[ par François Arias
Toshiba U920T : écran à coulisse sous Windows 8
Le Toshiba U920T est un nouveau concept d’hybride sous Windows 8. Cette fois ci, il s‘agit de faire coulisser l’écran d’un ordinateur pour qu’il se replie à plat et que le tout forme ainsi une tablette. Au passage, cet Ultrabook inaugure aussi un nouveau format d’écran en 12,5 pouces.
Bonnes performances
Usage tactile
Des contraintes
 Prix en boutique (hors frais de port)
Toshiba Satellite U920t-10W - 12.5 Core i3 I3-3227U 1.9 GHz 4 Go RAM 128 Go SSD PriceMinister 899.99 €
Toshiba Satellite U920t-10J - 12.5 Core i3 I3-3227U 1.9 GHz 4 Go RAM 128 Go SSD PriceMinister 859.99 €
Clavier Qwerty Espagnol / Spanish Pour TOSHIBA U900 U920T U840 U800 U800W Z8 Series, Win 8 OS, Noir / Black, Gris-Frame, Model: NSK-TX3GC, P/N: PK130T72A22, 9Z.N8UGC.30S PriceMinister 38.00 €
Voir tous les prix !


Toshiba U920T : cachez ce clavier...



toshiba_u920t_1.jpg


Le Toshiba 920UT ressemble à une grande tablette lorsqu’il est refermé. Très grande même du haut de ses 12,5 pouces au format 16/9. Mais les apparences sont trompeuses. En plus de ses capacités tactiles, l’U920T est bel et bien un ultrabook à part entière. Petite précision avant de passer aux choses sérieuses, le U920T que nous avons reçu était un prototype avancé. On attendra donc de recevoir une version commerciale pour un test et un avis plus complets.

Mise à plat



Après les tablettes à dock et les écrans qui se retournent, on attaque un nouveau format d’hybride Windows 8. Si le concept d’écran coulissant n’est pas nouveau (souvenez vous, il était plutôt populaire sur les téléphones haut de gamme lors de l’ère pré-iPhone / post Matrix), il est peu commun dans l’univers PC. Reste toutefois à voir s’il est efficace dans les faits.

toshiba_u920t_6.jpg


Extérieurement, l’U920T est plutôt sympathique mais il constitue une rupture avec le Z830 qui était jusqu’ici l’ultrabook phare du constructeur. Oublié le tout magnésium, on passe à un mélange de métal et de plastique nettement plus commun. La finition est plutôt bonne mais il faut bien avouer que le look de ce U920T ne nous à pas emballé plus que cela. C’est peut-être superficiel mais il est indéniable que le design devient LE point différenciant des ultrabooks, tactiles ou non. Et à ce petit jeu, l’U920T n’est clairement pas parmi nos favoris, avec un poids relativement élevé (1,5 Kg) au vu de sa taille d’écran de 12,5 pouces.

toshiba_u920t_15.jpg


La connectique est satisfaisante en revanche avec deux ports USB 3, une prise HDMI et un lecteur de cartes SD. Les boutons forcément sur la tranche ne sont pas très faciles à actionner mais on apprécie celui qui permet de désactiver le basculement automatique de l’affichage.

Un écran fan de glisse



toshiba_u920t_10.jpg


La transformation laptop/tablette est simple à effectuer, il suffit de faire glisser l’écran vers l’arrière à plat jusqu’à atteindre une butée puis de le relever. Le mécanisme est aussi impressionnant que complexe. Il y a deux rails en métal de chaque côté de l’écran et au centre une nappe de liaison qui suit le mouvement.

toshiba_u920t_13.jpg


C’est très bien fini et une belle démonstration de micromécanique. Reste à espérer que la longévité soit au rendez-vous. On ne peut s’empêcher de se demander à combien de mouvements le mécanisme survivra …

toshiba_u920t_11.jpg

toshiba_u920t_12.jpg


On fera également attention à la nappe reliant écran et clavier qui est apparente (et vulnérable) lorsque l’écran est déployé. Ce dernier peut ensuite s’incliner à sa guise entre à plat et relevé à la verticale mais si on veut profiter du clavier il faut l’ouvrir au maximum. On est donc en présence d’un ordinateur tout ce qu’il y a de plus standard.



En revanche, comme on perd de la place à l’arrière, le clavier est un peu tassé mais sinon confortable. Le touchpad est vraiment petit de son côté ce qui n’est pas si gênant car l’essentiel de l’action se passe sur l’écran tactile. Pour la consultation en mode tablette, l’écran de grande taille est très plaisant. On ne tiendra pas le U920T très longtemps en main mais si on peut s’appuyer sur les genoux, l’usage tablette est agréable.

toshiba_u920t_8.jpg


Petit manque de résolution



L’écran adopte un format inhabituel de 12.5 pouces. Malheureusement la résolution est limitée puisque l’on trouve ici un simple 1366 x 780 pixels. C’est un choix décevant à plusieurs niveaux. Windows 8 gagne vraiment à utiliser une haute résolution et avec la performance que permet un processeur Intel Core i, le Full-HD aurait pu se faire sans problèmes de ressources. Résolution mise à part, l’écran IPS est de bonne facture, avec de bons angles de vision ainsi qu’une luminosité et des couleurs sympathiques.

toshiba_u920t_9.jpg


La partie tactile est elle aussi très satisfaisante, le verre Gorilla ayant une bonne glisse. On note toute de même que seuls cinq doigts son reconnus en même temps. C’est n’est pas gênant pour un utilisateur unique mais cela peut poser problème pour certains jeux tactiles multi-joueurs par exemple.

toshiba_u920t_7.jpg


A l’intérieur, on trouve la configuration classique d’un ultrabook de cette fin d’année 2012 avec un processeur Intel Core i5 3317U, 4 Go de mémoire vive et un SSD de 128 Go. C’est plus que suffisant pour faire tourner parfaitement Windows 8 et suffit à toutes les tâches courantes. L’autonomie est plutôt bonne aussi puisqu’elle atteint les 5 heures.

toshiba_u920t_14.jpg


Toshiba U920T : oui mais



Le Toshiba U920T nous laisse une impression mitigée. L’appareil en lui-même est plutôt convainquant. Malgré un design qui ne donne pas dans le sexy, Toshiba nous gratifie d’un notebook sans concession. Les performances sont bonnes et la finition aussi. En revanche, le concept de l’écran coulissant nous laisse dubitatif. En effet, l’U920T n’est pas plus compact qu’un ultrabook standard mais présente de nombreuses contraintes mécaniques comme un clavier et un touchpad étriqués, l’impossibilité de contrôler totalement l’inclinaison de l’écran, sans compter une composante mécanique présentant par nature des risques de casse. Ce format nous semble donc moins convaincant que celui du Yoga de Lenovo qui est aussi plus versatile dans l’usage. Pourtant, l’écran coulissant est pour l’heure plus répandu et nous sommes d’ailleurs en train de tester le Sony Vaio Duo qui reprend le même principe.

Satellite_U920t.jpg


Caractéristiques :
- Ecran : 12,5 pouces, IPS, 13366 x 768
- Processeur : Intel Core i5 3317U
- Mémoire : 4 Go
- SSD : 128 Go
- Dimensions/poids : 326,5 x 213 x 19,9/1,52 Kg

Prix : 1000 euros

Retrouvez tous les tests d’ordinateurs / ordinateurs portables dans nos pages.
0/10

L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire