Accueil Informatique HP Folio 13 : l’ultrabook longue durée

HP Folio 13 : l’ultrabook longue durée

    0

    HP était le dernier des grands constructeurs à ne pas avoir sorti un ultrabook. Le Folio 13 vient donc combler ce manque. Ses principaux atours sont un prix mini et une autonomie maxi. Si ce n’est sans doute pas l’ultrabook le plus séduisant, il s’agit sans doute de la meilleure affaire du moment.

    HP_Folio-13_2.jpg

    Disons le tout de suite, le Folio 13 est l’ultrabook le plus épais que nous ayons rencontré dans cette diagonale bien que cette affirmation soit toute relative car cela reste un ultraportable ultrafin et très nomade. Avec ses 18 mm, il entre tout juste dans les normes mises en place par Intel. Même constat avec le poids qui atteint tout de même les 1,5 Kg. C’est peu dans l’absolu mais la concurrence oscille plutôt autour de 1,3 Kg, voire 1,1 Kg pour les plus légers comme le Portégé Z830 de Toshiba. Ces mensurations sont la conséquence des matériaux choisis.

    HP_Folio-13_9.jpg

    Alors que les ultrabooks utilisaient pour le moment du métal pour leur châssis (aluminium ou magnésium), le Folio 13 est doté d’une coque en plastique. Cette dernière est toutefois recouverte de métal sur l’écran et le tour du clavier tandis que le reste de la machine revêt un traitement soft touch. Même si le métal dans la masse est plus noble en apparence, il faut bien avouer que HP a fait du bon travail. La machine est solide, avec un écran bien rigide. Il n’y a pas cette impression de fragilité que l’on ressent sur les autres ultrabooks. Le design n’est pas extraordinaire et le Folio 13 ne fera pas tourner les têtes mais il est sobre et bien fini. L’épaisseur relative lui permet aussi de caser sans trop de problèmes une connectique complète avec deux ports USB, une sortie HDMI, un connecteur RJ-45 et une prise mini-jack combo casque/micro. Contrairement à là concurrence, il n’y a donc pas d’adaptateur à avoir sur soi.

    Un écran brillant

    HP_Folio-13_1.jpg

    Pas de miracles du coté de l’écran, le prix nous cantonne à un écran TN juste correct. Les angles de vision sont plutôt réduits et on aurait aimé avoir un peu plus de luminosité. Ajouté au traitement brillant de la dalle, cela pourra être gênant lorsque la luminosité ambiante est élevée. La construction même de l’écran est d’ailleurs surprenante. Les bords sont très fins mais la dalle en elle même est entourée d’un cadre noir. C’est un peu déstabilisant mais pas gênant en soi. Point de Beats Audio sur ce Folio 13 plutôt destiné aux professionnels. Les haut-parleurs intégrés sont puissants mais le rendu n’est pas extraordinaire.

    Fait pour taper

    HP_Folio-13_6.jpg

    Les claviers des ultrabooks que nous avons testé jusqu’ici oscillaient entre le passable et le bon. Le Folio 13 se situe lui un cran au-dessus de la concurrence. La disposition des touches est parfaite et la frappe est très agréable. Le tout fait qu’il sera possible de rédiger de longs textes sans soucis. Le clavier est également rétro-éclairé ce qui est vraiment étonnant au regard du prix. Le touchpad est presque aussi bon, il est grand et précis. Si on devait lui trouver un petit défaut, ce serait la dureté des clics. Il faut parfois forcer un peu pour envoyer une commande. Petit détail bien pensé, il est possible de désactiver le touchpad en pressant le coin supérieur gauche. Ceux qui utilisent une souris pourront donc l’utiliser sans être ennuyés par des mouvements involontaires du curseur.HP_Folio-13_7.jpg

    Les fabricants ne disposent que d’une marge de manœuvre limitée pour configurer leurs ultrabooks. On retrouve donc le même Core i5-2467M, 4 Go de mémoire vive et un SSD de 128 Go. La présence d’un disque de ce type est d’ailleurs une bonne surprise au vu du tarif. Il faut habituellement payer plus pour avoir un vrai SSD et pas une solution hybride.

    Les performances sont conformes à ce que l’on peu attendre d’une telle configuration. Le SSD assure une excellente réactivité. Que ce soit pour la bureautique ou le multimédia, les performances sont excellentes et on n’a jamais l’impression d‘en manquer. La machine ne chauffe pas beaucoup mais le ventilateur à une désagréable tendance à se faire entendre. Le bruit n’est pas très élevé mais il est là. A noter qu’HP à intégré le support du WiDi sur ce modèle. Pour peu que l’on ait un téléviseur compatible, on peut donc y diffuser de la vidéo Full-HD 5.1 sans fil.

    HP_Folio-13_8.jpg

    Une batterie longue durée

    Un des avantages d’un châssis un peu plus grand, c’est qu’il est possible d’y caser une batterie plus grande aussi. Et au vu de nos tests HP ne s’en est pas privé. Nous avons en effet atteint les sept heures en lecture vidéo, une durée à laquelle on peut ajouter plus d’une heure en utilisation bureautique. Le Folio 13 est donc l’ultrabook le plus autonome que nous ayons testé.

    La version Pro

    HP_Folio-13_4.jpg

    Avec une autonomie qui devrait permettre de tenir une journée pleine de travail, un clavier d’excellente facture et une fabrication vraiment solide, il semble évident que ce Folio 13 est particulièrement attractif pour les professionnels qui ont à cœur d’avoir un ordinateur vraiment nomade mais qui puisse aussi les satisfaire pendant leurs loisirs. Logiquement, HP propose donc une déclinaison pro qui est dotée de la version professionnelle de Windows. Elle ajoute des fonctions réseau entreprise et la compatibilité XP. Le Folio 13 Pro intègre aussi une puce TPM qui permet de crypter les données à la volée. La garantie est sur site et permet d’accéder aux extensions des services professionnels HP comme la réparation sous un jour.

    Quand la sobriété paye

    HP_Folio-13_3.jpg

    Nous avions commencé ce test avec des à priori négatifs. Avec son châssis en plastique et un peu épais, le Folio 13 fait pâle figure par rapport aux autres ultrabooks. Et l’écran brillant n’est pas non plus ce qui se fait de mieux. Mais le Folio 13 s’avère très agréable à utiliser. Il est puissant, ultra-autonome et surtout très abordable. C’est tout simplement le 13 pouces doté d’un SSD le plus abordable du marché. Une très bonne affaire donc pour ceux qui privilégient la réactivité, l’autonomie et le confort de frappe à quelques millimètres de finesse.

    Caractéristiques :
    – Processeur : Intel Core i5-2467M
    – Mémoire : 4 Go
    – Écran : 13,3 pouces (1366 x 768)
    – Puce graphique : Intel HD 3000
    – Disque dur : 128 Go en SSD
    – Connexions : 1 x USB 2.0, 1 x USB 3.0, HDMI, lecteur de cartes SD, RJ-45
    – Dimensions : 220,2 x 318,5 x 18 mm
    – Poids : 1,5 kg
    – Autonomie mesurée : 446 Minutes

    Mesures :
    – PCMark : 8354
    – 3DMark : 1517

    Prix : 950 euros