Une cyberattaque mondiale sans précédent qui a fait des milliers de victimes

0
wannacryptor-5-questions-sur-une-cyberattaque-d-une-ampleur-inedite

En effet depuis vendredi, une attaque informatique d’une ampleur mondiale a déjà fait plus de 200.000 victimes. Et ce, dans au moins 150 pays à travers le monde. Parmi les victimes, on recense notamment Renault, des hôpitaux ou encore d’autres grands groupes. Depuis ce week-end des mesures ont été mises en place afin de lutter contre cette cyberattaque.

Beaucoup pressentaient un cyber-chaos mondial, ce lundi avec la reprise du travail. Heureusement, les mises à jour de sécurité effectuées depuis le 12 mai ont permis de « calmer » les choses. Permettant d’éviter pour l’instant la menace d’un cyber-chaos mondial. Cette attaque informatique a quand même réussi à faire un bilan de plus de 200.000 victimes en à peine un week-end. Des victimes à travers plusieurs pays, en France, par exemple avec l’usine Renault de Douai, ou encore aux Etats-Unis avec FedEx.

La cyberattaque mondiale et ses ravages

Le logiciel de rançon ou ransomware à l’origine de tout cela, porte le nom de WanaCrypt0r 2.0. Le ransomware va crypter (verrouiller) les fichiers des ordinateurs des utilisateurs. Pour les déverrouiller, il faudra débourser la modique somme de 300 dollars. Soit environ 257 euros. Il faudra la payer en bitcoin qui est une monnaie virtuelle.

Pour le moment peu de sociétés ont cédé au chantage malgré l’étendue des dégâts provoqués. D’ailleurs, l’usine Renault de Douai en France par exemple a dû fermer ce lundi. De nombreux hôpitaux britanniques ont été touchés par l’incident, ce qui a même causé l’annulation ou le report de certaines opérations médicales. Ce lundi matin, on ne comptait que 24,76 bitcoins soit environ la somme de 40 328 € envoyés aux malfrats. Les mises à jour de sécurité qui ont été déployées dans les plus brefs délais ont permis de stabiliser quelque peu la situation. Le nombre de victimes n’aurait pas augmenté pour l’instant. Windows a également lancé une mise à jour de Windows XP (que la firme n’assure plus normalement) afin de protéger ses utilisateurs de la menace.

Que pensez-vous de cette cyberattaque ? Dites-le nous en commentaire.

 

 

 

Une cyberattaque mondiale sans précédent qui a fait des milliers de victimes
Noter cet article

Pas de commentaires

Laisser un commentaire