Test Unmonday 4.3 Vol II : une enceinte raffinée et unique

4

Unmonday 4.3 Vol II

Les enceintes sans fil prennent des formes diverses et variées, rondes, ovales en forme de canette, pour séduire les consommateurs. Si le design est un des arguments de vente majeurs, il existe des constructeurs qui n’en oublient pas le son comme la société Unmonday. Cette entreprise Finlandaise a produit sa première enceinte en 2013, la Unmonday 4.3, après avoir déposé son projet sur le site de financement participatif Kickstarter. L’originalité de la démarche et du produit ont permis de lever des fonds et de réaliser ce projet. La première Unmonday 4.3 est aujourd’hui remplacée par la Unmonday 4.3 Vol II et Vol II+. Cette dernière est équipée d’une batterie rechargeable lui conférant une autonomie de 10 heures, son prix est de 599 euros. Le modèle 4.3 Vol II, sans batterie, reprend les ingrédients de base de son aînée, le coffret est en porcelaine et son volume est de 4,3 litres.

Comment elle sonne ?

Unmonday 4.3 Vol II

Cette enceinte venue du froid a une autre particularité inédite, chacun de ses six côtés est sensitif. Selon la face sur laquelle elle est posée elle peut reproduire une des voies avant pour la stéréo, une des voies arrières ou la voie centrale. Un amplificateur de 20 W assure une puissance sonore moyenne. Avec deux enceintes on crée un ensemble stéréo, trois de plus et on est en présence d’un système audio 5.0. On peut également la faire jouer en mono et en placer dans différentes pièces pour du multiroom. Cette enceinte est équipée d’un seul haut-parleur large bande de 15 cm de diamètre d’une excellente fabrication.

Une installation fastidieuse

Unmonday 4.3 Vol II

Pour la connexion il faut télécharger l’application Unapp (iOS et Android) et utiliser le Wifi. Cette mise en service est laborieuse, dans notre environnement le Wifi s’est révélé instable avec des ruptures de signaux. Le Bluetooth n’a pas engendré ce type de défauts. L’application manque d’informations, est peu ludique avec beaucoup de textes et des bugs demeurent. Sur iOS 9.1 le regroupement de deux enceintes n’a pas été possible, sur Android tout s’est bien passé. La compatibilité AirPlay est un des autres points forts de cette enceinte. On peut regretter l’absence de télécommande, il faut avoir près de soi son smartphone. Les écoutes révèlent un caractère vivace, raffiné et réactif, l’Unmonday est bien équilibrée, le grave reste cependant limité, et elle s’est montré très à son aise avec les voix, le piano ou les instruments acoustiques. La puissance est un peu juste, cela convient pour une petite pièce.

Les finitions

Unmonday 4.3 Vol II

Chaque enceinte est unique, elle est faite à la main, et la forme est celle d’un hexagone. C’est un objet de décoration, la grille avant recouvrant le haut-parleur peut être changée en fonction de son intérieur. Six couleurs sont disponibles : gris, marron clair, marron foncé, vert menthe, vert forêt et bleu. Chaque cache est vendu au prix 35 euros.

Notre avis

Une enceinte sans fil au design inédit, la porcelaine fait son effet, qui est à la fois un objet de décoration et un diffuseur de musique élégant. Dommage que l’application ne soit pas à la hauteur !

La note

Qualité de fabrication : 8

Fonctionnalités : 7

Performances : 7

Ergonomie : 6

Rapport qualité/prix : 6

Total : 6,8/10

La technique

Type : Enceinte sans fil multiroom

Puissance: 20 W

Nombre de haut-parleurs : 1

Connectique : Wifi, Bluetooth 4.2, mini-jack 3,5 mm

Formats audio lus : MP3, WMA, AAC, Apple Lossless

Compatibilité : DLNA, AirPlay, Spotify, Webradios

Dimensions : 23 x 20,5 x 22,5 cm

Poids : 3,8 kg

Le Prix : 499 euros

Test Unmonday 4.3 Vol II : une enceinte raffinée et unique
Noter cet article

4 COMMENTAIRES

    • C’est triste de voir le site dans cet état là… quand je pense à ce que l’on trouvait ici avant… Pas un test depuis plus d’un mois. C’est juste honteux, y’a personne à la direction éditoriale ? allo ?

Laisser un commentaire