Acer S235HL

0

Le moniteur Acer S235HL est une version revue et corrigée de sa ligne d’écran design. Il faut dire qu’il y avait pas mal de marge de progression. Les écrans précédents étaient en effet dessinés avec soins, mais leur ergonomie laissait à désirer, et surtout, les performances restaient relativement moyennes. Le constructeur a-t-il progressé ?

Acer_S235HL.jpg

Le moniteur Acer S235HL est un bel appareil, aux lignes acérées. On ne peut pas forcément en dire autant des spécifications techniques, plutôt standard. Côté technique, c’est une dalle TN qui prend du service. Au delà du look, à quelle application se destine-t-il ?

Acer_tablo1.jpg

Design et finition

La finition de l’appareil est exceptionnelle, avec une dalle vraiment fine grâce au rétro-éclairage LED. Le pied qui concentrait les critiques de la version précédente a été revu. Les boutons sont désormais plus accessibles. Toute l’électronique est concentrée dans le pied, ce qui amincie d’autant la dalle.

Ergonomie

La dalle n’est réglable qu’en inclinaison et le débattement n’est pas exceptionnel.

Equipement

Côté connectique, la marque a fait l’impasse sur le DVI au profit d’une double entrée HDMI, plus compacte. Ce n’est pas vraiment un drame. Les cartes graphiques modernes disposent désormais d’une entrée HDMI. En outre, les câbles HDMI/DVI existent.

Consommation

La consommation du moniteur Acer S235HL est dans la moyenne des écrans actuels, avec 24W en fonctionnement, dans nos conditions de mesure habituelles.

Acer_tablo2.jpgLe Acer S235HL offre une image un peu chaude. La colorimétrie par défaut n’est pas si mal que cela. La température des couleurs en mode Chaud a été mesurée à 6100K. Si vous n’êtes pas trop porté sur la photographie, cela devrait suffire. Sinon, nous vous conseillons de passer en mode Utilisateur, et d’abaisser le niveau de rouge à 95%. Ça suffit pour obtenir un résultat correct. Vous pouvez laisser le vert et le bleu à 100. Le contraste est à 56% et la luminosité reste à 100.

d_S235HL.jpg

Pour rappel, ce graphique donne la différence entre la nuance de couleur désirée et celle réellement affichée.

– Si DeltaE > 3, alors la couleur affichée est sensiblement différente de celle exigée, cet écart pourra être perçu par l’utilisateur.
– Si DeltaE < 2, LaCie considère que la calibration comme réussie, une légère différence persiste mais elle sera quasiment indécelable par son propriétaire. - Si DeltaE < 1, la fidélité des couleurs est excellente. Les derniers écrans testés ont décidément du mal avec les teintes les plus sombres. En l’occurrence, elles sont tendance à virer au bleu, ce qui explique aussi la déviation enregistrée par la sonde. Acer_tablo3.jpg

Avec 800 :1 de contraste à la mesure, ce n’est pas forcément un grand moniteur pour la photo. C’est une valeur relativement commune, pour ne pas dire quelconque. La faute en revient à un niveau de noir sans grande prétention.

Passé au Gretag Eye-one Display 2, l’écran se montre tout à fait capable de reproduire les couleurs du standard sRGB.

g_S235HL_final.jpg

Le gammut représente la richesse des couleurs affichées. Les coins du triangle sont les couleurs primaires (en synthèse additive, bien sûr). Ainsi, la surface du triangle représente l’ensemble des couleurs affichables en combinant les trois teintes primaires avec plus ou moins d’intensité pour chacune d’entre elles. Donc plus la surface du triangle est étendue, plus les couleurs sont riches.

Acer S235HL : Uniformité spatiale

Nous avons mesuré l’uniformité de cet écran et c’est assez mauvais.:

Nous réglons la dalle sur 50 % de luminosité, 50 % de contraste et nous mesurons l’uniformité de l’éclairage dans une image blanche quadrillée en 64 zones de taille égale : le point le plus lumineux est considéré comme le point 100 %, la valeur du noir précédemment mesurée est considérée comme 0 %, les autres valeurs mesurées sont étalées ensuite.

unif_S235HL.jpg

L’écran Acer S235HL n’est pas uniforme. Les valeurs enregistrées s’étalent sur 30% de la plage totale. En outre, nous avons constaté des fuites dans les coins droits de l’écran. Bref, ce n’est pas parfait. Il est probable que la construction de la coque applique trop de pression par endroit sur la matrice LCD.Le moniteur Acer S235HL est plus rapide que la moyenne. Malheureusement, l’overdrive est trop appuyé, ce qui grève les résultats de mesure. Lorsqu’un objet gris se promène sur fond sombre, il est temporairement détouré. C’est dommage.

l_S235HL.jpg

Pour rappel, encore une fois :

Cette courbe recense les différentes valeurs de latence en fonction du niveau de gris à atteindre. Une alternance noir-blanc se traduit sur la courbe par un point avec l’abscisse 255, une alternance noir-gris donne un point à 125 d’abscisse tandis qu’une alternance noir-gris foncé affiche 50, etc. La latence officielle ISO spécifiée par le constructeur ne concerne que les transitions noir/blanc (0/255).

Dépassement de consigne

L’écran présente un overdrive trop appuyé. Une fausse image intermédiaire accompagne les déplacements de caméra et c’est un phénomène qui persiste sur une image entière. C’est donc un C, bien tapé.

C_class.jpg

Pour rappel, la classe d’overdrive Ere-numérique permet d’évaluer la précision de l’overdrive sur les dalles LCD. Quelle importance me direz-vous ? Si l’overdrive est mal maîtrisé, les couleurs affichées ne sont pas du tout correctes pendant plus d’une image. On obtient une couleur plus flashy que celle demandée. C’est gênant dans les films où ce phénomène engendre du bruit vidéo. Dans les images animées, ce problème peut ce traduire par l’apparition d’aberration chromatique. Certaines couleurs non demandées apparaîtront temporairement, du rouge dans une transition vert-jaune par exemple.

Dans la pratique

Nous avons apprécié la réactivité de l’écran. L’appareil est très rapide, ce qui en fait un excellent candidat pour le jeu. Malheureusement, l’overdrive n’est pas très bien ajusté, et il faut composer avec une dose certaine de Negative Ghosting. Seuls les joueurs les plus exigeants s’en plaindront. Les vrais soucis nous viennent de l’utilisation en conjonction avec des DVD et autres fichiers multimédias. Il y a beaucoup de fourmillements sur les niveaux de gris moyens et l’angle de vision inférieur est limité.

Acer S235HL : t’as le look, coco

Le moniteur Acer S235HL est un écran qui aurait pu être plus franchement meilleur, si l’overdrive avait été mieux réglé. Ce n’est pas le cas, hélas, ce qui explique entre autre les multiples fourmillements dans les films. On ne le recommandera donc qu’aux joueurs amateurs de design, plus que de performances.

Retrouvez tous nos moniteurs LCD en test dans nos pages.

Acer_tablo4.jpg

Pas de commentaires

Laisser un commentaire