[ par Benoît Dupont
Toshiba 46WL863 : le Cevo enfin abordable
Le Toshiba 46WL863 est une version revue et corrigée du fameux Cevo. Mais si le 55ZL1 est vraiment un modèle d’exception, il semble que la descente en gamme ne se passe pas aussi bien que prévu.
8
Design
Température des couleurs
Portail Places intégré
Contraste
Dalle mal choisie
 Prix en boutique (hors frais de port)
Shure QLXD14 - WL184 (S50, 823-832 & 863-865 MHz) système micro main sans fil Bax-shop.fr 1268.00 €
Shure QLXD14 - WL184 (G51, 470-534 MHz) système micro cravate sans fil Bax-shop.fr 1268.00 €
Shure QLXD14 - WL184 (H51, 534-598 MHz) système micro cravate sans fil Bax-shop.fr 1268.00 €
Shure QLXD14 - WL184 (K51, 606-670 MHz) système micro cravate sans fil Bax-shop.fr 1268.00 €
Voir tous les prix !


Toshiba 46WL863 : une ergonomie de premier plan



Toshiba_46WL863_1.jpg


Le Toshiba 46WL863 est un téléviseur LCD qui ressemble à s’y méprendre au 55ZL1. Mais pour descendre le prix de vente à 1500 euros, ce 46 pouces a fait les frais de concessions techniques. Basé sur une version light du fameux processeur Cevo, ce 46 pouces intègre une dalle à rétro-éclairage LED zoné sur 32 segments uniquement, au lieu des 512. L’écran reste 3D et c’est ici une solution à lunettes actives qui a été retenue.

tablo1.jpg


Design et finition



Toshiba_46WL863_2.jpg


Même s’il est bien plus abordable que le 55ZL1, ce 46 pouces présente une finition qui ne démérite pas. Le cadre noir en métal granuleux est de toute beauté.

Ergonomie



On craignait que le système de menu du 55ZL1 passe à la trappe. Et bien il n’en est rien. On retrouve ici avec plaisir la sélection rotative des menus, avec des listes d’options claires et pertinentes. La télécommande « à pompe » est également reprise. Elle permet de masquer les options les moins utilisées sous un capot coulissant en aluminium du plus bel effet.

Equipement



La connectique est elle aussi assez luxueuse. Finesse oblige, l’unique prise Péritel en passe par un adaptateur propriétaire, heureusement fourni. A noter que l’appareil est compatible avec la sonde de calibration automatique du constructeur, mais celle-ci n’était pas dans le carton. On attend avec impatience la disponibilité de cet auto-calibrateur pour voir ce qu’il est possible d’en faire.

Consommation



La consommation du Toshiba 46WL863 est vraiment contenue, avec 122W à la mesure. C’est relativement peu, à rapprocher encore une fois la consommation d’un Sony KDL40HX720 par exemple. A noter cela dit que la luminosité de l’appareil est volontairement faible. En effet, nous n’avons pas pu atteindre les 250 cd/m2. Il faut se contenter ici de 220 cd/m2 mais c’est largement suffisant pour la 2D. Pour la 3D, on aurait aimé un peu plus mais soit…

tablo2.jpg
8/10

Toshiba 46WL863 : une colorimétrie toujours au top >
L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire