envisager d’en acheter une autre si vous êtes un maniaque de la gâchette.

DSC_4200.jpg


Parlons un peu des fonctions connectées. Elles n’ont pas évoluées par rapport au DV300F. Outre le Cloud et le mail, on retrouve toujours la possibilité d’envoyer directement ses créations sur les médias sociaux. Le remote-viewfinder est également de la partie, mais il trouvera sans doute plus son application sur d’autres modèles comme le NX1000 ou le NX300 à venir.

DSC_4192.jpg


Côté social d’ailleurs, c’est un peu léger :

DSC_4198.jpg


Il y a bien Facebook et Youtube, mais on regrette toujours l’absence de twitter. Le stockage en interne des images est confié sur le Samsung MV900F à une carte micro-SD. Il n’y a pas de mémoire interne.
7.5/10

Samsung MV900F: une qualité d’image en retrait >
L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire