[ par François Arias
Samsung Série 5 : un Ultrabook dans la norme
Le Samsung Série 5 est le premier Ultrabook signé Samsung. Reste à voir si ce modèle arrivé tardivement sur le marché est à la hauteur d’une concurrence nombreuse. Notre modèle de test porte le doux nom de NP530U3B-A02FR et dispose d’un processeur Intel un Core i5 plutôt classique ainsi que d’une solution de stockage spécifique pour nos contrées.
8
Design et Finition
Autonomie
Écran mat
Connectique
Qualité écran moyenne
Résistance fibre de verre
Angles de vision
 Prix en boutique (hors frais de port)
Housse De Transport / Sacoche Avec Bandoulière Réglable 15,6 Pouces Pour Samsung Np900x4c-A02fr Série 9 Ultrabook Ordinateur Portable 15- Résistant À L'eau Et Multiples Poches De Rangement PriceMinister 21.99 €
Stylet Rose Métallique Pour Ordinateur Portable Samsung Xe500t1c-A01fr Et Xe500t1c-A02fr - Série 5 Smart Pc, Xe700t1c-A01fr - Série 7 Smart Pc Et Sony Vaio Duo 11 Svd1121p2ef.Fr5 Ultrabook PriceMinister 13.99 €
Voir tous les prix !


Ultrabook Samsung Série 5 : fibre de verre fragile



Samsung-Serie-5_1.jpg


L’Ultrabook Samsung Série 5 a beau être le premier ultrabook de Samsung, il ne représente toutefois pas la première incursion du constructeur dans ce secteur. En effet Samsung avait devancé de quelques mois le lancement des ultrabooks avec son très bon Série 9. Malheureusement, l'engin bien que très réussi ne correspondait pas aux standards imposés par Intel. Le prix en particulier était bien trop élevé. Avec ce Série 5, Samsung descend donc en gamme et vient chasser sur des terres déjà occupées par des Asus, Acer ou autres HP.

Ultrabook Samsung Série 5 : joli mais encombrant



Extérieurement, ce Série 5 constitue une rupture par rapport à son grand frère. Là où le Série 9 adoptait un noir très masculin, on est ici en présence d'un aluminium aux reflets moirés. C'est plus passe-partout mais reste joli. On déplore également un changement de matériau, probablement pour des raisons tarifaires. Adieu le duraluminum, on devra se contenter d'aluminium brut pour la partie supérieure et de fibre de verre pour le bas du châssis. Bien qu’inhabituel, ce choix ne nous est pas inconnu, HP avait appliqué une recette similaire pour son Folio 13.

Samsung-Serie-5_3.jpg


Si l’ensemble est plutôt rigide et solide, on est tout de même un peu déçu par certains points. La teinte de la fibre de verre a par exemple tendance à s’abîmer facilement. Quelques jours dans une sacoche lors du MWC auront suffit pour voir apparaître des rayures. C'est triste.

Pour les mensurations, le Série 5 ne va clairement pas aller titiller les cadors du secteur. Avec ses 17,6 mm d'épaisseur et son kilo et demi sur la balance, il se classe même plutôt parmi les plus encombrants. Même constat pour ce qui est du chargeur. Oublié le petit bloc du Série 9, il faudra faire avec la brique habituelle.

Samsung-Serie-5_5.jpg


La connectique de l’Ultrabook Samsung Série 5 se place elle dans la moyenne haute du segment avec 3 ports USB (dont un 3.0), des sorties HDMI et micro VGA (adaptateur fourni) et une prise RJ-45. Comme souvent chez le coréen, le clavier est de très bonne qualité. Nous avons tapé plus d'une dizaine de pages sans inconfort notable. On regrette juste l'absence de rétro-éclairage des touches. Même constat au niveau de l'immense touchpad. Il est précis et agréable au toucher.
8/10

Ultrabook Samsung Série 5 : un écran mat mais pas brillant >
L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire