La communauté LGBTQ attaque YouTube et son « mode restreint »

0

Youtube LGBTDepuis hier, les internautes ne cessent de se plaindre du “mode restreint” de YouTube. Pourquoi ? Parce qu’il bloque l’accès aux vidéos évoquant les thèmes LGBTQ.

Le mode en question vous permet de “filtrer les contenus susceptibles de choquer et que vous ne souhaitez pas voir vous-même, ou que vous ne voulez pas que vos proches voient lorsqu’ils sont sur YouTube”. Les contenus LGBTQ sont désormais ciblés par ce “mode restreint” qui les bloque tout simplement. Les vidéastes et les viewers commencent donc à attaquer YouTube puisque plusieurs vidéos qui ne contiennent rien de choquant sont devenues inaccessibles.

Une polémique qui inonde Twitter

Très rapidement, les internautes ont participé à la campagne sur Twitter #YouTubeIsOverParty et en quelques heures, ce hashtag est devenu top tweet en France et aux États-Unis. Pour essayer de les calmer, la célèbre plate-forme d’hébergement de vidéos a publié le communiqué suivant : “Nous sommes fiers de représenter les voix de la communauté LGBTQ+ sur notre plate-forme, elles sont une partie importante de YouTube. L’objectif du ‘mode restreint’ est de filtrer les contenus adultes […] Les vidéos LGBTQ+ sont accessibles dans ce mode mais celles qui évoquent des sujets plus délicats ne le sont pas. Nous regrettons toute confusion que cela a causé.”. Le souci est que la plupart des vidéos victimes de ces restrictions n’avaient rien d’inapproprié.

Ces types de contenus ne sont pas les seuls visés par le “mode restreint” puisque certains utilisateurs ont remarqué que certains clips musicaux, par exemple, subissaient la même chose. Un porte-parole de YouTube qui s’est confié au Guardian signale que ce mode vise des vidéos ayant comme sujet “la santé, la politique et la sexualité”. Dans tous les cas, YouTube devrait revoir son système d’algorithmes. En attendant, les internautes continuent d’attaquer ce “mode restreint”.

Que pensez-vous de cette affaire ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Pas de commentaires

Laisser un commentaire