Facebook, Google, Apple et Amazon : l’Irlande et le Luxembourg contre la nouvelle taxe égalisatrice

4

Ces quatre géants d’internet sont surnommés « GAFA » pour Google, Apple, Facebook et Amazon et sont réputés pour leur optimisation au niveau de la fiscalité que certains pays de l’Union Européenne veulent réglementer.

Google Apple Facebook AmazonEn effet, lors de la réunion des dirigeants de l’Union européenne ce vendredi 29 septembre à Tallinn en Estonie, la France était à l’initiative de la discussion portant sur la taxation des géants du web et beaucoup sont tombés d’accord pour taxer plus les fameux GAFA.

Facebook & Cie bientôt taxés plus en Europe ?

La nouvelle taxation relative aux GAFA devrait être basée sur le chiffre d’affaires réalisé dans chaque pays. Jusque là, ils étaient taxés sur les bénéfices reposant dans des filiales installées dans les « paradis fiscaux ».

Alors qu’Emmanuel Macron parle d’une « régulation ambitieuse », d’autres ne sont pas de cet avis et ils sont au nombre de quatre pour le moment : l’Irlande, le Luxembourg, Malte et Chypre.

Voici ce qu’a affirmé Xavier Bettel, premier ministre du Luxembourg, qui parle d’un problème mondial et pas seulement européen :

« Je suis d’accord avec 90% des propositions d’Emmanuel Macron pour l’Europe, mais celle sur la taxation du numérique est problématique. Ce n’est pas un sujet européen, mais un sujet mondial, sans quoi on va juste rendre l’Europe moins compétitive. Le Luxembourg est ouvert à la discussion sur la fiscalité numérique, mais dans le cadre de l’OCDE, et en taxant alors les profits plutôt que le chiffre d’affaires. »

Il a été soutenu par les propos du premier ministre irlandais Leo Varadkar :

« Si nous voulons que l’Europe devienne numérique, la solution ne passe pas par plus de taxes et de règles. Les gens se plaignent qu’il n’y ait pas de Google européen, de Facebook européen mais personnellement je pense que si vous voulez que cela arrive en Europe (…) vous n’y parviendrez pas avec une plus forte régulation. »

En résumé, tant qu’une autorité mondiale ne sera pas mise en place pour réguler et traiter ce type de problème globalement, il semble que le désaccord entre les différents pays impliqués ne puisse pas vraiment aboutir à une solution saine et profitable à tous.

N’hésitez pas à dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Facebook, Google, Apple et Amazon : l’Irlande et le Luxembourg contre la nouvelle taxe égalisatrice
Noter cet article

4 COMMENTAIRES

  1. Sauf erreur de ma part les GAFA ne payent pas plus d’impôts dans leur pays d’origine car ils ne rapatrient pas leurs bénéfices aux USA pour ne pas être imposés tout court. Ces derniers répondent aux législateurs européens qu’il s n’enfreignent aucunes lois et qu’ils sont prêts à se plier à toute nouvelle réglementation. En même temps les pays dont la spécialité industrielle est d’organiser l’hémorragie fiscale s’insurgent que l’on puisse toucher à leur « business model ». En l’état, sur un marché où les GAFA ont atteint une taille monopolistique, il est illusoire de penser pouvoir les concurrencer. L’Europe possède les moyens techniques et humains de contrecarrer ces géants numériques à condition d’en avoir la volonté politique, voir la réussite de airbus et du programme spatial européen. Dans un premier temps faisons le ménage en Europe et occupons nous du reste du monde après. Les GAFA ne sont pas prêts de lâcher un marché aussi juteux que l’Europe alors que la Chine et la Russie ferment leurs portes, justement pour développer leurs champions locaux et pouvoir jouer à armes égales.

  2. ce qui me vient à l’esprit c’est « tu m’étonnes! »
    ils sont marrant de dire que c’est un problème pour l’Europe alors qu’on a tous compris que le problème il est surtout pour eux.
    – « l’harmonisation européenne? je sais pas! c’est nouveau?  »

    j’te jure!

  3. Les petits commerçant et petite entreprise croule sous les taxes et impôts et le gafa se gave comme des porcs sans presque rien payé .

  4. c’est vrai que tout ceci est légal. on a affaire à une association de malfaiteur en bande organisée en fait.
    il est bien connu que tout ce qui est légal n’est pas forcément moral.

Laisser un commentaire