Ultrabook Dell XPS 13 : solide et sérieux

0

L’Ultrabook Dell XPS 13 représente le premier pas du constructeur américain dans le milieu des ultrabooks. Le géant de l’informatique a pris son temps. Il faut dire qu’on l’attendait au tournant, la marque n’ayant pas la réputation d’être fin designer. Mais le résultat est plus qu’agréable.

L’Ultrabook Dell XPS 13 est le descendant direct du XPS 14 testé dans nos colonnes il y a quelques mois. On retrouve ainsi une coque en aluminium et un certain air de famille. La ressemblance s‘arrête tout de même là et on sent que les designers de chez Dell ont passé du temps sur la planche à dessin. Premier gros changement : de nouveaux matériaux. Le XPS 13 abandonne le tout aluminium pour faire la part belle a de la fibre de verre. Cette dernière est recouverte d’un plastique « soft touch » plutôt agréable au toucher. L’ensemble nous parait plutôt solide, même si ce genre de plastique n’a pas forcément tendance à bien vieillir. Le fait d’avoir utilisé de l’aluminium pour le dos de l’écran assure une bonne rigidité, une qualité que peu d’ultrabooks affichent.

dell-XPS13-3.jpg

Dans l’ensemble le modèle XPS 13 nous apparaît comme une réussite d’un point de vue design et qualité de fabrication, Dell démontrant avec brio qu’il est possible d’utiliser autre chose que du métal. Nous le trouvons un chouia plus réussi que le Samsung Série 5 qui se rayait un peu trop facilement. Pas de miracle tout de même, ces matériaux alternatifs ne permettent pas d’obtenir une machine aussi compacte et légère que le tout-métal. Le XPS 13 se place avec ses 1,4 Kg parmi les ultrabooks les plus lourds. Sans être monstrueux, le chargeur n’est pas parmi les plus compacts que nous ayons rencontrés.

Une connectique réduite

Le manque de connectique est plus ennuyeux selon nous. Celle-ci se limite à deux ports USB, une sortie casque et un connecteur DisplayPort. Ce dernier connecteur est probablement le plus handicapant. En effet s’il est intéressant techniquement, le DisplayPort reste tout de même très peu diffusé. Un port HDMI aurait été bien plus polyvalent puisque même sur des moniteurs de bureau cette connectique est bien plus commune. Le passage par la case adaptateurs sera donc obligatoire, dommage qu’ils ne soient pas fournis ! Le point le plus handicapant est probablement l’absence totale de lecteur de cartes mémoire, qui disqualifiera probablement ce modèle pour les amateurs de photos.

dell-XPS13-6.jpg
dell-XPS13-5.jpg

Ultrabook Dell XPS 13 : sans faute ergonomique

L’Ultrabook Dell XPS 13 : se rattrape tout de même au niveau de son clavier. Ce dernier est identique à celui utilisé sur le XPS 14 et est donc tout simplement excellent. Si la forme des touches et les caractères utilisés peuvent surprendre, le toucher est l’un des plus agréables que nous ayons pu teste. Contrairement à nombre d’ultrabooks il offre un peu de résistance. Le touchpad en verre est lui aussi de très bonne facture et se comporte très bien. Attention tout de même à bien mettre à jour les pilotes du touchpad, des mises à jour ayant éliminé quelques comportements erratiques constatés au début.

dell-XPS13-4.jpg

Ultrabook Dell XPS 13 : Gorilla sans Retina

Dell a assez tristement cédé à la mode du gloss en revêtant l’écran de l’Ultrabook Dell XPS 13 de verre Gorilla Glass, habituellement plus connu sur les téléphones et autres tablettes. Sans surprise les reflets sont donc légion et le PC pourra à l’occasion servir de miroir. Plus sérieusement, la dalle elle-même est assez décevante. Les couleurs sont un peu fades et les angles de vision plutôt moyens. Un point gênant lorsque l’on doit constamment régler l’orientation de l’écran pour limiter les reflets. La résolution (1366 x 768) est celle retrouvée le plus souvent sur cette taille, mais on ne peut s’empêcher souhaiter que les constructeurs fassent un petit effort.

dell-XPS13-7.jpg

La partie sonore relève un peu le niveau, avec un volume plus que respectable et un son très propre pour un ultra-portable.

Petit manque d’endurance

Après près d’une demi-douzaine de modèles testés, les entrailles des ultrabooks ne renferment plus beaucoup de surprises. On retrouve donc des composants familiers : un Core i5-2467M, 4 Go de mémoire vive et un SSD de 128 Go. Les performances correspondent tout à fait à ce que l’on peut attendre d’une telle plate-forme. Le XPS 13 est donc capable d’encaisser la plupart des taches bureautiques ou multimédia sans broncher. Si vous comptez jouer ou faire du montage HD mieux vaudra vous orienter vers un portable plus classique (ou mieux, un bon vieux PC fixe).

dell-XPS13-2.jpg

Nous sommes en revanche déçus par l’autonomie qui se situe dans la moyenne basse de la catégorie. Nous avons tenu à peine plus de 5 heures sur une seule charge dans notre test de lecture vidéo.

Ultrabook Dell XPS 13 : un bilan mitigé

dell-XPS13-1.jpg

L’Ultrabook Dell XPS 13 nous apparaît au final comme une déception. D’un point de vue design et finition c’est l’un des modèles les plus originaux et réussis que nous ayons testé. C’est du lourd, c’est du solide et cerise sur le gâteau c’est plutôt joli. Ajoutez à cela un combo clavier/touchpad au top et vous tenez potentiellement un hit. Malheureusement l’écran brillant, la connectique réduite et l’autonomie très moyenne gâchent l’engin. Non pas que le XPS 13 soit foncièrement une mauvaise machine, c’est même le portable Dell le plus abouti a ce jour. Reste que la concurrence est féroce et que l’on trouve tout simplement mieux dans cette gamme de prix. Si seulement Dell pouvait sélectionner un meilleur écran et gonfler un peu la batterie …

Caractéristiques :
– Écran : 13,3 pouces (1366 x 768)
– Processeur : Intel Core i5-2467M 1,6 GHz
– Mémoire : 4 Go
– Puce graphique : Intel HD3000
– Disque dur : 128Go en SSD
– Connexions : 1 x USB 3.0, 1 x USB 2.0, HDMI, mini-DisplayPort, WiFi n Bluetooth 3.0,
– Dimensions : 316x205x18 mm
– Poids : 1,36 kg
– Prix : 1000 €

Mesures
– Autonomie : 302 minutes
– PCMark Vantage : 9845

Retrouvez tous les tests d’ordinateurs / ordinateurs portables dans nos pages.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire