Test Sonos Play:5 : Une enceinte multiroom intelligente, élégante et performante

0

Sonos Play 5

Sonos renouvelle complètement son ancienne enceinte Play :5 lancée en 2009, le premier modèle qui a ouvert un nouveau secteur dans l’audio : les enceintes connectées. Cette nouvelle mouture a été entièrement repensée en termes d’ergonomie et de technologies avec de nouveaux haut-parleurs, la possibilité de l’écouter selon trois positions et l’arrivée de TruPlay. Bien entendu, la Sono Play :5 peut aussi s’intégrer dans un environnement multiroom.

Au déballage

Sonos Play 5

Comme pour les produits Apple, Sonos soigne son image dès le packaging avec le souci du moindre détail. Le carton contenant l’enceinte est équipé de deux boutons coulissants de couleur orange comme des verrous de porte ils en libèrent le fond. C’est anecdotique mais cela donne une idée du degré d’attention. L’enceinte Play :5 de seconde génération est un bel objet, elle est disponible en blanc ou en noir mat. Elle peut se placer à l’horizontale ou à la verticale, de petits pieds offrent une bonne stabilité dans chaque position. Le coffret est en plastique et par rapport à la première Play : 5 celle-ci est plus basse et plus profonde. La grille qui dissimule les haut-parleurs est percée de 60 000 perforations et le logo est lui aussi perforé afin de ne pas entraver le son. La connectique arrière est réduite à une prise Ethernet, la prise secteur et une prise mini-jack. Les touches de commande sont tactiles, on peut ainsi d’un simple effleurement de doigt monter ou réduire le volume ou passer d’une piste à une autre.

Comment elle sonne ?

Sonos Play 5

Cette Play : 5 de deuxième génération abrite six haut-parleurs alimentés par autant d’amplificateurs de classe D. Il y a trois tweeters et trois médiums afin de produire une scène sonore large et bien détaillée. Nous avons écouté cette enceinte à l’horizontale dans un premier temps et sans mettre en fonction le TruPlay. Cette Sonos ne prend pas en charge les formats audio Hi-Res, néanmoins, le résultat sonore est de haute qualité. Les écoutes mettent en lumière une bonne réserve en puissance, de la dynamique et de la profondeur dans la scène sonore. Les voix sont bien restituées et la spatialisation est bonne. En mode vertical, on perd en précision et en ampleur. Avec TruPlay, les écoutes changent et on obtient encore plus de précision et de détails, c’est plus équilibré au niveau des différents registres et de la perception des dimensions d’une salle de concert. Le grave reste encore un peu trop en avant à notre goût.

Les raffinements

Sonos Play 5

L’application Sonos est un modèle du genre, c’est simple, clair et facile. En quelques secondes, l’enceinte est connectée via un smartphone ou une tablette grâce à des explications précises durant toute l’opération. On peut ensuite écouter les morceaux de son appareil, se brancher à des webradios ou à ses services musicaux (Deezer, Spotify, Qobuz etc.). Il est possible, bien entendu, de diffuser sa musique (la même ou différente) dans diverses pièces de la maison si l’on dispose de plusieurs enceintes de la marque. Là encore l’ergonomie de l’application Sonos facilite la mise en œuvre. La grande nouveauté est l’introduction de la fonction TruPlay. Pour en bénéficier il faut posséder une enceinte Sonos Play :1, Play :3, Play :5 (1ère ou 2ème génération) et un iPhone, un iPad ou un iPod Touch d’Apple. Pour les smartphones cela commence à partir du 4S. Il suffit ensuite d’enclencher dans les paramètres de la pièce la fonction TruPlay. Une petite vidéo de 45 secondes montre comment faire pour prendre les mesures acoustiques. L’enceinte Sonos envoie durant 45 secondes un bruit rose, vous devez déplacer doucement et en balayant l’espace votre iPhone tout autour de la salle d’écoute. Le micro de l’appareil va récupérer des données durant ce laps de temps, l’enceinte se charge ensuite automatiquement d’optimiser le son. C’est performant, l’enceinte sonne mieux avec un meilleur équilibre tonal, plus de présence et une meilleure spatialisation.

Notre Avis

Cette enceinte sans fil multiroom délivre un son riche et profond avec une dynamique importante. Sa mise en fonction est simplissime et la fonction de calibration TruPlay permet d’optimiser le son en fonction de sa pièce d’écoute. Une grande réussite !

Les trois concurrents

Denon HEOS 7 : 599 euros

Harman Kardon Onyx : 599 euros

Bluesound Pulse Mini : 599 euros

Caractéristiques

– Type : enceinte sans fil multiroom

– Puissance : NC

– Réponse en fréquence : NC

– Haut-parleurs : 6

– Connectique : Ethernet (10/100 Mbits), mini jack, Wi-Fi (802.11b/g)

– Formats audio lus : MP3, iTunes Plus, WMA, AAC (Mpeg-4), AAC+, Ogg Vorbis, Apple Lossless, Flac (lossless), WAV (non compressé), AIFF (non compressé), prise en charge native des taux d’échantillonnage de 44, 1 kHz, prise en charge des taux d’échantillonnage de 48 kHz, 32 kHz, 24 kHz, 22 kHz, 16 kHz, 11 kHz et 8 kHz.

– Compatibilité : appli Sonos (iOS, Android), calibration TruPlay (iOS)

– Dimensions : 20,3 x 36,4 x 15,4 cm

– Poids : 6,36 kg

Notes

Qualité de fabrication : 8

Fonctionnalités : 8

Performances : 8

Ergonomie : 8

Rapport qualité/prix : 8

Note finale : 8/10

Le prix : 580 €

Pas de commentaires

Laisser un commentaire