Accueil Jeux vidéo L’e-sport est une nouvelle pratique en plein essor !

L’e-sport est une nouvelle pratique en plein essor !

    0

    e-sportL’e-sport est arrivé tel un cheveux sur la soupe. Bien implanté dans plusieurs pays du monde, son chiffre d’affaires pourrait dépasser le milliard d’ici quelques années.

    Le e-sport désigne le fait que l’on pratique, sur internet depuis un ordinateur ou une console de jeux, un jeu vidéo qui se veut obligatoirement multi-joueurs. Cette pratique se veut de plus en plus courante au point de générer 400 millions de chiffre d’affaires dans le monde en 2015.

    La force de l’e-sport

    L’e-sport est apparu à la fin des années 1990 dans les pays anglophones. en France, le concept commence à être reconnu comme un sport seulement depuis peu. Dans le reste du monde, l’ampleur est telle que Deloitte, grand cabinet d’audit et de conseil a décidé de comparer cette pratique à des pratiques plus classiques comme par exemple le foot ou le basket.

    Deloitte estime qu’en 2016, l’e-sport rapportera 500 millions de dollars. Par rapport à l’année précédente, nous aurons à faire à une croissance de 25% qui représente beaucoup plus que dans les autres sports dit standards. C’est ainsi que l’e-sport pourrait atteindre 1,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020. Ces chiffres sont représentatifs d’une pratique serait vue comme importante mais pourtant, l’e-sport n’indiquera que 1% de l’industrie du sport. Rappelons-le, le football européen devrait apporter 30 milliards de dollars sur l’année 2016 et représentera ainsi la part la plus importante de l’industrie du sport.

    L’importance d’une pratique s’évalue également par son audience. C’est grâce à cela que l’e-sport a rapidement monté les marches de la pyramide du succès. Par exemple, la plateforme Twitch a intéressée 100 millions spectateurs uniques seulement trois ans après son lancement. En 2016, la plateforme devrai atteindre les 150 millions de spectateurs. Les principaux concernés ont entre 18 et 34 ans et sont en majorité des hommes (à 82%).

    Et vous, êtes vous un grand fan de cette pratique ? Partagez-nous votre expérience au travers d’un commentaire.