Test Sony Xperia Z5 Compact, Un smartphone haut de gamme au format de poche

8

Sony Xperia Z5 Compact

Deux ans après le lancement du premier Xperia Z, Sony lance déjà sa cinquième génération de smartphone haut de gamme. Le constructeur japonais s’était en effet distingué par un cycle de vie de seulement six mois. Une stratégie originale qui n’a visiblement pas payé, puisque désormais la mise à jour sera annuelle comme chez la concurrence. Avec son écran de 4,6 pouces, l’Xperia Z5 Compact est donc le petit poucet de cette nouvelle génération. Contrairement à l’immense majorité des appareils actuels, cette petite taille ne se traduit pas par des compromis sur les composants embarqués. Le Z5 Compact est sur le papier la copie conforme (mais rétrécie) du Xperia Z5.  De quoi ravir les acheteurs exigeants à la recherche d’un téléphone pas trop grand.

Au déballage

Sony Xperia Z5 Compact

Sony a toujours produit de beaux smartphones et la tradition n’est pas rompue avec le Z5 Compact. Les lignes évoluent doucement par rapport à la version précédente. Les bords en particulier sont plus arrondis, ce qui évite qu’ils taillent dans la main. On apprécie beaucoup l’utilisation du verre dépoli pour le dos du terminal. Outre le fait qu’il soit très joli et moins salissant que du verre classique, cette matière a pour avantage de mieux tenir en main. Série Z oblige l’étanchéité est de la partie. Cette fois, seule la carte SIM et l’emplacement micro-SD sont protégés par une trappe. La prise jack et le connecteur micro-USB sont eux étanches, ce qui simplifie grandement l’utilisation au jour le jour. On limite aussi les risques de casse, les trappes ayant tendance à se casser après plusieurs mois d’utilisation. La petite taille de l’écran rend la prise en main confortable. Contrairement à l’immense majorité des téléphones du marché vous n’aurez aucun problème à l’utiliser d’une seule main. Tout n’est cependant pas parfait. Avec 8,9 mm d’épaisseur, le téléphone est un peu trop épais à notre gout. Les bords de l’écran auraient aussi pu être plus fins. On remarque l’apparition d’un gros bouton de mise sous tension sur la tranche droite. Ce dernier sert également de capteur d’empreintes. La reconnaissance est le plus souvent instantanée mais elle échoue parfois sans raison, la faute probablement à une surface de captation trop petite.

Une fois allumé

Du côté logiciel, c’est très classique. On trouve un Android 5.1.1 accompagné de la surcouche Sony. Cette dernière reste quasi inchangée depuis l’an dernier. Elle modifie très légèrement l’interface et propose une série d’applications préinstallées (suite office, logiciel de montage vidéo…). Ces dernières n’ont toutefois pas un intérêt fantastique. Grosse surprise tout de même, le système prend énormément de place sur le stockage interne. Sur les 32 Go annoncés, 9 Go sont déjà utilisés ! On se demande bien ce qu’a fait Sony pour occuper autant d’espace…

Ce qu’il a dans le ventre

Sony Xperia Z5 Compact

Petite taille d’écran oblige, Sony s’est contenté de la résolution HD soit 1 280 x 720 pixels. La finesse d’affichage reste acceptable mais nous sommes habitués à mieux ces dernières années avec la généralisation du Full HD (1 920 x 1 080 pixels). La dalle IPS offre une très forte luminosité, ce qui le rend très lisible en extérieur. Quant au contraste, il est correct mais les couleurs semblent un peu trop saturées. Ce n’est pas handicapant mais les derniers iPhone et Galaxy S proposent mieux sur ce point. Le capteur photo passe à 23 Mpixels et bénéficie évidemment des traitements Exmor de la marque. A la différence des précédents modèles, Sony maitrise bien mieux son capteur. Le lissage, en particulier, est bien moins agressif que ce à quoi la marque nous avait habitués.  Les clichés pris de jour sont nets, très détaillés et affichent des couleurs bien saturées. En revanche, dès que la luminosité baisse, les résultats sont moins bons. Le bruit monte rapidement et le rendu des couleurs perd en fidélité. S’il reste globalement bon, le rendu photo du Z5 Compact est moins satisfaisant que celui d’un Galaxy S6 ou d’un iPhone 6s.

Comment il tourne

Sony Xperia Z5 Compact

Positionné dans le haut de gamme, Sony a choisi pour son Z5 Compact l’un des SoC (System on Chip) les plus puissants du moment. C’est donc un Qualcomm Snapdragon 810 associé à 2 Go de mémoire vive que l’on trouve dans ce smartphone. Cette configuration puissante garantit une fluidité parfaite au système. Un point renforcé par la relativement basse résolution de l’écran (1280 x 720 pixels), qui fait que le circuit graphique intégré n’est pas trop sollicité. Toutefois on avait quelques craintes quant à la dissipation de la chaleur produite. En effet, le Z3+, sorti l’été dernier, avait été fortement handicapé par des problèmes de surchauffe. Sony semble avoir réglé en partie le problème, puisque le Z5 Compact ne nous a jamais gratifié d’un message d’erreur indiquant une quelconque surchauffe. Si, le dos de l’appareil devient assez chaud après une longue session de jeu, cela reste cependant acceptable. Le plus ennuyeux est la politique de « throttling » choisie, qui est très agressive. Derrière ce terme se cachent en réalité les fonctions de gestion de l’énergie et de la chaleur du processeur. Pour éviter de surchauffer, la puce baisse sa fréquence de fonctionnement ou même éteint des cœurs. Bien qu’efficace d’un point de vue température, le throttling induit des effets secondaires non négligeables sur la puissance de calcul. Cette dernière chute de manière proportionnelle au nombre de cœurs éteints et à la baisse de fréquence appliquée. Un manque de puissance d’autant plus ennuyeux, qu’il arrive au moment où l’on en a le plus besoin (dans un jeu vidéo par exemple). Pour faire simple, le Z5 Compact est une Formule 1 qui se transformera en deux chevaux au bout de quelques tours de piste… c’est dommage. La batterie embarquée, d’une capacité de 2700 mAh couplée au petit écran permet d’atteindre une bonne autonomie. On arrive, en effet, à une journée et demie en utilisation courante et on peut atteindre, sans trop de problème, deux jours, en utilisant les réglages d’économie d’énergie proposés.

Les raffinements

Chose rare, les haut-parleurs du téléphone produisent un son tout à fait correct. Le volume est élevé et le rendu tout à fait acceptable. Une bonne impression qui est renforcée par une sortie casque de grande qualité.

Notre avis

Sony Xperia Z5 Compact

Avec ce téléphone, Sony ne change pas de recette et ajoute des évolutions par petites touches. Le résultat est un Xperia Z5 Compact de bonne facture mais pas encore parfait. Le principal problème est une nouvelle fois le processeur. Bien que puissant, le Qualcomm Snapdragon 810 a tendance à chauffer toujours aussi vite. Pour limiter cela, Sony est donc obligé de tailler dans les performances. C’est dommage pour un appareil résolument haut de gamme. Ces soucis de processeur mis à part, le Z5 Compact reste un excellent smartphone, doté d’un bon écran et d’un excellent appareil photo. Surtout, il est l’un des seuls terminaux Android haut de gamme à offrir un écran de petite taille, ce qui plaira à de nombreux utilisateurs. Son seul véritable concurrent est en fait le Z3 Compact qu’il vient remplacer et que l’on trouve pour environ 400 €. Tant que les stocks sont disponibles, Le Z3 Compact reste une bien meilleure affaire.

Les concurrents

– Sony Xperia Z3 Compact – 400 €

– Apple iPhone 6S – 750 €

Caractéristiques techniques

– Système : Android 5.1.1

– Écran : 4,6 pouces (11,6 cm), IPS, 1280 x 720 pixels, 319 ppp

– Processeur : Qualcomm Snapdragon 810, 8 cœurs cadencés à 2 GHz

– Mémoire : 2 Go de RAM, 32 Go de stockage + micro SD

– Photo : 23 Mpixels (dorsal), 5 Mpixels (frontal)

– Connectique : Wi-Fi ac, Bluetooth 4.1, micro USB

– Dimensions : 12,7 x 6,5 x 8,9 cm

– Poids : 138 g

Notes

– Qualité de fabrication : 8/10

– Fonctionnalités : 8/10

– Performances : 7/10

– Ergonomie : 8/10

– Rapport qualité/prix : 7/10

Note finale : 7,6/10

Le prix : 600 €

8 COMMENTAIRES

  1. Il y a une erreur assez importante dans l’article !
     » Sur les 32 Go annoncés, seuls 9 Go sont utilisables ! »
    C’est faux !
    9GO sont UTILISES, il y a donc plus de 20GO UTILISABLES
    Preuve : le sony xperia Z5 Compact que j’ai dans les mains

  2. Oui, faut désactiver pas mal d’appli Sony/Google et on y voit plus clair, tout n’est pas utile et chacun fera son tri :)

Laisser un commentaire